Après la Coupe Nissan Micra, voici la Coupe Nissan Sentra!

Publié le 16 décembre 2020 dans Course automobile par Guillaume Rivard

La Nissan Micra n’est plus – ce qui signifie également la fin de la Coupe Nissan Micra, après six saisons. Mais le constructeur n’abandonne pas la course automobile pour autant, même en pleine pandémie et avec un contexte économique difficile.

La série monotype la plus abordable au pays change tout simplement de nom et de modèle pour 2021. Place à la Coupe Nissan Sentra!

« Pour nous, la question n’a jamais été : est-ce qu’on continue ou non? Nous nous sommes juste demandé : avec quelle voiture on continue? » a expliqué au Guide de l’auto le directeur des communications de Nissan Canada, Didier Marsaud.

La Nissan Sentra était la prochaine étape naturelle. La nouvelle génération arrivée sur le marché est une voiture beaucoup plus dynamique qu’avant et permettra d’attirer un nouveau public et de nouveaux pilotes qui, de l’aveu même de Nissan, pouvaient ne pas être excités par la sous-compacte à hayon.

Même promoteur

Nissan fait encore une fois équipe avec le promoteur Jacques Deshaies et sa compagnie J.D. Promotion & Compétition dans le cadre d’un contrat de trois ans. Ce dernier nous confirme avoir suffisamment d’ententes avec les circuits québécois et ontariens pour tenir six weekends de course en 2021, comme c’était le cas avec la Coupe Micra avant la pandémie.

L’événement inaugural est prévu lors du weekend des 22 et 23 mai, soit au Canadian Tire Motorsport Park (communément appelé Mosport) à Bowmanville, en Ontario. Le reste du calendrier ainsi que les règlements de course seront annoncés au début de 2021.

Étant donné que les premières épreuves se dérouleront fort probablement sans spectateurs, un pacte sur le point d’être officialisé avec le réseau RDS (similaire à celui de 2020) permettra d’assurer une certaine couverture. Nissan est aussi très actif sur les réseaux sociaux pour promouvoir la Coupe.

Photo: Nissan Canada

En passant, une classe spéciale pour la Micra sera au programme, donnant la chance aux anciens participants de continuer à courir avec la même voiture s’ils le désirent. Jacques Deshaies mentionne que l’objectif est d’avoir une quinzaine de Sentra sur la grille de départ avec autant de Micra derrière.

La voiture

Disponibles au coût de 39 990 $, tous les véhicules prenant part à la Coupe Nissan Sentra seront construits à partir de la Sentra de base avec moteur de 2,0 litres de 149 chevaux et une boîte manuelle à six rapports. Ils seront modifiés par l’équipe de Motorsports in Action (MIA) de Saint-Eustache, la même qui s’était occupée des bolides de la Coupe Micra.

Au menu : suspension de course avec ressorts hélicoïdaux ajustables sur mesure, barre stabilisatrice réglable à l’avant, freins avant de haute performance dérivés de la Nissan 370Z, freins arrière provenant des Sentra SV et SR, module de commande du moteur MoTeC M1 Series, système d’échappement sur mesure en acier inoxydable et jantes de course en alliage léger de 18 pouces chaussées de pneus de compétition Pirelli.

Photo: Nissan Canada

À l’intérieur, on retrouve un volant de course avec moyeu à dégagement rapide ainsi que tous les éléments de sécurité imposés et homologués par la FIA : cage de sécurité à six points d’ancrage, siège de course avec harnais à six points, filet de sécurité pour fenêtre, système électrique d’extinction d’incendie, etc.

Et comme il l’a fait avec les voitures de la Coupe Micra en 2015, le pilote professionnel de NASCAR Jean-François Dumoulin a joué un rôle essentiel dans le développement et les essais des Sentra de course pour en optimiser la performance sur la piste.

Pour en savoir plus, il suffit de visiter le site web de la Coupe Nissan Sentra.

En vidéo : Antoine Joubert essaie la Nissan Sentra 2020

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×