Volvo C40 Recharge 2022 : au volant du nouveau VUS électrique de Volvo

Publié le 18 octobre 2021 dans Premiers contacts par Gabriel Gélinas

Le Volvo C40 Recharge 2022 est le premier VUS à motorisation strictement électrique de Volvo, puisque ce modèle ne sera pas offert avec un moteur thermique traditionnel, contrairement au VUS XC40 qui est disponible avec un moteur à combustion interne.

Le C40 représente donc l’avenir de la marque suédoise qui prévoit que les véhicules électriques représenteront 50% de ses ventes d’ici 2025 et la totalité de ses ventes d’ici 2030.

Construit à l’usine Volvo de Gand en Belgique, le C40 partage sa plate-forme CMA, (Compact Modular Architecture), ainsi que sa motorisation électrique avec le XC40 et la Polestar 2, mais le C40 se démarque côté look avec une ligne de toit fuyante vers l’arrière qui lui donne des airs de VUS-coupé.

Comme le C40 est un véhicule purement électrique, sa calandre est composée d’un panneau solide de couleur assortie à la carrosserie afin de bonifier l’aérodynamique, mais ce nouveau véhicule partage plusieurs éléments de design avec les autres véhicules Volvo, notamment les blocs optiques avec motif en T rappelant le marteau de Thor. Le look est particulièrement réussi et il est clair que l’aspect design était une priorité pour la marque.

Photo: Volvo

Un design très scandinave

L’hiver est long et sombre en Suède, ce qui explique pourquoi les designers ont choisi de doter le C40 d’un habitacle spacieux, mais aussi très lumineux grâce à un toit panoramique fixe. Le design est similaire à celui des autres modèles du constructeur, mais le C40 se singularise par des touches spéciales, comme sa sellerie entièrement dépourvue de cuir - les sièges étant recouverts d’un matériau appelé Nordico lequel est fabriqué à partir de fibres de bois, de bouteilles en plastique recyclées et de bouchons de liège recyclés.

Pour Volvo, l’engagement est clair, aucun de ses véhicules électriques ne proposera le cuir. L’autre élément de design qui permet au C40 de se distinguer sont les appliques rétroéclairées disposées sur la planche de bord et l’intérieur des portières dont le motif est inspiré des montagnes du parc national de Abisko en Suède.

Photo: Volvo

L’écosystème Google

Le Volvo C40 inaugure également le nouveau système d’infodivertissement Android Automotive développé en partenariat avec Google, lequel permet une connectivité améliorée avec l’écosystème Google. Par exemple, si vous entrez une destination dans Google Maps, le véhicule tiendra compte de la circulation en temps réel, de la distance mais aussi des changements d’élévation de votre trajet de façon à vous donner une estimation plus juste de l’autonomie restante.

Le C40 n’est pas compatible avec Apple CarPlay, du moins pour l’instant. La marque suédoise entend cependant l’ajouter au C40 via une éventuelle mise à jour transmise au véhicule via Internet. La chaîne audio Harman/Kardon, et la recharge par induction d’un téléphone intelligent font partie de la dotation de série. Le volume d’espace de chargement est de 489 litres avec tous les sièges en place et la capacité de remorquage est de 1 800 kilos.

Photo: Volvo

La bataille des clones

Sur le plan technique, le C40 est un clone du XC40 électrique de Volvo et de la Polestar 2, tous ces véhicules étant élaborés sur la même architecture et partageant plusieurs composants. Les sensations ressenties au volant du C40 sont donc identiques. L’accélération est très soutenue et linéaire, tout comme les reprises d’ailleurs, puisque le C40 se lance vers l’avant avec vigueur dès que l’on enfonce l’accélérateur.  Le 0 à 100 km/h est abattu en 4,7 secondes, ce qui n’est pas étonnant car les deux moteurs électriques du C40 développent 402 chevaux et 468 lb-pi de couple.

