Nissan Versa 2021 : un bon produit, mais pour qui?

Publié le 22 janvier 2021 dans Premiers contacts par Marc-André Gauthier

La Nissan Micra n’existe plus. La Versa Note non plus. Alors que Nissan se concentre sur les véhicules payants, les VUS, ça tombait sous le sens de rationaliser l’offre, en envoyant au rancart des produits dont la marge de profit est plus faible.

Coup de théâtre! La Nissan Versa revient dans le portrait pour 2021, mais cette fois-ci exclusivement sous la forme d’une berline.

Pourquoi n’y a-t-il pas de variante à hayon? Parce que la Versa à hayon, ou la Versa Note si vous préférez, s’appelle maintenant Kicks. Eh oui, ce petit VUS offert avec le rouage à traction seulement représente à merveille le marché actuel, c’est-à-dire que même les sous-compactes traditionnelles peuvent être facilement converties en « VUS », et ainsi rapporter plus de profits aux actionnaires.

Gamme de prix serrée

Revenons à la nouvelle Versa. Vendue pour un peu plus de 18 000 $ en version de base à transmission manuelle, la Versa 2021 arrive avec un nouveau look, un nouvel habitacle et un comportement routier grandement amélioré. Mais attention, pour 2000 $ de plus, on peut se procurer une Sentra de base, et pour 3000 $ de plus, on obtient un Nissan Kicks de base.

Quel marché vise donc Nissan avec ce véhicule à peine moins cher que ses autres produits d’entrée de gamme? En pleine tempête de neige, nous avons mis la Versa 2021 à l’essai dans les environs de Montréal pour tenter de répondre à cette question.

Photo: Marc-André Gauthier

Vraiment améliorée

J’ai la chance de bien connaître la Versa berline : un membre de ma famille en a une, et j’ai souvent été amené à la conduire.

Cette version d’ancienne génération faisait preuve d’un grand confort pour une berline sous-compacte, et fournissait pas mal d’espace pour les passagers. Pour le reste, c’était une voiture anémique à conduire, sortie d’une époque où Nissan semblait vouloir absolument copier la formule Toyota, chose grandement réussie au chapitre de l’ennui... 

 

La nouvelle mouture, peinte d’un joli bleu, a conservé ces deux qualités, le confort et l’espace. En fait, il est étonnant de constater à quel point, même sur les routes défoncées de Montréal, la Versa 2021 absorbe mieux les chocs que plusieurs berlines compactes. Côté espace, rien n’a changé : que ce soit en avant ou en arrière, les places sont étonnamment généreuses. On a pas mal plus de place que dans la plupart des VUS sous-compacts, comme un Mazda CX-3 par exemple.

Photo: Marc-André Gauthier

À ça s’ajoutent beaucoup de bonnes choses. Par exemple, le look extérieur a été revu pour reprendre le langage stylistique de la marque, et c’est réussi. On dirait une petite Maxima, toute mignonne. L’habitacle est enfin digne du XXIe siècle! On a maintenant un bel écran HD avec un système d’infodivertissement moderne, et le tableau de bord est serti d’un écran capable d’afficher un paquet d’informations, allant du tachéomètre à la consommation d’essence.

La seule chose que l’on puisse reprocher à l’habitacle, c’est que l’appuie-bras sur pivot du conducteur est un peu court, et qu’il n’y a pas de rangement dans la console centrale.

Sous le capot, on retrouve un moteur bien connu chez Nissan, un quatre cylindres de 1,6 litre développant 122 chevaux à 6 300 tr/min, et 114 livres-pied de couple. Accouplé à une boîte CVT de dernière génération, pas le choix d’admettre que l’ensemble fait un bon travail. Non, on ne gagnera pas de courses avec cette mécanique, mais on se rendra du point A au point B sans trop de frustrations. Petit hic, avec une moyenne de consommation qui tourne autour de 7,5 L/100 km, on se serait attendu à mieux, dans la mesure où une Sentra, avec un moteur plus performant, ne consomme pas bien plus que ça…

Côté comportement, la Versa brille. Pour une petite voiture, sa conduite est précise et amusante, sans compromettre le confort de l’ensemble. C’est vraiment bien ce que les ingénieurs sont parvenus à faire!

Photo: Marc-André Gauthier

Une voiture pour qui, donc?

Très chouette, cette petite Versa. Cependant, comme on le mentionnait plus haut, la question est de savoir à qui elle s’adresse. Qui va l’acheter? Pour quelques dollars de plus par mois, on a accès à la Sentra - plus grande et plus puissante - ou à un petit VUS au format à la mode, le Kicks.

C’est dans l’équipement que se trouve la préponse. Il faut comprendre qu’une Versa SR (sport) tout équipée, avec de belles roues, des technologies de sécurité avancées, etc., se vend 22 783 $, frais de transport et préparation inclus. À ce prix-là, on est loin d’avoir une Sentra ou un Kicks bien équipé. Donc, pour ceux qui veulent de l’équipement pour pas trop cher, la Versa peut rprésenter une  belle option.

Photo: Marc-André Gauthier

Par ailleurs, pour quelqu’un qui vit en ville, et qui veut une bagnole confortable qui se faufile partout, qui se stationne facilement et qui est capable de transporter quatre adultes sans avoir à dépenser une fortune, la Versa est idéale, malgré qu’elle ne possède pas de hayon.

Alors que plusieurs constructeurs ont choisi d’abandonner leur modèle sous-compact pour 2021 (pensez à la Toyota Yaris, à la Honda Fit ou à la Hyundai Accent), Nissan prend une décision pour le moins surprenante en nous ramenant la Versa. Le produit est réussi, pas de doute là-dessus. Reste à voir si les consommateurs seront au rendez-vous!

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Nissan Versa 2021
Version à l'essai SR
Fourchette de prix 15 000 $ – 19 500 $
Prix du modèle à l'essai 19 500 $
Garantie de base 3 ans/60 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 5 ans/100 000 km
Consommation (ville/route/observée) 7,4 / 5,9 / 7,5 L/100km
Options n.d.
Modèles concurrents Chevrolet Spark, Kia Rio, Mitsubishi Mirage
Points forts
  • Look réussi
  • Habitacle superbe
  • Spacieuse à souhait
  • Comportement dynamique et confortable
Points faibles
  • Manque de rangement dans l'habitacle
  • Consommation d'essence relativement élevée
  • Pas de transmission manuelle sur les versions plus équipées
Fiche d'appréciation
Consommation 3.5/5 Consommation un peu décevante pour une voiture sous-compacte.
Confort 4.0/5 Pour une petite voiture, c'est vraiment impresionnant!
Performances 3.5/5 Avec 122 chevaux, on a suffisamment de souplesse pour la conduite du quotidien.
Système multimédia 4.0/5 Grandement amélioré, on peut maintenant jouir de fonctionnalités modernes.
Agrément de conduite 4.0/5 Une sous-compacte qui se conduit comme une compacte, c'est une belle réussite!
Appréciation générale 4.0/5 La Versa 2021 est réussie sur toute la ligne. Il ne reste qu'à Nissan de lui trouver des acheteurs!
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×