Un collectionneur du Québec acquiert une Bugatti Chiron

Publié le 9 avril 2021 dans Actualité par Germain Goyer

Après deux ans de recherches, un riche collectionneur de Montréal a réussi à mettre la main sur l’une des 500 Chiron que produira Bugatti.

Très fier de sa plus récente acquisition, il a convié Le Guide de l’auto dans les locaux de Montréal Motor Car Leasing, qui l’ont aidé à dénicher cette véritable perle. À l’échelle canadienne, on n’en compte qu’une poignée alors que la province de Québec n’en abriterait désormais que deux exemplaires en comptant celle-ci.

On se souvient que le collectionneur gatinois Olivier Benloulou en possédait une, mais il l’a vendue à la star américaine Post Malone en 2019.  

Une voiture d’occasion pas comme les autres

Avec environ 400 kilomètres à l’odomètre, cette Bugatti Chiron 2019 récemment arrivée à Montréal est un véhicule d’occasion, aussi ironique que cela puisse paraître. Si son nouveau propriétaire estime sa valeur actuelle à 3,3 M$ US, elle en coûtait 3,5 M$ US lorsqu’elle était neuve.

Photo: Germain Goyer

Pour celui qui possède quelques dizaines de voitures, la marque Bugatti représente « le summum de prestige » à ses yeux. Parmi les autres véhicules de sa collection, on retrouve notamment une Ferrari LaFerrari et une LaFerrari Aperta, une la Ferrari F12 TDF et une Porsche 918 Spyder. Malgré tout, il nous confiait qu’il réalisait « un rêve d’enfant » en se payant une Bugatti.

Photo: Germain Goyer

On recommande habituellement aux consommateurs d’essayer un véhicule avant de l’acheter, mais ce collectionneur n’a pu mettre en pratique ce conseil

Au moment de s’entretenir avec ce passionné de voitures exotiques, il n’avait roulé qu’une centaine de mètres au volant de la Chiron depuis qu’elle est officiellement immatriculée. Cela dit, dès les prochains jours, il entend en profiter pour apprivoiser la bête sur les routes québécoises.

Photo: Germain Goyer

Une impressionnante mécanique

La Bugatti Chiron impressionne autant par sa silhouette à couper le souffle que par sa mécanique de haute voltige. En effet, son moteur W16 de 8,0 L, agrémenté de quatre turbocompresseurs, ne développe rien de moins qu’une puissance de 1500 chevaux et un couple de 1180 livres-pied. Le tout est acheminé aux quatre roues grâce à une transmission automatique à double embrayage étagée sur sept rapports.

Pour démarrer ce bolide assemblé en France, il suffit d’appuyer sur un bouton situé sur le volant. En revanche, pour accéder à la pleine puissance de la voiture, il faut insérer une clé dans une serrure en bordure du seuil de la portière du conducteur.

En vidéo: la Bugatti Chiron Pur Sport épate sur le Nürburgring

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×