Recyclage des batteries : Hyundai s'associe à une entreprise du Québec

Publié le 11 mars 2021 dans Électrique par Guillaume Rivard

L’un des principaux enjeux de la future prolifération des véhicules électriques est non seulement l’approvisionnement des batteries, mais aussi le recyclage de celles-ci en fin de vie. On vous a récemment parlé de ce que fait Nissan au Japon, par exemple, mais plus près de chez nous, des actions sont également prises en ce sens. 

Hyundai Canada vient de s’associer avec l’entreprise québécoise Recyclage Lithion pour la récupération et le recyclage des batteries haute tension de ses véhicules hybrides (incluant les hybrides rechargeables) et électriques

Si vous ne connaissez pas Recyclage Lithion, elle possède une usine de 10 000 pieds carrés à Anjou où se font présentement les dernières étapes d’essais pilotes à l’échelle industrielle. Une première usine commerciale ouvrira ses portes en 2022 ou 2023, avec une capacité annuelle de 2 000 tonnes métriques, soit l’équivalent de 4 000 batteries de voitures électriques traitées annuellement. 

Photo: Hyundai

L’objectif de créer un réseau mondial de 20 usines de recyclage via un modèle de licence d’ici 2030.

La beauté avec Lithion, c’est que le procédé hydrométallurgique qu’elle a mis au point et fait breveter permet de récupérer et traiter pas moins de 95% des composantes des batteries en fin de vie (et des rebuts de production) afin de permettre leur réutilisation par les fabricants de batteries.

« Cette entente de service avec Hyundai aura pour effet de valider une technologie à la fois économique et novatrice réduisant considérablement l'empreinte de carbone associée aux technologies existantes et à l'exploitation minière, a expliqué Benoît Couture, président de Recyclage Lithion. Ce type de partenariat montre la voie vers un modèle d’affaires collaboratif du futur afin de fermer le cycle de vie des matériaux et métaux critiques utilisés dans les batteries lithium-ion, ce qui est requis afin de décarboniser nos transports. »

Photo: Hyundai

« Le développement des véhicules électriques est l’une de nos priorités depuis de nombreuses années, mais nous devons être proactifs et développer un modèle d'élimination durable de ces batteries en fin de vie », a pour sa part déclaré Michel Poirier, directeur de l’expérience client et du service après-vente chez Hyundai Canada. »

Rappelons que Hyundai a dévoilé en décembre une toute nouvelle plateforme pour véhicules électriques qui sera partagée par de nombreux modèles dans le futur, à commencer par le multisegment IONIQ 5 2022.

Photo: Hyundai

Souhaitons que d’autres constructeurs automobiles emboîtent le pas en s’associant à des entreprises locales comme Recyclage Lithion.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×