Aston Martin DBX707 2023 : un VUS qui se prend pour une voiture de course

Publié le 1er février 2022 dans Actualité par Guillaume Rivard

Tel que promis lors du lancement original de l’Aston Martin DBX, une version plus puissante et plus performante s’en vient. La compagnie a dévoilé aujourd’hui le DBX707 2023, qui s’annonce comme le VUS à combustion le plus rapide au monde.

Le chef de la direction d’Aston Martin, Tobias Moers, compte d’ailleurs le prouver bientôt sur le circuit du Nürburgring, en Allemagne.

Au lieu d’employer un gros V12 comme d’autres bolides de la marque anglaise, le DBX707 opte pour une version retravaillée du V8 AMG biturbo de 4,0 litres. Il atteint 697 chevaux (ou 707 chevaux métriques, d’où le nom), ce qui représente une nette augmentation par rapport aux 542 chevaux du DBX régulier. C’est aussi plus de puissance que les Porsche Cayenne Turbo S E-Hybride (670 chevaux), Lamborghini Urus (641 chevaux), Bentley Bentayga Speed (626 chevaux) et BMW X5 M Competition (617 chevaux). Le couple maximal, lui, bondit à 663 livres-pied.

Photo: Aston Martin

Armé également d’une boîte automatique AMG à neuf rapports qui comprend une fonction de départ canon (launch control) et favorise des changements de rapport plus rapides, le DBX707 serait en mesure d’accélérer de 0 à 60 mi/h (97 km/h) en 3,1 secondes seulement. Aucun rival ne peut en faire autant à l’exception du Tesla Model X Plaid, dont les 1 020 chevaux électriques mettent 2,6 secondes pour franchir la barre des 100 km/h.

Évidemment, avec autant de puissance et de vitesse, le DBX707 se doit de compter sur des freins ultra performants. Ses disques en céramique-carbone mesurent 16,5 pouces à l’avant et 15,4 pouces à l’arrière. Au fait, des roues de 22 pouces sont incluses ici, mais d’autres de 23 pouces figurent en option. Elles sont chaussées de pneus Pirelli.

Photo: Aston Martin

Sur le plan du design, on note un pare-chocs avant et une calandre de taille surdimensionnée, des contours de vitres noirs au lieu de chromés ainsi qu’un énorme diffuseur arrière accompagné de quatre embouts d’échappement.

Dans l’habitacle, de nouveaux sièges sport sont de mise, mais il est possible de conserver les sièges confort habituels sans frais. La console centrale change un peu et des boutons de raccourci pour les différents modes de conduite s’y ajoutent.

Photo: Aston Martin

Aston Martin anticipe que le DBX707 connaîtra beaucoup de succès au point de générer environ 60% des ventes totales de DBX. On verra bien. Naturellement, le prix sera à la hauteur des performances : celui pour le marché canadien s'élève à 266 800 $. La production débute cet hiver et les premières livraisons dans le monde suivront au printemps.

En vidéo : Antoine Joubert présente l'Aston Martin DBX

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×