Murray Walker : la voix de la F1 s’est éteinte

Publié le 15 mars 2021 dans Course automobile par Journal de Montréal

Par Louis Butcher

Descripteur emblématique de la Formule 1 pendant plus d’un quart de siècle à la télévision britannique, Murray Walker est décédé tôt hier à l’âge vénérable de 97 ans.

Reconnu comme la voix de la F1 en Grande-Bretagne sur les ondes de la BBC puis au réseau ITV, il avait quitté l’antenne en septembre 2001. On se souviendra de lui pour ses commentaires savoureux et ses fameux Murrayisms dont on parle encore aujourd’hui.

« Mon rôle n’était pas seulement d’informer, mais aussi de divertir, a-t-il toujours affirmé. Je savais que près de 95 pour cent de mon public n’était pas intéressé par le... diamètre de la goupille de piston. »

L’annonce de sa mort a été soulignée sur les réseaux sociaux par bon nombre d’intervenants de la F1, dont des pilotes qui l’ont côtoyé à l’époque. Unanimement, ils ont rappelé l’énorme contribution de ce personnage unique et très coloré né le 10 octobre 1923 à Birmingham, en Angleterre.

Avec James Hunt

De 1980 à 1993, il a formé un duo redoutable avec l’ex-pilote James Hunt, qui n’avait pas, lui non plus, la langue dans sa poche. 

Cette association a donné lieu à des moments de télévision mémorables jusqu’à ce que le champion du monde soit emporté par une crise cardiaque en juin 1993.

Au début de l’année 2013, Walker annonce qu’il souffre d’un cancer du système lymphatique, mais qu’il a été détecté à un stade précoce. Il aura survécu presque huit ans avec sa maladie.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×