Porsche Cayenne Turbo Coupé : au diable le rationnel

Publié le 6 janvier 2021 dans Essais par Frédéric Mercier

C’est plutôt ironique, quand on y pense. Après avoir lancé son premier VUS au début des années 2000 pour offrir plus de polyvalence à ses clients, Porsche propose maintenant une version Coupé de son Cayenne… qui vient retrancher de l’espace à l’arrière!

Ne cherchez pas la logique, il n’y en a pas. Certains conducteurs aiment simplement se balader à bord d’un VUS, mais ils veulent aussi un look qui séduit. Et à ce chapitre, le Porsche Cayenne Coupé vise droit dans le mille.

Notre essai récent d’un Cayenne Turbo Coupé nous en a mis plein la vue. Équipé d’à peu près tous les gadgets imaginables et vêtu d’une carrosserie à la couleur absolument sublime, ce bolide a tout pour plaire aux amateurs de performance… et de VUS.

Turbo comme dans très rapide

Le Porsche Cayenne Coupé affiche un prix de base de 87 700 $. Pourtant, la version que nous avons mise à l’essai valait plus du double, avec une facture totale de 191 400 $. Oui, près de 200 000 $ pour un Cayenne!

C’est qu’il s’agissait d’une variante Turbo, la plus puissante et la plus chère, si l’on fait fi de la Turbo S E-Hybrid à motorisation hybride rechargeable. Sous le capot du Cayenne Turbo, on retrouve un moteur V8 biturbo de 4,0 litres, bon pour une puissance assez phénoménale de 541 chevaux et un couple de 568 livres-pied.

Photo: Frédéric Mercier

Cela permet à ce gros véhicule de plus de deux tonnes de passer de 0 à 100 km/h en 3,9 petites secondes. Avouez que c’est complètement cinglé! Il faut également souligner l’excellent travail de la boîte automatique à huit rapports, qui réussit brillamment à aller chercher le meilleur de cette grosse mécanique à huit cylindres.

La maniabilité du Cayenne Coupé surprend. Encore une fois, les ingénieurs allemands ont fait des miracles et parviennent à nous faire oublier que l’on se retrouve à bord d’un véhicule aussi imposant. Une suspension pneumatique permet d’ajuster le véhicule à la hauteur désirée et de choisir le niveau de fermeté qui correspond à nos besoins. Tel un caméléon, le Cayenne s’adapte ainsi à nos critères et peut passer d’une piste de course aux rues cabossées du Québec en une fraction de seconde.

Photo: Frédéric Mercier

Sublime habitacle

La grande qualité de fabrication des véhicules Porsche n’est plus à prouver, comme en témoignent plusieurs études de fiabilité. Cela est encore observable dans la présentation intérieure du Cayenne, qui est tout simplement sublime. Les matériaux utilisés à bord sont d’une qualité irréprochable et la présentation générale est pratiquement sans faille.

On a particulièrement aimé les sièges à carreaux de notre modèle d’essai, une option franchement rafraîchissante!

Photo: Frédéric Mercier

Que de bons mots également pour le système d’infodivertissement du véhicule, hébergé via un écran tactile de 12,3 pouces d’une superbe résolution. L’affichage y est clair et la convivialité est au rendez-vous. Derrière le volant, on retrouve les traditionnels cinq cadrans qui sont la signature de Porsche. Notons toutefois que seul celui du milieu est bien réel; les autres sont affichés sur deux écrans qui peuvent être personnalisés de plusieurs façons. Encore une fois, c’est très réussi.

Photo: Frédéric Mercier

L’un des rares reproches que l’on pourrait adresser à l’habitacle du Cayenne concerne les touches haptiques, sur la console entre les sièges avant. Ces commandes requièrent une attention particulière qui pourrait être évitée en utilisant de réels boutons physiques. Un mot aussi sur la visibilité arrière, qui souffre légèrement de la forme coupée du véhicule.

D’ailleurs, la ligne de ce modèle dit « Coupé » entraîne inévitablement une perte d’espace par rapport au Cayenne ordinaire. L’espace dans le coffre fond de 20%, passant de 745 litres à 598 litres. En choisissant la version Coupé du Cayenne, vous devez donc sacrifier la polyvalence au profit d’un style un peu plus aguichant. Cela dit, l’espace pour les passagers arrière n’est pas trop amputé, autant pour le dégagement aux jambes qu’à la tête.

Photo: Frédéric Mercier

Porsche, maître des options

Au Guide de l’auto, on répète souvent qu’il faut faire attention au coût des options, particulièrement chez les constructeurs allemands. Le Porsche Cayenne est probablement l’un des meilleurs exemples qui soient. Voici d’ailleurs une courte liste des options intégrées à notre véhicule d’essai, juste pour vous donner une idée :

Photo: Frédéric Mercier

En jetant un œil à cette liste (non exhaustive) de toutes les options intégrées au modèle, pas surprenant que la facture frôle les 200 000 $. Et même si la qualité et les compétences routières du véhicule sont indéniables, on peut se demander si le prix réclamé en vaut réellement la chandelle.

Encore une fois, il faut faire passer le cœur avant la raison pour ce genre d’achat. C’est tout simplement insensé de débourser près de 200 000 $ pour un tel mastodonte. Pourtant, on n’a pas pu s’empêcher d’avoir un petit pincement au cœur en rapportant les clés, à la fin de notre semaine d’essai…

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Porsche Cayenne 2020
Version à l'essai Turbo Coupé
Fourchette de prix 77 500 $ – 191 400 $
Prix du modèle à l'essai 191 400 $
Garantie de base 4 ans/80 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 4 ans/80 000 km
Consommation (ville/route/observée) 15,6 / 12,4 / n.d. L/100km
Options n.d.
Modèles concurrents Acura MDX, Audi Q7, Audi Q8, BMW X5, BMW X6, Land Rover Range Rover Sport, Maserati Levante, Mercedes-Benz GLE, Tesla Model X, Volvo XC90
Points forts
  • Qualité globale exceptionnelle
  • Accélérations épatantes
  • Aussi compétent sur une piste que dans la boue
Points faibles
  • Prix démesuré
  • Coût des options
  • Certaines commandes difficiles à utiliser
Fiche d'appréciation
Consommation 2.5/5 Avec un V8 biturbo, ne vous attendez pas à des miracles.
Confort 4.5/5 Les sièges et la suspension rendent les déplacements très agréables.
Performances 4.5/5 Pour un VUS de ce gabarit, les accélérations et la maniabilité dépassent l'entendement.
Système multimédia 4.0/5 Très réussi.
Agrément de conduite 4.0/5 Un véhicule lourd, mais efficace.
Appréciation générale 4.0/5 Impossible de ne pas tomber sous son charme... jusqu'à ce qu'on reçoive la facture.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×