Genesis G80 2021 : la bonne voiture que personne n’achètera

Publié le 24 mars 2021 dans Essais par Frédéric Mercier

Si on cachait son logo, la Genesis G80 2021 pourrait facilement se faire passer pour une voiture américaine.

Très ostentatoire, la nouvelle berline intermédiaire de Genesis semble avoir été inspirée par une philosophie typique aux grosses berlines de l’Oncle Sam, où l’on priorise le luxe et le confort au profit du comportement sportif. Une drôle de décision, quand on sait que Lincoln vient de se planter royalement en utilisant la même stratégie avec sa Continental.

Comme la Continental, la Genesis G80 est bourrée de talents. On a affaire à une voiture bien équipée, bien construite et dont la gamme de prix est étonnamment raisonnable. Et pourtant, il y a fort à parier que les consommateurs canadiens la bouderont.

En manque de reconnaissance

Les berlines de grand format n’ont jamais été aussi compétentes et intéressantes. Elles sont désormais nombreuses à offrir le rouage intégral de série, comme c’est le cas avec la Genesis G80. Et pourtant, les consommateurs continuent de se tourner vers les VUS.

Ceux qui préfèrent encore les berlines de luxe sont à la recherche d’un véhicule de qualité, certes, mais aussi d’un certain prestige. Et ce prestige, ils le retrouvent principalement chez les constructeurs allemands comme Audi, BMW et Mercedes-Benz.

Comment une nouvelle marque comme Genesis peut-elle faire sa place dans un contexte comme celui-là? Franchement, c’est presque mission impossible.

Photo: Frédéric Mercier

Cela dit, le nouveau joueur coréen fait tout en son pouvoir pour que ça marche. Cette jeune division de luxe du constructeur Hyundai, fondée en 2015, a vraiment mis les bouchées doubles avec cette G80. Dotée de série du rouage intégral, la berline mise aussi sur une présentation intérieure de grande qualité de même qu’une intégration technologique complète pour se faire valoir.

L’allure extérieure est plutôt excentrique, avec cette immense calandre chromée qui trône à l’avant. Certains aiment, d’autres pas. Cela dit, il faut admettre que cette G80 ne peut être confondue avec aucun autre modèle. Dans un marché où l’on critique souvent les constructeurs de manquer d’originalité, la G80 arrive comme un vent de fraîcheur.

Photo: Frédéric Mercier

Un salon sur quatre roues

En s’installant à bord de la Genesis G80, on découvre un habitacle rempli de matériaux de très bonne qualité. Toutes les surfaces sont agréables au toucher et les plastiques durs sont carrément inexistants.

Genesis a opté pour une présentation sobre où le confort prime sur tout. Chaque imperfection de la route est absorbée comme si de rien n’était, laissant le loisir aux occupants de relaxer dans un environnement paisible. Le système d’infodivertissement inclut même des bruits d’ambiance pour nous transporter sur le bord de la plage, au milieu d’une forêt ou dans un café. Ça ne s’invente pas!

Parlant du système d’infodivertissement, celui-ci est affiché via un écran de 14,5 pouces dont la résolution est absolument impeccable. On contrôle le tout à partir d’une molette qui nous fait penser aux premiers iPod, placée sur la console centrale. L’écran offre également la fonctionnalité tactile, mais sa position éloignée du poste de conduite rend cette utilisation plutôt laborieuse.

Photo: Frédéric Mercier

Derrière le volant, les bons vieux cadrans sont remplacés par un écran jouissant d’une présentation 3D. Ça semble un peu étrange au début, mais on finit par apprécier cette jolie touche.

Pour faciliter la vie du conducteur, la G80 est aussi livrable avec un système d’assistance à la conduite, qui engage le régulateur de vitesse adaptatif et l’aide au maintien de voie pour adopter une conduite « semi-autonome » sur l’autoroute. En appuyant sur un petit bouton sur le volant, le véhicule prend le contrôle. Il faut toutefois garder les mains sur le volant et rester attentif pour que le système demeure en fonction.

Photo: Frédéric Mercier

Du plaisir sous le capot

La Genesis G80 mise davantage sur le confort que sur la performance. Cela dit, la berline coréenne ne manque certainement pas de nerfs, surtout lorsqu’équipée du V6 biturbo optionnel qui animait notre véhicule d’essai.

Fort d’une puissance de 375 chevaux et d’un couple de 391 livres-pied, ce moteur que l’on retrouve sous le capot du VUS GV80, réalise des accélérations vigoureuses et émet une sonorité très appréciable.

Même le moteur de base de la G80 permet une conduite toute en souplesse. Les 300 chevaux de ce bloc à quatre cylindres de 2,5 litres turbocompressé sont amplement suffisants pour permettre une conduite inspirante.

Photo: Frédéric Mercier

Les deux moteurs sont liés à une transmission automatique à huit rapports ainsi qu’à un rouage intégral. L’essence à indice d’octane de 91 est recommandée dans les deux cas.

Pour simplifier la vie des consommateurs, Genesis ne propose que deux moutures de sa G80 2021. On peut opter pour la 2.5 T Advanced à 66 000 $, ou faire un saut vers la version 3.5 T Prestige pour 10 000 $ de plus. On a alors droit au moteur optionnel, mais aussi à davantage de technologies, à des roues de 20 pouces et plus de luxe à bord. À nos yeux, ce surplus en vaut la peine, ne serait-ce que pour pouvoir jouir des performances du V6.

Au terme de cet essai, nous pouvons vous confirmer que la Genesis G80 est un produit bien né. On sent tout le sérieux derrière la démarche de Genesis et on ne peut qu’applaudir l’arrivée de cette nouveauté dans le créneau des berlines intermédiaires de luxe.

Est-ce que ce sera suffisant pour convaincre les rares consommateurs encore intéressés par ce type de véhicule de bouder les modèles allemands? Permettez-nous d’en douter.

Au-delà de la qualité de ses produits, Genesis doit composer avec un prestige bien en deçà de celui de ses rivaux. Il faudra du temps avant de se faire un nom, mais avec des produits de qualité comme la G80, le constructeur coréen est manifestement sur la bonne voie.

En vidéo : montez à bord de la Genesis G80 2021

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Genesis G80 2021
Version à l'essai 3.5T Prestige
Fourchette de prix 66 000 $ – 76 000 $
Prix du modèle à l'essai CA$76,000
Garantie de base 5 ans/100 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 5 ans/illimité
Consommation (ville/route/observée) 13.7 / 9.7 / 11.2 L/100km
Options n.d.
Modèles concurrents Audi A6, Audi A7, BMW Série 5, Jaguar XF, Lexus ES, Maserati Ghibli, Mercedes-Benz Classe E, Volvo S90
Points forts
  • Très confortable
  • Motorisations compétentes
  • Prix raisonnable
Points faibles
  • En manque de prestige
  • Valeur de revente incertaine
Fiche d'appréciation
Consommation 3.0/5 Pas mauvaise, mais pas merveilleuse. À quand une version hybride rechargeable?
Confort 4.5/5 Le point fort de la G80, sans l'ombre d'un doute.
Performances 3.5/5 Le véhicule ne manque pas de puissance, mais l'accent est davantage mise sur le confort.
Système multimédia 4.0/5 La présentation est magnifique, mais la convivialité pourrait être améliorée.
Agrément de conduite 3.5/5 Le confort prime sur la sportivité.
Appréciation générale 4.0/5 Une très bonne voiture qui mériterait davantage de reconnassance.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×