Une solution pour des camionnettes électriques moins chères

Publié le 22 février 2022 dans Électrique par Guillaume Rivard

Magna International, le plus important fournisseur de pièces automobiles en Amérique du Nord et dont le siège social se trouve en Ontario, veut venir en aide aux constructeurs automobiles qui souhaitent électrifier davantage leurs gammes de véhicules sans dépenser une fortune en développement.

Présenté plus tôt cette année, son nouveau système EtelligentForce est un groupe motopropulseur électrique à batterie qui pourrait être installé dans à peu près n’importe quel camion ou véhicule commercial léger à quatre roues motrices, tant les modèles réguliers que ceux dits « heavy-duty ». Une démonstration a d’ailleurs été faite en utilisant un GMC Sierra 2500HD 2020.

Selon Magna, l’opération n’exigerait aucun changement au châssis ou à la structure du véhicule receveur (suspension, freins, etc.) et ne compromettrait ni la charge utile ni la capacité de remorquage. En fait, le système est entièrement configurable, de sorte que les constructeurs pourraient obtenir le genre de performance ou de capacité qu’ils recherchent.  

Le système EtelligentForce combine la technologie eDrive de Magna à l’avant et la technologie eBeam à l’arrière. Capable de générer une puissance totale de 430 kilowatts (577 chevaux), il permettrait de remorquer jusqu’à 14 500 livres, soit des charges comparables à la plupart des camionnettes pleine grandeur à essence.

Photo: Magna

Un nouveau complexe spécialisé est en train d’être aménagé par Magna près de son siège social américain, au Michigan. L’objectif est de produire des motorisations EtelligentForce en grand volume à compter de 2025.

« Notre système arrive à un moment crucial, surtout en Amérique du Nord où les camionnettes sont plus populaires que jamais mais parmi les derniers véhicules sur le marché à devenir pleinement électriques », affirme le président de la division des groupes motopropulseurs de Magna, Tom Rucker.

Tout ceci est bien beau, mais on peut se demander qui dans l’industrie viendra cogner à la porte de Magna. Dans une récente entrevue pour Automotive News, le chef de la direction Swamy Kotagiri a laissé entendre que le système EtelligentForce suscite « beaucoup d’intérêt » parmi les constructeurs automobiles, mais sans dire lesquels.

Ford, General Motors (Chevrolet, GMC) et Stellantis (Ram) ont déjà leurs propres plateformes et motorisations électriques pour les années à venir, sans parler de Tesla et Rivian. Est-ce que des joueurs comme Hyundai, Toyota, Nissan ou Honda se laisseront convaincre, malgré les plans qu’ils ont annoncés? On pourrait parier davantage sur des jeunes compagnies émergentes qui tentent de percer le marché avec leur propre camionnette électrique, par exemple Nikola, Lordstown, Karma, Hercules et autres. Magna leur propose de sauver des milliards de dollars, ce qui est un gros pensez-y bien.

En vidéo : La voiture électrique, est-ce que ça vaut le coup?

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×