Mercedes-Benz inaugure la réalité augmentée pour réparer et entretenir les véhicules

Publié le 19 octobre 2021 dans Actualité par Julien Amado

Le Guide de l’auto a assisté à une démonstration qui pourrait changer radicalement la manière d’entretenir et réparer les véhicules. Mercedes-Benz, en collaboration avec Microsoft, a présenté un nouvel outil de diagnostic et de réparation qui fait appel à la réalité augmentée.

Cette technologie est destinée à faire gagner du temps aux techniciens qui feraient face à un problème lors d’un entretien ou d’une réparation. Si tout se déroule normalement, les mécaniciens continuent leur travail comme d’habitude.

Mais s’ils sont confrontés à une panne inexpliquée ou intermittente, ils peuvent faire appel à une équipe spécialisée. Une fois qu’ils ont enfilé le casque de réalité augmentée (baptisé HoloLens 2), les mécaniciens entrent en contact avec des techniciens spécialisés. Au moment d’écrire ces lignes, sept personnes peuvent aider le réseau de concessionnaires au Canada et répondre aux interrogations.

Photo: Mercedes-Benz

La réparation du futur?

Lorsqu’ils sont confrontés à un problème, les mécaniciens cherchent habituellement des réponses dans un ordinateur où ils peuvent trouver le schéma électrique du véhicule, par exemple. Pour leur faire gagner du temps, la réalité augmentée permet d’accéder à ces informations grâce au casque HoloLens 2, tout en gardant les deux mains libres pour réparer la voiture.

Lors de la démonstration réalisée par Mercedes-Benz, le mécanicien devait résoudre un problème électrique. Face à lui se trouvait le boîtier de fusibles qu’il devait réparer. Mais lorsqu’il tournait la tête vers la gauche, il pouvait voir le schéma électrique du véhicule en réalité augmentée. L’assistance téléphonique pouvait même entourer virtuellement en rouge le relais électrique à vérifier. Après des vérifications plus approfondies, il s’agissait finalement d’un câble débranché sous le boîtier de fusibles.

Photo: Mercedes-Benz

En obtenant les réponses à ses questions sans quitter son poste de travail, le mécanicien a gagné un temps précieux. Un problème réglé plus rapidement permet aussi de diminuer le temps d’immobilisation du véhicule et d’offrir un meilleur service au client.

Inaugurée par Mercedes-Benz USA, cette technologie est désormais disponible au Canada et demeure réservée à l’Amérique du Nord pour l’instant. Les véhicules des années 1990 à aujourd’hui peuvent être réparés grâce à ce système innovant.

Le constructeur pense également que la réalité augmentée sera d’une importance capitale pour la formation de ses techniciens au pays. Et avec l’arrivée de nouveaux véhicules 100% électriques dotés d’une technologie moins familière, cet outil pourrait également faciliter la transition entre véhicules à essence, hybrides et électriques.

En vidéo : le Mercedes-Benz GLC 2021

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×