Une nouvelle plateforme électrique pour Hyundai et Kia

Publié le 1er décembre 2020 dans Électrique par Guillaume Rivard

Le plan d’électrification de Hyundai est certainement ambitieux : lancer 23 modèles (dont 11 exclusivement électriques) et vendre plus d’un million de véhicules électrifiés dans le monde d’ici 2025. Et c’est sans compter sa compagnie sœur, Kia, qui prévoit 11 modèles (dont sept exclusivement électriques) d’ici 2027.

La pièce maîtresse de cette stratégie sera la nouvelle plateforme modulaire électrique globale (E-GMP) qui vient d’être dévoilée par le constructeur coréen.

Étant conçue expressément pour des véhicules électriques et non pour des véhicules qui offrent à la fois des versions à essence et à l’électricité (Hyundai Kona, Kia Soul), elle offre plus de flexibilité aux ingénieurs et aux designers pour accroître la sécurité, l’espace intérieur, la performance et l’autonomie.

D’ailleurs, une différence importante est que des versions à propulsion et à rouage intégral seront disponibles, contrairement aux Kona électrique et Soul EV actuels qui sont à traction seulement.

Photo: Hyundai

Modèles à venir

La première application de la plateforme E-GMP sera le Hyundai IONIQ 5 déjà annoncé comme la version de série du concept 45. Il sera suivi de la berline IONIQ 6 en 2022 et du VUS intermédiaire IONIQ 7 en 2024. Chez Kia, le fer de lance sera un multisegment qui verra le jour en 2021 et qui devrait s’inspirer du concept Imagine.

Cela dit, une foule de modèles différents pourront s’en servir, allant des berlines plus traditionnelles aux utilitaires spacieux en passant par des bolides plus sportifs – le genre qui accélère de 0 à 100 km/h en moins de 3,5 secondes et atteint une vitesse de pointe de 260 km/h, nous dit-on.

Sur la route, attendez-vous à des véhicules plus stables à haute vitesse et dans les virages grâce à un plus bas centre de gravité et à une meilleure répartition du poids que sur les Hyundai et Kia déjà sur le marché.

Assortie d’un moteur électrique à l’arrière (et d’un autre à l’avant dans le cas des versions à rouage intégral), la plateforme E-GMP comprend entre les deux essieux la batterie à la plus grande densité énergétique jamais conçue par Hyundai – environ 10% supérieure à ce qui se fait aujourd’hui. L’autonomie est estimée à plus de 500 kilomètres selon le protocole WLTP utilisé ailleurs dans le monde, ce qui voudrait dire plus de 400 kilomètres au Canada.

Photo: Hyundai

Recharge rapide

En outre, il sera possible de la recharger au moyen des bornes rapides de 400 volts ou encore des futures bornes de 800 volts, comme c’est le cas avec la Porsche Taycan, par exemple. Hyundai parle de 18 minutes pour ramener la batterie à 80% de sa capacité.

Fait intéressant, grâce à la nouvelle unité de contrôle de recharge intégrée, les véhicules basés sur la plateforme E-GMP pourront également servir à alimenter divers équipements (comme un climatiseur de taille moyenne ou un téléviseur de 55 pouces pendant 24 heures) ou même recharger une autre voiture.

Pour ne rien manquer du monde de l'automobile, abonnez-vous à notre infolettre!

En vidéo: 10 nouveaux véhicules électriques qu'on a hâte de conduire

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×