Ford double ses investissements dans l’électrique

Publié le 5 février 2021 dans Électrique par Guillaume Rivard

Lors d’une conférence avec les médias pour présenter ses résultats financiers de 2020, Ford a dit avoir perdu 1,3 milliard $ américains (1,6 milliard $ canadiens) – sa première perte annuelle depuis 2008.

Toutefois, ce qui retient davantage notre attention, ce sont les annonces concernant les investissements à venir dans les prochaines années.

Le nouveau chef de la direction de Ford, Jim Farley, a confirmé que le constructeur allait finalement dépenser 22 milliards $ américains (28 milliards $ canadiens) dans les véhicules électriques d’ici 2025, soit environ le double de ce qui était prévu au départ. Ce montant inclut des investissements déjà effectués depuis 2016.

« Nous allons accélérer tous nos projets, éliminer des contraintes, augmenter la capacité des batteries, réduire les coûts et ajouter plus de véhicules électriques dans notre cycle de produits », a-t-il déclaré.

Rappelons que les livraisons de la Mustang Mach-E viennent de débuter. Le fourgon commercial E-Transit suivra vers la fin de 2021 et le tant attendu F-150 électrique, pas avant le milieu de l’année 2022.

Photo: Ford

Ford développe également un véhicule électrique sur la plateforme MEB de Volkswagen, mais pour une commercialisation en Europe à partir de 2023. Un autre dérivé est à l’étude également.

De plus, Jim Farley a réitéré que l’électrique serait « fondamental » à la stratégie de Lincoln dans les années à venir. D’après certaines sources, un Corsair entièrement électrique sera produit à l’usine d’Oakville en Ontario à compter de 2025.

La conférence de Ford nous a aussi permis d’apprendre que la compagnie à l’ovale bleu augmentera ses investissements dans les véhicules autonomes à 7 milliards $ américains (9 milliards $ canadiens) d’ici le milieu de la décennie. Un peu moins du tiers a déjà été dépensé, notamment dans la jeune entreprise Argo AI soutenue à la fois par Ford et Volkswagen.

Argo AI a récemment commencé des tests avec un prototype de quatrième génération permettant une conduite autonome de niveau 4, c’est-à-dire sans qu’un humain soit assis au volant, mais dans des conditions contrôlées.

La mise en service des premiers véhicules commerciaux Ford utilisant le système d’Argo AI est prévue de se faire en 2022.

En studio : Antoine Joubert donne ses impressions de la Mustang Mach-E

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×