Le Jeep Grand Wagoneer affronte le Cadillac Escalade

Publié le 4 décembre 2021 dans Matchs comparatifs par Christophe Mallette

Roi de la montagne depuis plus de 20 ans, le Cadillac Escalade semble unique en son genre. Certes, les Allemands proposent des alternatives intéressantes comme le Mercedes-Benz GLS ou le BMW X7, mais rien d’aussi opulent et fastueux que ce qu’offre l’Escalade.

Pour 2022, un nouveau joueur embarque dans l’arène des VUS pleine grandeur de luxe, et il a l’Escalade directement dans sa ligne de mire. Il s’agit du Jeep Grand Wagoneer 2022.  

Le nouveau Grand Wagoneer a tout un défi à relever. Non seulement doit-il rivaliser sur une base technique, mais il doit également renverser le phénomène culturel qu’est devenu le Cadillac Escalade au fil des ans.  Athlètes, politiciens, gens d’affaires ou acteurs font tous confiance depuis des années au luxueux VUS de Cadillac. C’est donc en grande partie ici que le défi s’impose pour Jeep et son Grand Wagoneer. Difficile de s’enlever de la tête l’image des dizaines de Cadillac Escalades qui escortent le président américain!

Photo: Christophe Mallette

David contre Goliath

Jeep est parfaitement au courant de tout cela. Il suffit d’apercevoir du coin de l’œil son nouveau mastodonte à 7 passagers pour le comprendre. Offert en quatre déclinaisons différentes au Canada (Série 1, 2, 3 et Obsidian), le Grand Wagoneer est doté d’un look qui ne passe pas inaperçu : jantes de 22 pouces chromées, marchepieds rétractables chromés, grille avant, contours de fenêtre et autres accessoires eux aussi chromés... Qui plus est, la version Obsidian a encore plus de gueule  alors que chaque composant extérieur est couvert d’un revêtement noir.

Photo: Germain Goyer

Côte à côte avec le Cadillac Escalade, le Grand Wagoneer n’a de toute évidence rien à lui envier du point de vue de la stature. Par-dessus le marché, 16 emblèmes « Grand Wagoneer » sont apposés un peu partout sur le VUS (autant à l’intérieur qu’à l’extérieur). À l’opposé, seulement deux badges « Jeep » peuvent être trouvés sur le véhicule… sous les rétroviseurs de chaque côté! Il semble que le constructeur cherche à s’éloigner de la traditionnelle image de marque Jeep et à mettre toutes les chances de son côté afin d’assurer un certain succès commercial. Cela dit, bien que l’extérieur ne manque pas d’impressionner, la véritable réussite, c’est l’habitacle.

Photo: Christophe Mallette

Style et habitacle

À bord du Jeep Grand Wagoneer, on retrouve sept écrans (!) dont la superficie combinée totalise 75 pouces. Chaque passager de la première et seconde rangée a droit à son propre écran, et chacun d’entre eux peut regarder Netflix ou même interagir avec une console de jeu vidéo. Qui plus est, la connectivité Wi-Fi vient de série et vous permet donc de toujours rester connecté. On peut d’ailleurs interagir avec les deux écrans de la seconde rangée moyennant une télécommande, puisque le système « Fire TV » commercialisé par Amazon est directement intégré dans ces écrans.

Sinon, un compartiment réfrigéré se retrouve dans la console centrale, et la deuxième rangée bénéficie de sièges capitaine. Les quatre principaux sièges sont chauffés et ventilés, du moins dans notre version mise à l’essai (Série 3), tandis que ceux d’en avant profitent d’une fonctionnalité de massage.

Ce qui retient en grande partie l’attention, c’est la combinaison des différentes couleurs de cuir et de bois que l’on retrouve dans l’habitacle. Notre modèle d’essai supportait un revêtement en cuir bleu agave, et le contraste avec le bois orangé et les différentes coutures de même couleur est d’une beauté incontestable. Si un look plus classique est ce qui vous attire, le beige et le noir sont aussi au menu.

Photo: Christophe Mallette

Il faut dire que le Cadillac Escalade ne laisse pas sa place en matière d’opulence et d’intégration technologique. Son immense écran de 38 pouces a fait beaucoup jaser lors de son dévoilement, et il continue d’impressionner.

