Jeep présente le concept Magneto, un Wrangler 100% électrique

Publié le 22 mars 2021 dans Actualité par Julien Amado

C’est devenu une tradition. Chaque année, Jeep dévoile plusieurs concepts destinés au Moab Easter Safari, un évènement de grande envergure pour les amateurs de hors-route qui se déroule en Utah.

Pour 2021, on met l'emphase sur l'électrification avec le Magneto, une variante 100% électrique de son iconique Wrangler. Mais rassurez-vous, les amateurs de moteurs à essence n'ont pas été oubliés!

Jeep Magneto

Photo: Stellantis

On reproche souvent à Chrysler, Dodge, Ram et Jeep de ne pas suffisamment miser sur les modèles électrifiés. Le Jeep Magneto est peut-être le précurseur d’un futur Wrangler 100% électrique…

La base technique retenue est un Wrangler Rubicon à deux portes. Débarrassé de sa mécanique à essence, le véhicule conserve tout de même une transmission manuelle conventionnelle à 6 rapports ainsi que son rouage 4x4. Le moteur électrique a été conçu pour offrir des performances similaires à celles du moteur Pentastar, à savoir 285 chevaux et 273 lb-pi de couple.

Jeep annonce un 0-100 km/h réalisé en 6,8 secondes, ce qui n’est pas extrêmement rapide pour un véhicule électrique. Cela dit, on achète un Wrangler pour ses capacités hors-route, pas pour ses accélérations en ligne droite.

Photo: Stellantis

La batterie retenue, d’une capacité de 70 kWh, alimente un système électrique de 800 volts. Le Jeep Magneto profite également d’une batterie complètement étanche qui permet au véhicule de traverser des cours d’eau de 75 centimètres de profondeur, comme n’importe quel Wrangler à essence. Les batteries ont également été réparties à plusieurs endroits dans le véhicule pour mieux distribuer le poids.

À l’extérieur, on remarque tout de suite l’arceau de sécurité spécifique, ainsi que des équipements ajoutés comme le treuil à l’avant, les pare-chocs, une protection métallique du soubassement, la suspension rehaussée et les jantes montées avec des pneus de 35 pouces.

Jeepster Beach

Photo: Stellantis

Pour ce concept, Jeep est allé chercher l’inspiration dans son passé avec le Jeepster, une version qui était montée avec une transmission automatique et beaucoup plus d’équipements de confort que les CJ contemporains.

Basé sur un Jeepster Commando de 1968, le constructeur a modifié le véhicule en profondeur, et modernisé le tout grâce à des pièces reprises d’un Wrangler Rubicon 2020. Les jantes sont modernes, tout comme le tableau de bord ou le volant. Jeep suit ainsi le fameux courant du « restomod », qui consiste à restaurer des véhicules antiques en leur ajoutant des éléments actuels comme le moteur, les suspensions ou les freins.

Photo: Stellantis

Le résultat final est superbe, avec des coloris osés, la peinture dorée tranchant avec l’intérieur rouge et l’arceau chromé. Sous le capot, on retrouve un moteur très actuel, le 4 cylindres de 2 litres turbocompressé qui voit sa puissance grimper à  développant 340 chevaux et 369 lb-pi de couple au lieu des 270 chevaux et 295 lb-pi livrés d'origine. Le bloc est associé à une transmission automatique moderne, qui compte 8 rapports.

Jeep Red Bare

Photo: Stellantis

Ce Gladiator un peu spécial reçoit, comme son nom l’indique, du rouge à l’intérieur comme à l’extérieur. La peinture qui recouvre la carrosserie, est également utilisée sur l’arceau, rendu encore plus visible par les demi-portes. À l’intérieur, le rouge et le noir se partagent la vedette grâce un revêtement que n’aurait pas renié la Golf GTI!

Photo: Stellantis

Jeep a choisi d’utiliser le V6 Ecodiesel sous le capot de son concept. Il s’accompagne d’une suspension rehaussée de deux pouces, de roues montées avec des pneus de 37 pouces, d’un treuil ainsi que de diverses protections destinées à la conduite hors route.

Jeep Orange Peelz

Photo: Stellantis

Plus classique dans son approche, le Jeep Orange Peelz est basé sur un Wrangler à deux portes. Comme le Gladiator Red Bare, on retrouve des demi-portes, qui ne révolutionnent pas la ligne générale, mais apportent un petit plus à l’esthétique. Le toit dur est vitré sur les côtés et se retire d’un seul tenant. Sa couleur noire tranche avec la carrosserie orange.

On retrouve une nouvelle fois des suspensions rehaussées de deux pouces, mais avec un amortissement confié à Fox. Les élargisseurs d’ailes noirs, le gros pare-chocs avant surmonté d’un treuil, les phares additionnels sur le capot et les jantes de 17 pouces différencient également l’Orange Peelz d’un Wrangler classique.

À l’intérieur, on retrouve le même motif déjà vu dans le Red Bare, sauf qu’il n’est plus utilisé sur le tableau de bord. Le moteur retenu est le fameux V6 3,6 litres Pentastar de 3,6 litres. En dépit d’un échappement libéré et une entrée d’air revue, les performances annoncées sont identiques : 285 chevaux et 260 lb-pi de couple.

Photo: Stellantis

Enfin, précisons que Jeep va également montrer des véhicules déjà présentés mais qui n’ont pas pu participer au Moab Easter Jeep Safari 2020 à cause de la COVID-19.

Parmi eux, on peut citer le Gladiator Farout, que nous vous avons déjà présenté en août 2020, mais aussi le Gladiator Top Dog Concept et le concept qui a servi de base au nouveau Wrangler Rubicon 392, doté d’un moteur V8.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×