Hyundai Santa Fe 2021 et Toyota Venza 2021 : comparons les chiffres

Publié le 11 avril 2021 dans Matchs comparatifs par Dominic Boucher

Dernièrement redessinés, les Hyundai Santa Fe et Toyota Venza tirent leur part du marché férocement grâce à l’intégration de la technologie hybride et des systèmes d’assistances à la conduite en perpétuelle amélioration. Mais à quel point les deux se comparent-ils?

Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons décortiqué leurs spécifications. Voici ce qui en est ressorti.

Groupe motopropulseur : avantage Hyundai Santa Fe

Photo: Hyundai

Ce n’est pas compliqué chez Toyota puisque le constructeur offre seulement une motorisation hybride. En effet, le Venza est propulsé à la fois par un moteur à quatre cylindres de 2,5 litres et par trois moteurs électriques. Conséquemment, le VUS intermédiaire est muni du rouage intégral de série, et d’une boîte automatique à variation continue. L’ensemble génère une puissance de 219 chevaux.

Chez Hyundai, le Santa Fe arrive d’office avec un quatre cylindres de 2,5 litres atmosphérique. Le consommateur peut également opter pour un moteur turbocompressé, lui aussi d’une cylindrée de 2,5 litres. Ainsi, la première motorisation produit 191 chevaux et 181 lb-pi de couple et est jumelée à une boîte automatique à huit rapports. La deuxième, plus puissante, génère plutôt une cavalerie de 277 chevaux et 311 lb-pi de couple et intègre une transmission à huit vitesses à double embrayage. La première mouture peut avoir un rouage à traction ou intégral, alors que la deuxième n’a qu’un système à quatre roues motrices.

Ce n’est pas tout, puisque la marque coréenne propose aussi une motorisation hybride pour 2021. Il s’agit d’un quatre cylindres de 1,6 litre développant 226 chevaux et 258 lb-pi de couple, jumelé au rouage intégral et à une boîte à six rapports. D’autre part, une version hybride rechargeable arrivera au milieu de l’année 2021.

Sur le plan du groupe motopropulseur, Hyundai remporte la mise grâce à ses choix multiples.

Consommation : avantage Toyota Venza

Photo: Toyota

Commençons avec les moteurs à essence. En version à traction, le Santa Fe consomme 9,1 L/100 km. Les moutures à rouage intégral, quant à elles, affichent des cotes de 10,0 L/100 km.

Maintenant, passons aux variantes hybrides. Le VUS de Hyundai reçoit une cote de 7,4 L/100 km à la pompe, ce qui est nettement plus élevé que les 6,1 L/100 km obtenus par le Venza.

De toute évidence, le Toyota Venza gagne cette catégorie grâce à ses technologies d’hybridation supérieures.

Côté pratique : avantage Hyundai Santa Fe

Photo: Hyundai

Autant le Venza que le Santa Fe peuvent accueillir un total de cinq passagers. En termes d’espace, les dimensions supérieures du Hyundai permettent un habitacle plus spacieux et un plus grand volume de chargement. Avec les sièges relevés, le Santa Fe peut entreposer 1 032 litres contre 1027 litres pour le Venza. En position rabattue, la donnée monte à 2 041 litres pour le VUS coréen, alors que le chiffre n’est pas accessible chez Toyota.

Le hayon assisté ainsi que des longerons de toit sont optionnels pour les deux utilitaires. Sur le plan du remorquage, le Santa Fe peut tirer jusqu’à 1 270 kg (2 800 lb) avec la version d’entrée de gamme, et 1 588 kg (3 500 lb) avec la variante turbo. Le remorquage n’est pas recommandé chez Toyota.

Puisque le Hyundai Santa Fe a des dimensions supérieures en plus d’avoir la capacité de remorquer, celui-ci remporte la mise.

Sécurité : égalité

Photo: Hyundai

Le Toyota Venza a remporté la mention « Top Safety Pick » de la part de l’organisme américain Insurance Institute for Highway Safey (IIHS). C’était aussi le cas pour le Hyundai Santa Fe en 2020, mais l’organisme n’a toujours pas publié ses résultats pour 2021. On peut toutefois s’attendre à une cote similaire puisque les changements apportés au Santa Fe en 2021 étaient essentiellement esthétiques.  

