Balado : des listes d'attente de deux à trois ans pour une Corvette neuve

Publié le 8 novembre 2021 dans Balado par Le Guide de l'auto

Cet automne, General Motors dévoilé la Chevrolet Corvette Z06 2023. Alors que de nombreuses rumeurs faisaient état d’une possible mécanique hybride, électrique ou turbocompressée, Chevrolet a plutôt misé sur la tradition du moteur V8 atmosphérique. Sa cylindrée de 5,5 L ne développe rien de moins que 670 chevaux.

Pour discuter de cette nouvelle déclinaison de la sportive de Chevrolet, mais aussi pour démystifier le phénomène de demande qui dépasse largement l’offre pour la Corvette, Antoine Joubert et Germain Goyer ont reçu Pier-Luc Mercier, conseiller aux ventes et expert Corvette chez GM Paillé, à l’émission Le Guide de l’auto sur QUB Radio.

Deux à trois ans d’attente pour une Corvette

À l’heure actuelle, une pénurie généralisée dans l’industrie automobile s’observe et elle se fait particulièrement sentir dans le cas de véhicules très convoités. C’est le cas notamment de la Corvette, surtout depuis l'avànement de la nouvelle génération du modèle, connue sous le nom de code C8. Pier-Luc Mercier avoue d'ailleurs que sa liste d'attente pour ce véhicule est actuellement très longue. « Actuellement, j’ai 80 noms pour la C8 régulière, j’ai 40 noms pour la C8 Z06 et j’ai trois noms pour la Zora qui n’a même pas été dévoilée. Si l'on se fie à notre volume de ventes des dernières années, je calcule qu’il y a entre deux et trois ans d’attente en ce moment. »

Une C7 d’occasion en attendant la C8

Au fil des dernières années, la Chevrolet Corvette a connu un important regain de popularité. En plus de proposer des performances impressionnantes et une finition qui s’est améliorée au fil des ans, le modèle de septième génération affichait un prix inférieur à celui des autres sportives du moment. À l’heure actuelle, alors que Chevrolet n’arrive pas à combler la demande pour le nouveau modèle de huitième génération, bon nombre d’acheteurs se tournent vers un modèle de génération précédente pour patienter.

« L’attente est tellement longue avec la C8 que les gens, souvent, vont se contenter d’une Corvette d’ancienne génération en attendant d’avoir les nouvelles. Je pourrais vendre des usagées plus cher que des neuves pratiquement », raconte M. Mercier.

Contrer le phénomène de la revente à profit

À l’heure actuelle, la demande et l’engouement pour la Corvette sont si forts que des consommateurs sont prêts à débourser de dizaines de milliers de dollars supplémentaires par rapport au prix de détail suggéré par le fabricant.

Pour contrer ce phénomène de surenchère, M. Mercier précise que certaines conditions sont imposées à l'acheteur. On lui demande de conserver son véhicule pendant au moins un an et de parcourir au minimum 12 000 kilomètres à son volant. « Si un client profite de tout l’été avec sa Corvette et décide de la vendre à l’automne et ainsi d’empocher 40 000 $ en profits, il peut le faire, mais son nom sera barré dans le système de General Motors », explique Pier-Luc Mercier.

Actualités de la semaine

Au cours de cette émission, il a aussi été question du dévoilement du Mitsubishi Outlander 2023, du Toyota bZ4X et du Kia Sportage 2023.

Essais routiers

Les deux animateurs ont aussi livré leurs impressions sur les Honda Civic 2022 et BMW M4 Competition 2022 mises à l’essai.

Réponses aux questions des lecteurs

Antoine Joubert et Germain Goyer répondent à une question du public concernant les coûts d’entretien d’un véhicule électrique comparativement à ceux d’un véhicule à essence traditionnel.

Le Guide de l'auto, c'est tous les samedis à 10h sur QUB Radio, en reprise le dimanche à 14h.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×