Felicity Ace : le navire rempli de Porsche et de Volkswagen continue de brûler

Publié le 21 février 2022 dans Actualité par Guillaume Rivard

Le navire marchand Felicity Ace, qui devait livrer des centaines de véhicules du groupe Volkswagen aux États-Unis mais qui a pris feu au large du Portugal la semaine dernière, continue de brûler et de donner du fil à retordre aux équipes de pompiers ayant comme mission de l’éteindre.

Rappelons que les 22 membres de l’équipage ont tous pu être évacués rapidement et que l’incident n’a fait aucun blessé. Malheureusement, il est peut-être trop tard pour sauver les quelque  1100 modèles Porsche et 189 Bentley confirmés à bord, sans parler des Volkswagen (Golf GTIGolf RArteon, ID.4), Audi et Lamborghini qui complètent ce navire d’une capacité de près de 4 000 véhicules.

L’histoire suscite beaucoup la curiosité des amateurs et, bien que la cause de l’incendie ne soit toujours pas connue, on apprend via l’agence de presse Reuters que les batteries au lithium-ion des nombreux véhicules électriques du Felicity Ace compliquent le travail des pompiers.

C’est ce qu’a déclaré le capitaine Joao Mendes Cabecas, du port de l’île Faial (Açores) qui se trouve non loin de là. Affirmant que de l’équipement spécialisé pour lutter contre l’incendie est présentement en route, il a expliqué que l’intervention doit se faire très lentement et minutieusement.

Photo: Sawyer Merritt/Twitter

Les équipes peuvent travailler uniquement à partir de l’extérieur du bateau et se contentent de refroidir la structure. La situation est encore trop dangereuse pour qu’elles s’aventurent à l’intérieur. Le feu ne cesse de se répandre et, selon Cabecas, ajouter de l’eau dans le navire pourrait le rendre plus instable. En outre, l’eau n’empêche pas les batteries au lithium-ion de brûler.

Si jamais les réservoirs ou les conduites de carburant du navire prennent feu, les conséquences pourraient être catastrophiques. Le constructeur devra essuyer une lourde perte financière, évidemment, mais l’impact sur l’environnement sera encore plus grand.

Trois bateaux-remorqueurs doivent arriver sur les lieux d’ici mercredi et éventuellement ramener le Felicity Ace en Europe, sinon le conduire jusqu’aux Bahamas. Ce n’est qu’après que la veritable étendue des dommages sera connue.

En vidéo: notre essai de la Porsche Taycan GTS 2022

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×