Balado : les signaleurs routiers lancent un cri du coeur

Publié le 10 mai 2021 dans Balado par Le Guide de l'auto

À l’approche de la saison des chantiers de construction, un rappel du bon comportement des automobilistes est de mise.

Pour en discuter à l’émission Le Guide de l’auto sur QUB Radio, Antoine Joubert et Germain Goyer ont reçu Jean-François Dionne, président de l’Association des travailleurs en Signalisation routière du Québec (ATSRQ).

D’entrée de jeu, M. Dionne a avancé quelques chiffres démontrant les dangers auxquels sont exposés les signaleurs routiers sur les chantiers. « En 2016, on avait 41 accidents déclarés à la CNESST » En 2020, on est tombés à 104 accident », souligne-t-il, ajoutant qu’il est évident que ce ne sont pas tous les accidents qui sont officiellement déclarés.

Certains signaleurs sont même décédés dans l’exercice de leurs fonctions. C’est le cas de Pascal Cauchon, happé mortellement par un train routier le 8 avril dernier à Saint-Cyrille-de-Wendover.

Le comportement des automobilistes en cause

Pour Jean-François Dionne, il ne fait aucun doute que ce type d’accident pourrait facilement être évité. « Il y a beaucoup de manque de courtoisie entre les automobilistes et les signaleurs », juge-t-il. Selon lui, trop de conducteurs attendent le dernier moment avant de quitter la voie fermée à la circulation, ce qui peut entrainer de graves conséquences pour les signaleurs.

M. Dionne a d’ailleurs rappelé que la Loi du corridor de sécurité obligeant les automobilistes à changer de voie lorsqu’un véhicule est immobilisé sur l’accotement s’applique également aux véhicules des signaleurs routiers. « Le problème, c’est qu’il n’y a jamais d’opération policière sur les chantiers. […] Si on avait la Sûreté du Québec sur nos chantiers qui interceptaient tous les véhicules qui ne respectent pas la Loi du corridor de sécurité, le message passerait », croit-il. Le président de l’ATSRQ déplore un manque de personnel à la SQ pour expliquer cette absence de surveillance policière.

La vitesse est également un facteur problématique qui vient s’ajouter à l’équation. « Le monde ne respecte pas [la limite de] 70 km/h », laisse tomber M. Dionne, pointant notamment du doigt les camions lourds. « Les camionneurs ne ralentissent pas sur un chantier. Ça passe à côté de nous tellement vite que les cônes bougent », déplore-t-il.

Si c’était votre famille?

Si Jean-François Dionne souhaiterait évidemment voir davantage de surveillance policière sur les chantiers, il en appelle à la courtoisie et à l’empathie des automobilistes pour régler cette situation préoccupante. « Pensez donc que c’est quelqu’un de votre famille qui est en train de travailler à moins de 20 $ de l’heure […] On veut revenir à la maison avec noter boite à lunch pour voir nos enfants, mais il y a 15 travailleurs depuis des années qui sont morts et qui ne sont jamais revenus », lance Jean-François Dionne avec émotion.

Actualités de la semaine

Au cours de cette émission, il a aussi été question de la fermeture d’usine de General Motors en Ontario, du début de la production de la Honda Civic 2022, d’un rappel massif de véhicules au Canada par Hyundai et du dévoilement de l’échelle de prix du Ford E-Transit.

Essais routiers

Toujours au cours de la même émission, Antoine Joubert et Germain Goyer ont livré leurs impressions sur les Kia Stinger 2022 et Audi RS6 Avant 2021.

Réponses aux questions du public

Antoine Joubert et Germain Goyer répondent aux questions du public concernant une Subaru WRX 2014, l’achat d’une Acura NSX neuve et la Chevrolet Bolt EUV 2022.

Le Guide de l'auto, c'est tous les samedis à 10h sur QUB Radio, et en reprise le dimanche à 14h.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×