Balado : vivre de sa passion avec l’École des métiers de l’équipement motorisé de Montréal

Publié le 8 juin 2021 dans Balado par Le Guide de l'auto

Ronald Fitzsimmons a un parcours de vie bien particulier.

Après sa carrière au sein de la Société de Transport de Montréal, ce passionné de l’automobile s’est inscrit à l’École des métiers de l’équipement motorisé de Montréal pour y suivre une formation en carrosserie et en mécanique. Depuis une dizaine d’années maintenant, il y œuvre à titre de bénévole pour épauler les étudiants ainsi que le personnel.

Pour discuter son cheminement atypique de même que de son dévouement au sein de cet établissement d’enseignement, Ronald Fitzsimmons était invité au micro de l’émission Le Guide de l’auto sur QUB Radio aux côtés des animateurs Antoine Joubert et Germain Goyer.

Un ambassadeur pour l’école

Tellement fier de l’école dans laquelle il évolue comme bénévole, M. Fitzsimmons agit en quelque sorte comme ambassadeur de l’endroit auprès des gens qu’il côtoie. En entrevue, il racontait notamment avoir encouragé l’un de ses voisins à y suivre une formation. 

« Félix, un jeune qui a suivi un cours en mécanique et en carrosserie ici, est un de mes voisins. Aujourd’hui, il travaille à la STM et gagne très bien sa vie et il est très heureux. Il était tout jeune quand il est venu visiter les lieux avec son école secondaire. Il va pouvoir prendre sa retraite à 45 ou 50 ans » nous a raconté M. Fitzsimmons.

Il a pu restaurer sa voiture grâce à l’école

En plus d’avoir été largement bénéfique sur le plan des connaissances en mécanique et en carrosserie, le passage de M. Fitzsimmons dans cet établissement scolaire lui a permis de restaurer l’une de ses voitures : une Volkswagen Fox.

À cet effet, il mentionnait que « si les élèves sont assez ambitieux et que les professeurs le permettent, un jeune pourrait arriver ici et compléter chacun des modules. Ma voiture a évolué avec les modules de suspensions, de soudure, l’application de mastic, la finition de la carrosserie, l’application de l’époxy, l’installation du pare-brise, etc. Quelqu’un qui veut remonter une voiture et qui est sérieux dans sa démarche, qui est passionné et qui veut évoluer dans un domaine lié à l’automobile, c’est la chose à faire. Les professeurs vous informent de A à Z, vous ne pouvez pas faire d’erreur. »

Il disait également posséder une Honda pour l’hiver, un Chevrolet Suburban 1996 qu’il se souvient avoir payé 40 000 $ alors qu’il était neuf ainsi qu’une Chevrolet Monte Carlo 1976 avec laquelle il a parcouru plus de 1 000 000 milles.

Actualités de la semaine

Au cours de cette émission, il a aussi été question de la Toyota Corolla Cross, du Ford Maverick et de l’élimination des moteurs à quatre et six cylindres pour la Jaguar F-Type.

Essais routiers

Toujours au cours de la même émission, Antoine Joubert et Germain Goyer ont livré leurs impressions sur les Ford Mustang California Special 2021 et Honda Civic Type R 2021.

Réponse à une question du public

Antoine Joubert et Germain Goyer répondent à une question du public concernant l’achat d’un Jeep Grand Cherokee 2018.

Le Guide de l'auto, c'est tous les samedis à 10h sur QUB Radio, et en reprise le dimanche à 14h.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×