Risque d’incendie : 1,9 million de Toyota RAV4 enquêtés aux États-Unis

Publié le 1er mars 2021 dans Actualité par Guillaume Rivard

On entend beaucoup parler de risques d’incendie dans des véhicules ces temps-ci, la plupart des modèles électriques. Cette fois, c’est au tour du Toyota RAV4 de s’ajouter à la liste.

Plus précisément, on parle du RAV4 de l’ancienne génération (2013 à 2018) avec moteur à essence ou hybride.

Au moins 11 incendies ont été signalés aux États-Unis à ce jour et l’organisme fédéral qui s’occupe de la sécurité dans les transports, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), a décidé d’ouvrir une enquête. Au total, environ 1,9 million d’exemplaires du RAV4 sont visés.

Des documents publiés par la NHTSA révèlent que le feu se déclenche chaque fois du côté gauche du compartiment moteur, là où se trouve la batterie de 12 volts. Souvent, l’incident survient pendant que le véhicule circule sur la route, mais quelques propriétaires ont aussi signalé un incendie alors que le moteur était éteint.

Dans d’autres circonstances, un simple court-circuit ou une panne de moteur peut se produire.

Photo: David Miller

L’agence soulève qu’une mauvaise installation de la batterie ou une réparation inadéquate à la suite d’une collision pourrait être en cause, mais rien n’est confirmé.

Jusqu’à présent, Toyota n’a pas émis de rappel ni de recommandations, par exemple s’il est préférable de stationner le RAV4 à l’extérieur et loin des autres véhicules. Selon les conclusions de son enquête, la NHTSA pourrait forcer le constructeur à rappeler ses RAV4 défectueux.

Des deux côtés de la frontière canado-américaine, le Toyota RAV4 est aujourd’hui le véhicule le plus vendu à l’exception des camionnettes. La nouvelle génération lancée pour l’année-modèle 2019 connaît un immense succès, notamment avec ses versions hybride et Prime (hybride rechargeable).

Mentionnons quand même que les RAV4 et RAV4 Hybride 2019 et 2020 faisaient partie d’un rappel de 8 200 véhicules au Canada parce que le bloc moteur (2,5 litres) pourrait être poreux et donc se fissurer, provoquant des fuites de liquide de refroidissement. Ce problème peut causer une surchauffe, des bruits anormaux et une perte soudaine de puissance. La consigne de Toyota pour ses concessionnaires était de remplacer carrément le moteur par un nouveau.

En vidéo : Le Guide de l'auto essaie le Toyota RAV4 2015

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×