Cela dit, il est plus agréable de s’aventurer en balade à bord du Grand Wagoneer. Tout semble plus au goût du jour, en passant par le système d’infodivertissement aux télécommandes « Fire TV », et la qualité des finis et des matériaux est égale sinon supérieure à celle de l’Escalade. Est-ce pourtant ce qui est recherché par les consommateurs de ces gigantesques VUS de luxe?  Veulent-ils vraiment une palette de couleurs « bleu et orange » ainsi que la possibilité de visionner en rafale leur série Netflix préférée? Pas forcément, et de faire de ces éléments le point central de l’habitacle sera peut-être un couteau à deux tranchants pour Jeep.

Des gros V8

À part le style et les différentes bébelles disponibles, le Grand Wagoneer se doit aussi d’impressionner d’un point de vue mécanique s’il compte jouer du coude avec le Cadillac Escalade. Encore une fois, Jeep n’entend pas à rire ici non plus. Le mastodonte est offert de série avec un V8 HEMI de 6,4 litres qui développe 471 chevaux et 455 livres de couple. Il boucle le 0 à 100 km/h en 5,4 secondes : pas mal, pour un camion qui peut remorquer jusqu’à 10 000 livres et qui en pèse lui-même 6 326! En fait, c’est le même temps qu’affiche une Dodge Challenger R/T 2022…  Une transmission automatique à 8 rapports s’assure de livrer cette puissance aux roues, alors qu’une suspension à air réglable se charge de vous faire oublier les nids-de-poule.

Photo: Christophe Mallette

Dans le cas de l’Escalade, un V8 de 6,2 litres développant 420 chevaux s’impose sous le capot. Les acheteurs peuvent aussi opter pour un moteur diesel à six cylindres sans frais supplémentaire. Dans les deux cas, les motorisations électrifiées brillent par leur absence.

Mis à part cette offre mécanique très conservatrice, le nouveau Grand Wagoneer est presque sans reproches. Imposant, raffiné, performant, opulent et confortable, Jeep réalise un coup de circuit avec ce véhicule. Par contre, certains éléments  mettent peut-être à risque son succès commercial.

La partie n’est pas encore gagnée

Il faut d’abord établir que ce succès commercial dépend principalement d’une seule chose : détrôner le Cadillac Escalade. On comprend qu’une bonne partie de la clientèle qui entreprendra une migration vers le Grand Wagoneer proviendra de la marque étoile de General Motors. Ses qualités intrinsèques sauront-elles propulser le Jeep au sommet de sa catégorie?

Photo: Germain Goyer

La partie n’est pas gagnée, parce que Cadillac en met tout simplement plein la vue avec l’Escalade. En effet, l’abondance de technologies révolutionnaires comme le système de conduite semi-autonome Super Cruise ou la navigation avec réalité augmentée rappelle l’audace dont la marque faisait preuve lors de ses années glorieuses. D’un point de vue techno, c’est Cadillac qui l’emporte haut la main, même si ce qu’offre le Grand Wagoneer est loin de décevoir.

Bien qu’épatante, la technologie incluse dans l’Escalade n’est aucunement intimidante ou intrusive. Son intégration et son exécution la rendent utile sans toutefois s’annoncer dérangeante ou distrayante. On expérimente toute cette belle technologie via un écran tactile et courbé de 38 pouces. En fait, il s’agit de 3 écrans côte à côte dont la taille totale équivaut à 38 pouces.

Réalité augmentée, vision nocturne ou carte de navigation complète, voilà toutes les formes que peut prendre le panneau d’instrumentation, en plus, naturellement, du classique affichage de l’odomètre et du régime moteur.

Finalement, le Jeep Grand Wagoneer et le Cadillac Escalade sont épatants. Rares sont les reproches que l’on peut leur faire, et encore plus rares se font les véhicules qui se concurrencent aussi férocement.

Il faudra du temps et un bon budget marketing pour que Jeep réussisse à déloger le Cadillac Escalade. Chose certaine, ce nouveau Grand Wagoneer a tous les outils en main pour livrer une guerre féroce à Cadillac.

En vidéo: notre essai du Jeep Grand Wagoneer 2022

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×