La capacité utilisable de la batterie est de 75 kWh (capacité totale de 78 kWh) et l’autonomie du C40 est chiffrée à environ 360 kilomètres selon l’EPA aux États-Unis. Cela signifie que le C40 offre un peu moins d’autonomie que les concurrents directs que sont l’Audi Q4 e-tron et le Volkswagen ID.4, sans parler du Tesla Model Y. La recharge s’opère en huit heures sur une borne de niveau 2, en 68 minutes sur une borne rapide de 50 kilowatts et la batterie peut être rechargée de 10 à 80% de sa capacité sur une borne rapide avec courant de 150 kilowatts. La consommation d’énergie lors de notre premier contact a été de 21,7 kWh par 100 kilomètres sur un trajet comptant de longues sections parcourues à vitesse d’autoroute.

Photo: Volvo

Le C40 est paramétré, par défaut, pour la conduite à une pédale, mais il est possible de désactiver ce mode en fouillant dans le menu donnant accès aux réglages du comportement routier. La direction est typique des autres modèles de la marque, c’est-à-dire qu’elle est légère et offre peu de résistance. Il est possible de la rendre un peu plus ferme au moyen des réglages, mais il est clair que le C40 n’est pas vraiment axé sur la dynamique. Sur l’autoroute, on constate que les bruits de vent et de roulement sont un peu trop présents et que la découpe de la lunette arrière permet d’apercevoir seulement le véhicule qui roule directement derrière, mais pas les autres. Les liaisons au sol s’accommodent bien des surfaces inégales comme les pavés, mais sont moins bien adaptées à la conduite à haute vitesse.

Cher et sans subventions

Pour une raison qui nous échappe complètement, Volvo Canada a choisi de lancer le C40 sur le marché canadien en ne l’offrant qu’en une seule version, soit la Ultimate pleinement équipée dont le prix est fixé à 72 600 $. Cela signifie que le C40 ne se qualifie pas pour les subventions accordées au Canada pour l’achat d’un véhicule électrique, tant au fédéral qu’au provincial, et que l’acheteur devra assumer la totalité de la facture.

Pour se qualifier à la subvention provinciale au Québec, il aurait fallu que Volvo propose une version animée par un seul moteur dont le prix de base serait inférieur à 60 000 $. C’est exactement ce que la marque Polestar a choisi de faire avec sa Polestar 2. Compte tenu du fait que le Volvo C40 et la Polestar 2 sont des clones, on se demande pourquoi Volvo n’a pas emprunté la même voie concernant la stratégie de mise en marché. Pour un consommateur, il sera tentant de plutôt regarder du côté de la Polestar 2 qui elle est éligible aux subventions et donc moins chère. Le mystère plane sur cette stratégie de commercialisation, et on espère que la marque suédoise corrigera le tir.

En vidéo: notre essai du Volvo XC40 Recharge 2021

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Volvo C40 Recharge 2022
Version à l'essai C40 Recharge
Fourchette de prix 72 600 $
Prix du modèle à l'essai 72 600 $
Garantie de base 4 ans/80 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 4 ans/80 000 km
Consommation (ville/route/observée) n.d.
Options n.d.
Modèles concurrents Ford Mustang Mach-E, Hyundai IONIQ 5, Kia EV6, Nissan Ariya, Tesla Model Y, Volkswagen ID.4
Points forts
  • Style réussi
  • Puissance et couple des moteurs électriques
  • Système de télématique Android Automotive performant et intuitif
  • Bon confort de roulement sur surfaces inégales
Points faibles
  • Autonomie plus faible que les rivaux directs
  • Non éligible aux subventions pour véhicules électriques
  • Visibilité problématique vers l'arrière
  • Direction légère et sur-assistée
Fiche d'appréciation
Consommation 4.0/5 Consommation moyenne de 21,7 kilowatts/heure par 100 kilomètres lors de l'essai.
Confort 4.0/5 Très bon niveau de confort sur surfaces inégale. Bruits de vent à vitesse d'autoroute.
Performances 4.5/5 Puissance appréciable et livrée très linéaire du couple.
Système multimédia 4.0/5 Le système Android Automotive est performant et intuitif, mais Apple CarPlay n'est pas au programme pour l'instant.
Agrément de conduite 4.0/5 Plus confortable que dynamique.
Appréciation générale 4.0/5 Un excellent véhicule électrique qui est malheureusement inéligible aux subventions.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×