Pagani Huayra Tricolore : 829 chevaux pour 8,6 millions $

Publié le 17 décembre 2020 dans Nouveaux modèles par Guillaume Rivard

Comme elle l’a fait avec sa Zonda Tricolore en 2010 pour souligner les 50 ans de la Frecce Tricolori, l’unité des forces de l’air italiennes qui exécute des spectacles acrobatiques, Pagani présente aujourd’hui la Huayra Tricolore en l’honneur du 60e anniversaire.

Ce nouveau missile terrestre arbore fièrement le bleu carbone et les trois couleurs du drapeau italien qui caractérisent les célèbres avions Aermacchi MB-339A. Grâce à une carrosserie en matériaux composites optimisée pour plus de légèreté et de performance ainsi que plusieurs technologies et procédés dérivés de l’aéronautique, la Huayra Tricolore est capable de sérieuses voltiges sur la route.

Par rapport au modèle que l’on connaît déjà, les différents éléments aérodynamiques ont été revus – notamment le becquet et le pare-chocs à l’avant, de même que le diffuseur et l’aileron à l’arrière – afin d’augmenter l’appui au sol et le refroidissement des pièces critiques.

Photo: Pagani

Il y a aussi une toute nouvelle prise d’air entre les sièges pour alimenter le V12 biturbo de 6,0 litres, dont la puissance a été relevée une fois de plus. On parle de 829 chevaux à 5 900 tours/minute et un couple de 811 livres-pied entre 2 000 et 5 600 tours/minute. Le moteur est jumelé à une boîte séquentielle à sept rapports avec différentiel électromécanique, tandis que la géométrie de la suspension a été ajustée en conséquence.

Chaussées de pneus Pirelli P Zero Trofeo R, les jantes de 20 pouces à l’avant et 21 pouces à l’arrière sont inspirées d’une hélice de réacteur, les supports de l’aileron arrière imitent la dérive des avions Aermacchi MB-339A et au milieu du capot avant se trouve un tube de Pitot, l’instrument qui sert normalement à mesurer la pression et à déterminer la vitesse relative d’un avion par rapport à son environnement.

Photo: Pagani

Sans surprise, le poste de pilotage est digne d’un avion également, surtout avec l’anémomètre sur la console centrale. Les sièges deux tons (blanc et bleu) ont un design exclusif, l’emblème de la Frecce Tricolori est taillé sur la boucle des ceintures à quatre points d’ancrage et des garnitures en cuir à bandes vertes, blanches et rouges accentuent le cachet italien.

Contrairement aux Aermacchi MB-339A, qui sont dix, la Pagani Huayra Tricolore sera limitée à seulement trois exemplaires. Le prix de base de chacun est tout aussi céleste, soit 5,5 millions d’euros ou 8,6 millions $ canadiens.

En vidéo: les 10 voitures les plus rapides au monde

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×