Ford va fabriquer ses propres batteries pour véhicules électriques

Publié le 20 mai 2021 dans Électrique par Guillaume Rivard

Au lendemain du dévoilement officiel du nouveau F-150 Lightning 2022, Ford annonce la création d’une société conjointe avec son fournisseur coréen SK Innovation, appelée BlueOvalSK, en vue de fabriquer des batteries de traction pour véhicules électriques.

L’objectif est d’atteindre une capacité de production annuelle de 60 GWh à compter du milieu de la décennie, avec une expansion par la suite.

Le plan mondial d’électrification de Ford prévoit un besoin d’au moins 240 GWh de batteries d’ici 2030, dont environ 140 GWh pour l’Amérique du Nord.

Le F-150 Lightning en question utilisera d’ailleurs une batterie de SK Innovation, appelée « Nickel 9 ». En fait, il y aura deux formats, l’une procurant une autonomie de 370 kilomètres et l’autre, de 483 kilomètres.

Pour bien se positionner, le constructeur américain a dit à la fin avril qu’il allait mettre en place un nouveau centre d’excellence en batteries baptisé Ion Park, afin d’améliorer rapidement son expertise en recherche et en développement. Ce sera un moyen de centraliser le travail de ses 150 experts en batteries qui travaillaient jusqu’à maintenant dans des divisions différentes. 

Plus récemment, Ford a accru son investissement dans la firme Solid Power pour des avancées plus rapides dans le domaine des batteries à semi-conducteurs (solid state), qui n’utilisent pas d’électrolyte liquide, sont plus légères et sécuritaires, ont une bien meilleure densité énergétique et promettent de quasiment doubler l’autonomie des batteries actuelles au lithium-ion.

En vidéo : les 10 véhicules électriques avec la meilleure autonomie en 2021

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×