Tesla Model 3 et Chevrolet Bolt EV : comparons les chiffres

Publié le 13 juin 2021 dans Matchs comparatifs par Dominic Boucher

Pour 2022, la deuxième génération de la Chevrolet Bolt EV amène une nouvelle signature stylistique, de même que de nouvelles technologies ainsi qu’une baisse de prix radicale.

De son côté, la Tesla Model 3 continue de dominer les ventes dans la catégorie des voitures électriques grâce à son excellente autonomie et à ses performances époustouflantes.

Malgré leurs nombreuses différences, la Bolt EV et la Model 3 se comparent sur de nombreux aspects. Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons décortiqué les spécifications de ces deux modèles. Voici ce qui en est ressorti.

Autonomie : avantage Tesla Model 3

Photo: Tesla

L’autonomie des véhicules électrique demeure un facteur important dans le processus d’achat des consommateurs. En ce sens, les deux constructeurs américains permettent de parcourir plus de 400 kilomètres en une charge.

La Chevrolet Bolt EV, avec sa batterie de 66 kWh, offre une autonomie 417 km. Chez Tesla, la Model 3 se pointe en plusieurs configurations.

Les versions Standard et Standard Plus, qui emploient le rouage à propulsion, proposent des autonomies respectives de 151 et 423 kilomètres. Pour rouler sur une plus grande distance, la mouture à Longue autonomie à quatre roues motrices peut franchir jusqu’à 568 km.

Pour des accélérations plus vives, la variante Performance a 507 km d’autonomie. Cette version utilise également le rouage intégral.

Bref, mis à part la version Standard (qui n’est en réalité qu’une manigance pour pouvoir bénéficier des crédits gouvernementaux…), la Tesla Model 3 domine la Chevrolet Bolt EV au chapitre de l’autonomie.

Recharge : avantage Tesla Model 3

Photo: Tesla

En branchant la Chevrolet Bolt EV à une prise de 240 volts, le temps de recharge complet peut durer sept heures. Par ailleurs, en se servant d’une borne  à recharge rapide, Chevrolet mentionne que l’on peut regagner jusqu’à 160 kilomètres d’autonomie en 30 minutes.

Chez Tesla, la version Standard Plus peut être chargée en 8,5 heures. Le temps monte jusqu’à 10 heures pour la Performance et la mouture à Longue autonomie. En utilisant une borne Supercharger de Tesla, il est possible de recharger environ 282 kilomètres en 30 minutes.

Grâce à la rapidité des bornes Supercharger exclusives à Tesla, la Model 3 remporte la mise.

Côté pratique : avantage Chevrolet Bolt EV

Photo: General Motors

La Bolt EV est plus avantageuse pour ce qui est de l’espace à bord, elle qui peut contenir 470 litres lorsque les sièges arrière sont relevés. Cette donnée augmente jusqu’à 1 614 litres quand la banquette est rabattue.

Le volume de chargement de la Model 3 est évalué à 425 litres. Notez qu’il y a aussi une valise située à l’avant de la berline, sous son capot.

Les sièges peuvent se rabattre de la manière 60/40 dans les deux modèles.

Sécurité : égalité

Photo: William Clavey

Chez Chevrolet, la Bolt EV comprend les technologies de sécurité et d'aide à la conduite comme le freinage d'urgence automatique, l'alerte de prévention de collision, l'avertisseur de sortie de voie pour une aide au maintien sur la voie, l'indicateur de distance avec le véhicule qui précède et le freinage de détection des piétons à l'avant.

De plus, l'alerte de circulation transversale arrière, l'alerte de changement de voie avec système de détection d'obstacles latéraux et le radar de stationnement arrière sont également de série dans les deux modèles. L’organisme américain Insurance Institute for Highway Safety (IIHS) n’a pas encore coté le véhicule.

Tesla offre la technologie de conduite semi-autonome Autopilot. Cependant, tous les véhicules fabriqués après le 1er mai 2021 n’utiliseront plus la technologie à radar. En fait, la nouvelle stratégie de Tesla consiste à remplacer ce système par le Tesla Vision qui recourt uniquement à des caméras. Depuis cette décision, la IIHS ne propose plus la mention Top Safety Pick + puisque le nouveau système est en cours d’évaluation.

Concernant les technologies d’aides à la conduite, la Model 3 est munie du freinage d'urgence automatique, de la surveillance des angles morts, de l’avertissement de collision avant et de de collision latérale, de l’évitement et correction de sortie de voie d'urgence ainsi que de la fonction d’accélération qui détecte les obstacles.

Intégration technologique : égalité

Photo: General Motors

Nous retrouvons essentiellement les mêmes commodités à bord des deux véhicules. Commençons avec la Model 3. Le conducteur et les passagers seront servis par un unique écran de 15 pouces qui sert à la fois pour l’instrumentation et pour l’infodivertissement.

Puisque Tesla utilise son propre système, vous trouverez l’ensemble des fonctions du véhicule, comme la ventilation, la visualisation du trafic ou encore l’accès (avec abonnement) à des applications telles que YouTube, Netflix ou Twitch. De plus, toutes les mises à jour de logiciel se feront à distance.

La Bolt EV propose une expérience un peu plus conventionnelle. On y retrouve deux écrans distincts, soit un pour l’instrumentation (huit pouces) et un pour l’infodivertissement (10,2 pouces). Les applications Apple CarPlay et Android Auto arrivent de série, de même que d’autres logiciels comme Alexa, Spotify et The Weather Channel. Le point d’accès sans fil 4G LTE intégré est en option. Bref, c’est une question de goûts!

Prix : avantage Chevrolet Bolt EV

Photo: General Motors

Si Tesla a réduit son prix à cause de sa variante de base à faible autonomie, Chevrolet réussit à conserver un prix de base nettement plus compétitif.

  1. LT : 40 348 $
  1. Standard : 46 389 $
  2. Standard Plus : 52 990 $
  3. Longue autonomie : 64 990 $
  4. Performance : 74 990 $

Ces prix incluent les frais de destination

Soulignons que la Bolt EV et les deux versions de base de la Model 3 ont droit aux subventions provinciales (8 000 $) et fédérales (5 000 $).

Garanties : avantage Tesla Model 3

Photo: Tesla

Ici, Tesla remporte la catégorie haut la main. D’abord, le manufacturier propose une garantie de base de 4 ans/80 000 km, selon la première occurrence, contrairement à 3 ans/60 000 km pour Chevrolet.

Même son de cloche pour la protection contre la perforation. La marque au nœud papillon offre 6 ans/160 000 km, tandis que Tesla monte la donne à 12 ans avec un kilométrage illimité.

Finalement, la garantie contre les composantes électriques dure huit ans pour les deux marques. Toutefois, Tesla fournit une plus grande limite de kilométrage, soit 240 000 km. Avec Chevrolet, nous parlons plutôt de 160 000 km.

En vidéo: les meilleurs achats du Guide de l'auto 2021 - catégorie des voitures électriques

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×