En vidéo : le Ford F-150 Lightning testé dans le froid extrême de l’Alaska

Publié le 3 mars 2022 dans Électrique par Guillaume Rivard

Les chanceux qui pourront mettre la main dès ce printemps sur le Ford F-150 Lightning qu’ils ont réservé après son dévoilement l’an dernier sont surement bien curieux de voir comment leur camionnette électrique va affronter les hivers et le froid.

Il y a quelques semaines, les ingénieurs de Ford ont passé une quinzaine de jours sur une base militaire en Alaska, à des températures aussi basses que -34 degrés Celsius, pour mettre le véhicule à l’épreuve une fois de plus et peaufiner ses performances avant qu’il aille rejoindre ses premiers clients.

« L’Alaska nous offre le froid extrême, la glace et les surfaces couvertes de neige nécessaires pour repousser les limites du F-150 Lightning dans ce type de test vraiment axé sur le réglage de la transmission de la puissance au sol du camion sur des surfaces glissantes, explique Cameron Dillon, ingénieur responsable du groupe motopropulseur du F-150 Lightning. Les clients n’auront pas souvent affaire à des matins de -34 degrés Celsius comme ici, mais ils sont tout de même exposés au temps froid, à la neige et aux chaussées glacées et doivent avoir la certitude que le F-150 Lightning est prêt pour tout ça. »

Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous, la camionnette a été testée dans la neige molle et compactée, sur la glace de même que sur des surfaces mi-glacées, mi-bétonnées, parfois avec des pentes :

« Le comportement du F-150 Lightning dans la neige différait beaucoup de celui des véhicules à essence, précise Nick Harris, un autre ingénieur travaillant sur le groupe motopropulseur du F-150 Lightning. Il réagissait très rapidement et les deux moteurs électriques donnaient l’impression que deux moteurs à essence alimentaient le véhicule. Une bonne partie de notre travail est de coordonner les deux moteurs pour qu’ils travaillent ensemble afin d’offrir le meilleur couple au sol et ainsi permettre aux gens qui conduisent sur la neige ou sur la glace de se sentir vraiment en confiance. »

Rappelons que Le F-150 Lightning compte sur un système 4x4 actif en permanence et un différentiel arrière à blocage électronique de série. Il propose également différents modes de conduite adaptés aux conditions de terrain.

Photo: Ford

Malheureusement, Ford ne dit pas et ne montre pas dans sa vidéo l’effet du froid sur la batterie et l’autonomie du camion, avec ou sans remorque à l’arrière, ce qui est pourtant la grande question que se posent plusieurs consommateurs québécois. Il faudra vraisemblablement l’essayer nous-mêmes pour en avoir le cœur net.

La bonne nouvelle est que la recharge des véhicules électriques se fait de plus en plus vite et que le réseau de bornes continue de prendre de l’ampleur. Dans le cas du F-150 Lightning, Ford annonce une recharge de 15% à 80% en seulement 41 minutes via une borne de 150 kW. Celles du Circuit électrique sont majoritairement de 50 kW, mais de plus en plus de bornes de 100 kW sont en installation.

En vidéo : On a vu le Ford F-150 Lightning 2022 de plus près

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×