Qui achètera le Circuit Mont-Tremblant?

Publié le 25 mars 2021 dans Blogue par Antoine Joubert

La nouvelle sortait un peu plus tôt cette semaine. Le prestigieux circuit du Mont-Tremblant est à vendre.

Avec une évaluation municipale fixée à 8,5 M$, on peut imaginer que la facture pourrait facilement être doublée, compte tenu des possibilités de cet endroit. Parce qu’en plus du circuit et des installations l’entourant, le site de 13 millions de pieds carrés du milliardaire Lawrence Stroll pourrait par exemple accueillir un circuit secondaire, de multiples garages, une salle de réception, de l’hôtellerie, voire même un restaurant. Bref, les possibilités sont infinies.

Voilà donc un circuit de classe internationale qui, depuis quelques années, n’est certainement pas utilisé à son plein potentiel. Et pour cause, une pléiade de règlements municipaux sont venus contraindre les possibilités événementielles et sans doute, l’envie d’exploiter le site pour le faire rayonner davantage. Parce que nombreux sont ceux qui ont choisi de se construire une luxueuse résidence secondaire à proximité du site, pour ensuite se plaindre du bruit émis par les voitures... Une situation malheureusement critique puisque ce circuit est assurément un des plus beaux et des plus prestigieux du pays.

Photo: Circuit Mont-Tremblant

Il s’agit d’ailleurs d’un problème marqué au Québec, où les municipalités, sous la pression de résidents nombrilistes, doivent agir pour restreindre les activités de sport automobile. Parlez-en aux propriétaires des circuits de Pont-Rouge, de Sanair, ou même à Alan Labrosse, qui a récemment cédé en vendant l’emblématique Autodrome St-Eustache, qui accueillera des locaux industriels.

Évidemment, le chroniqueur automobile que je suis ne peut que rêver de pouvoir utiliser plus régulièrement un circuit comme celui de Mont-Tremblant, pour fins d’essais. Cela dit, je m’inquiète personnellement davantage du sort qu’on lui réserve. Du fait que des promoteurs immobiliers pourraient mettre la main sur le site et détruire ce joyau pour construire d’horribles condos de « prestige ». Une situation qui ferait peut-être l’affaire de certains résidents, mais qui créerait un autre vide dans le cœur des amateurs provenant des quatre coins de l’Amérique du Nord.

N’oublions pas qu’avec son potentiel, le Circuit Mont-Tremblant peut engendrer d’immenses retombées économiques pour la région. Beaucoup plus qu’à l’heure actuelle. On peut imaginer une multiplication d’événements sur le site, allant des courses déjà existantes jusqu’aux courses de voitures électriques, appelées à devenir de plus en plus populaires au cours des prochaines années. Pourraient également s’y tenir des concours d’élégance de grande classe, et plus encore. Parce que pour l’heure, bien que tout cela soit possible, le désintérêt de son propriétaire doublé des contraintes municipales fait que l’on ne tient que trop peu d’événements sur place.

Alors, qui achètera le Circuit Mont-Tremblant? Et surtout, qu’en fera-t-on? Voilà la question, surtout en sachant que ça ne sera malheureusement pas moi!

En attendant, et en plus des activités journalières, le calendrier des événements pour 2021 ne comporte que les quatre incontournables de la saison. Les classiques du printemps, d’été et d’automne, ainsi que le sommet des légendes, événements hauts en couleur qui évoquent des souvenirs à bien des amateurs.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×