Sur le plan des aides à la conduite, Toyota utilise la suite d’assistances Toyota Safety Sense 2.0. On y retrouve de série : le système précollision avec détection des piétons et des cyclistes, le régulateur de vitesse dynamique à radar à gamme complète de vitesses, le système d’alerte de sortie de voie avec assistance à la direction et la détection des bords de la route, le système d’aide au maintien dans la voie. En entrée de gamme, le moniteur d’angles morts avec alerte de circulation transversale arrière est disponible.

Du côté de Hyundai, l’ensemble Hyundai SmartSense inclut notamment : le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction arrêt/départ, l’assistance à l'évitement de collision frontale avec détection de piétons, de cyclistes et en virage d’intersection; l’assistance au maintien de voie, l’assistance de suivi de voie et l’alerte de baisse d’attention du conducteur.

Comme les deux utilitaires offrent essentiellement les mêmes technologies et que les résultats des tests de collision sont similaires, il n’y a pas de gagnant clair dans cette catégorie.

Intégration technologique : avantage Hyundai Santa Fe

Photo: Hyundai

À ce chapitre, on retrouve essentiellement les mêmes fonctionnalités. Pour l’infodivertissement, tous deux intègrent un écran de huit pouces de série. En option, le Toyota pourra jouir d’un écran de 12,3 pouces, tandis que le Hyundai profitera d’un écran de 10,25 pouces. Ces systèmes seront compatibles avec les applications Apple CarPlay et Android Auto.

De plus, des ports USB sont parsemés dans les habitacles et la recharge par induction est disponible. Du côté audio, le Venza peut recevoir un système haut de gamme JBL. Similairement chez Hyundai, le Santa Fe peut venir avec une chaîne hi-fi Harman/Kardon de 630 watts.

Au poste du conducteur, un écran multifonction 4,2 pouces vient de série à bord des deux véhicules. En option, les dimensions augmentent à sept pouces pour le Venza, alors que le Santa Fe propose plutôt un écran complètement numérique de 12,3 pouces. Finalement, tous deux offrent en option l’affichage tête haute.

Même si tout semble très similaire sur papier, une meilleure présentation graphique et une ergonomie supérieure permettent au Hyundai Santa Fe de se démarquer du Venza.

Prix : avantage Hyundai Santa Fe

Photo: Hyundai

En comparant toutes les variantes, le Hyundai Santa Fe débute à un coût bien inférieur au Venza. Ceci peut être attribué au fait que le VUS de Hyundai est vendu d’entrée de gamme avec une motorisation à essence. Par contre, la version hybride de base du Venza est étiquetée à prix réduit par rapport au Santa Fe.

  1. Essential : 31 399 $
  2. Preferred : 36 399 $
  3. Preferred Trend (hybride) : 41 399 $
  4. Luxury (hybride) : 43 799 $
  5. Ultimate Calligraphy : 47 499 $
  1. LE : 38 490 $
  2. XLE : 44 490 $
  3. Limited : 47 690 $

(Prix de détail suggéré par le fabricant)

Cela dit, attendez-vous à des taux de financement nettement plus avantageux chez le constructeur coréen. Sur un financement à l’achat d’une durée de 60 mois, Hyundai annonce un taux de financement de 1,49% alors que Toyota propose un taux de 3,99%. Notez que les taux peuvent varier selon les promotions en vigueur.

Garanties : avantage Hyundai Santa Fe

Photo: Hyundai

À part la garantie de base supérieure chez Hyundai, toutes les autres protections sont identiques pour les deux fabricants. En ce sens, le manufacturier coréen propose une garantie de base de 5 ans/100 000 km, alors que le constructeur nippon offre seulement 3 ans/60 000 km.

Pour ce qui est du reste :

En vidéo: les meilleurs achats du Guide de l'auto 2021 - catégorie des VUS intermédiaires

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×