Nio ET7 : une berline électrique chinoise révolutionnaire est lancée

Publié le 11 janvier 2021 dans Électrique par Guillaume Rivard

Si la Tesla Model S et la Porsche Taycan sont deux références du côté des voitures électriques en ce moment, elles devront se méfier d’une toute nouvelle berline chinoise appelée Nio ET7 qui a été dévoilée en grande première samedi lors d’un événement spécial dans la ville de Chengdu.

La particularité de ce véhicule est l’emploi d’une batterie à semi-conducteurs (solid-state battery) qui augmente considérablement l’autonomie – le même genre que développe Toyota pour un prototype qui sera dévoilé en 2021.

Dans le cas de la Nio ET7, trois formats de batterie sont proposés : 70 kWh, 100 kWh et une nouvelle de 150 kWh. Avec cette dernière, la compagnie parle d’une autonomie de plus de 1 000 kilomètres selon le protocole d’essai NEDC. Même en l’abaissant à 800 kilomètres pour qu’elle soit plus réaliste pour l’Amérique du Nord, l’ET7 éclipse largement la meilleure des Tesla Model S (647 kilomètres d’autonomie actuellement).

Photo: Nio

Les autres chiffres avancés par Nio ne sont pas moins impressionnants. Il est question d’un moteur de 180 kilowatts (241 chevaux) à l’avant et d’un moteur de 300 kilowatts (402 chevaux) à l’arrière, ce qui donne une puissance combinée de 480 kilowatts (643 chevaux) assortie d’un couple maximal de 627 livres-pied. L’ET7 accélère de 0 à 100 km/h en seulement 3,9 secondes et freine de 100 à 0 km/h sur une distance de 33,5 mètres, tandis que son coefficient de traînée n’est que de 0,23.

La voiture possède en outre 33 capteurs et caméras au total, permettant une conduite semi-autonome ou entièrement autonome dans plusieurs situations. À l’instar de Tesla, certaines fonctionnalités seront disponibles sur abonnement seulement. L’habitacle épuré avec un gros écran central vous paraîtra familier également.

Photo: Nio

Fait intéressant : au lieu de brancher la voiture, les clients n’auront qu’à se présenter dans l’une des 500 stations que Nio compte mettre en service. Leur batterie y sera remplacée par une nouvelle en moins de trois minutes, donc pas de longue attente. C’est la compagnie qui s’occupera de recharger les batteries et de les remettre en circulation par la suite.

Le prix de base avant incitatifs est fixé à 448 000 yuan, soit l’équivalent de 88 600 $ canadiens. La Nio ET7 devrait être en vente sur le marché chinois à l’hiver 2022, venant rivaliser avec ses concurrentes américaines et allemandes en plus de la Xpeng P7. Sa commercialisation à l’étranger demeure toutefois bien incertaine.

Sur la route : Tesla Model S contre Porsche Taycan

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×