Pourquoi la garantie de mon véhicule a-t-elle été écourtée?

Publié le 5 juillet 2021 dans Questions des lecteurs par Antoine Joubert

Je possède un Audi Q5 2018 acheté neuf et pour lequel j’ai fait un dépôt de 500 $ afin de le réserver en date du 27 avril 2017. Le véhicule m’a toutefois été livré le 17 juillet 2017 puisque j’étais en attente d’un règlement - concernant ma précédente VW Jetta TDI - de la part de Volkswagen (dieselgate). Je me suis présenté chez mon concessionnaire Audi cette semaine pour une inspection. On estime les travaux à 3 000 $ de pièces plus environ neuf heures de main-d’oeuvre. Or, on m’apprend que ma garantie de quatre ans est échue depuis le 21 avril 2021, étant donné que l’on m’aurait vendu un « démo ». Or, on m’a livré le véhicule alors qu’il n’affichait que 10 km au compteur. Actuellement, il en a 73 700. Personne ne m’a mentionné que la garantie débutait trois mois avant et aujourd’hui, je me retrouve avec une lourde facture à payer. Est-ce normal?

-------------

Bonjour Julie,

D’abord, il est évident qu’avec seulement 10 kilomètres au compteur lors de la livraison, ce ne peut être une voiture en démonstration . Il se pourrait cependant que le concessionnaire ou le directeur des ventes ait indiqué à la ligne 2 de votre contrat de vente ou de location, qu’il s’agit d’un article en démonstration. Je vous invite donc à relire ce contrat où la date de mise en service serait par ailleurs indiquée.

Si l’on vous a bel et bien vendu le véhicule en tant que produit de démonstration et non pas comme un neuf, sachez alors qu’il aurait aussi fallu vous faire signer une « feuille de vitre » de véhicule d’occasion, dont vous devriez avoir copie. Cela dit, vous pourriez sûrement avoir gain de cause en cour avec un tel dossier, puisque personne ne peut considérer un véhicule affichant 10 km au compteur comme étant un article de démonstration. D’autant plus qu’il s’agit d’un modèle de l’année 2018 livré en juillet 2017.

Maintenant, quel est l’intérêt pour un concessionnaire de démarrer la garantie ou de devancer la date de mise en service de cette façon? C’est simple, obtenir une vente de plus au tableau dans le mois en cours (avril 2017), sans doute dans l’optique d’atteindre pour le vendeur comme pour la concession, un objectif de vente préalablement établi par Audi Canada. En atteignant ces objectifs, le marchand profite de généreuses ristournes/bonifications de la part du fabricant ainsi que d’un meilleur positionnement pour les commandes de futurs véhicules.

Photo: Antoine Joubert

À la lumière de ce vous décrivez, le concessionnaire en question est fautif d’avoir agi frauduleusement dans cette transaction, car la date de mise en service de votre véhicule aurait dû être celle de votre date de livraison, soit le 17 juillet 2017. Je me permets d’ajouter que ce genre de situation est souvent l’œuvre d’un directeur des ventes trop gourmand et non pas du concessionnaire, qui ne souhaite certainement pas voir sa réputation entachée pour une simple vente.

Il n’en demeure pas moins qu’aujourd’hui, le concessionnaire est confronté à défendre une erreur commise par un employé, qui l’a mis dans l’embarras. Quoi qu’il en soit, insistez pour discuter de cette situation avec le directeur des ventes et du service. S’il ne veut pas acquiescer à votre demande, formulez une plainte à Audi Canada ainsi qu’à l’Office de la protection du consommateur .

En ce qui me concerne, c’est le cas typique d’une situation qui aurait pu passer comme une lettre à la poste si vous n’aviez pas choisi d’entretenir adéquatement votre véhicule. Or, parce qu’à quelques mois de la fin de cette garantie, vous avez voulu vous assurer de l’état de votre véhicule, le stratagème a été découvert.

En vidéo: une garantie prolongée, ça vaut la peine?

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×