Audi e-tron GT 2021 : Marc Lichte explique son design

Publié le 12 décembre 2020 dans Nouveaux modèles par Gabriel Gélinas

« C’est la plus belle voiture que j’ai dessinée dans toute ma carrière ». C’est en ces termes que Marc Lichte, chef du design chez Audi depuis 2014, s’exprime lorsqu’il parle de la nouvelle e-tron GT.

Cette voiture Grand Tourisme à motorisation entièrement électrique s’apprête à être commercialisée en Europe, la production en série de ce modèle venant tout juste de débuter à l’usine de Böllinger Höfe en Allemagne.

Élaborée sur la plate-forme J1, servant également de base à la récente Porsche Taycan à motorisation électrique, la e-tron GT se distingue de sa cousine de Stuttgart par son style qui reprend les codes stylistiques de la marque d’Ingolstadt tout en les adaptant en fonction de sa motorisation. Ainsi, Marc Lichte souligne que la e-tron GT affiche une calandre Singleframe de la même couleur que la carrosserie, laquelle est inversée par rapport aux modèles de la marque qui sont animés par des moteurs thermiques.

Photo: Audi Sport

Aussi, Lichte précise que la partie avant comporte des air curtains, ou des découpes verticales, de part et d’autre de la calandre afin d’assurer le refroidissement que nécessite une voiture à motorisation électrique. Dans le cas d’une GT électrique, l’aérodynamique se doit d’être optimisée afin de permettre la meilleure autonomie possible, et c’est pourquoi la e-tron GT est également équipée d’un diffuseur arrière ainsi que de plusieurs autres éléments, alors que les bas de caisse sont conçus afin d’évoquer la présence de la batterie localisée dans le plancher de la voiture.

Une voiture concept calquée sur le modèle de série

Voilà pour les éléments de design qui servent la motorisation, mais la raison principale qui permet à Lichte d’affirmer que la e-tron GT est sa plus belle création est le fait que cette voiture respecte les proportions classiques d’une GT avec des porte-à-faux très courts, des voies avant et arrière très larges et, surtout, une ligne de toit très basse, laquelle est abaissée de 7 centimètres par rapport à celle de l’Audi A7.

Lorsque l’on contemple les prototypes de préproduction de la e-tron GT en les comparant à la voiture concept dévoilée en première mondiale au Salon de l’auto de Los Angeles en novembre 2018, on s’aperçoit que la voiture de série est fidèle au concept dans une proportion de presque 99%.

Photo: Audi AG

Pressé sur cette question, Lichte y est allé d’une suave confidence en expliquant que, règle générale, lorsqu’un constructeur construit une voiture concept, la carrosserie est beaucoup plus basse, longue et large que l’éventuel modèle qui en découlera, sauf dans le cas du concept dévoilé en 2018.

En fait, Marc Lichte précise qu’au moment où la décision a été prise de construire une voiture concept pour le Salon de l’auto de Los Angeles, le design du modèle de série était déjà finalisé, et qu’il a simplement choisi de retirer les poignées des portières de cette voiture et d’illuminer les logos « e-tron » pour créer un concept à partir du modèle de série, soit une démarche inversée par rapport à celle qui a généralement cours. C’est la raison pour laquelle le modèle de série est à ce point fidèle au concept, puisque c’est le modèle de série qui a servi de point de départ!

Concernant l’habitacle, Lichte indique que l’interface à écrans multiples, déjà présente dans les A6, A7 et A8, reprendra du service à bord de la e-tron GT, mais que le cockpit de l’auto sport électrique sera encore plus orienté vers le conducteur.

Aussi, pour la première fois chez Audi, le client pourra choisir entre un habitacle et des sièges drapés de cuir comme c’est coutume, mais qu’un intérieur réalisé avec des fibres recyclées ainsi que des matériaux produits à partir de bouteilles en plastique recyclées sera également disponible.

Photo: Audi AG

Une nouvelle berline de luxe en approche

La e-tron GT sera suivie, dans environ deux ans, d’un autre modèle à motorisation électrique de plus petite taille, lequel sera élaboré sur la plate-forme PPE qui servira non seulement de base à cette voiture, mais également à d’éventuels VUS électriques. Aussi, Marc Lichte indique qu’une toute nouvelle approche en matière de design est en cours de développement avec le projet Artemis, lequel annonce l’arrivée d’une berline de luxe comparable à la A8 dans la mesure où elle permettra de parcourir de longs trajets en tout confort.

En attendant la suite des choses en ce qui a trait au projet Artemis, Audi procédera bientôt au dévoilement du modèle de série du VUS électrique Q4 e-tron, lequel a été présagé par deux concepts du même nom, le premier affichant la silhouette typique d’un VUS, alors que le second reprend la désignation Sportback avec sa ligne de toit fuyante vers l’arrière.

En vidéo : une visite de l'usine de l'Audi e-tron GT (en anglais)

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×