Une sublime Talbot-Lago de 1937 vendue pour 17 M$ à l’encan

Publié le 4 mars 2022 dans Actualité par Guillaume Rivard

Un remarquable coupé Talbot-Lago T150 C-SS Goutte d’eau de 1937 a établi vendredi un record pour la marque française en décrochant une mise gagnante de 13 425 000 $ américains – l’équivalent de 17,1 millions $ canadiens – lors de l’encan de Gooding & Company à Amelia Island, en Floride.

Cela en fait également l’une des voitures françaises les plus chères de l’histoire.

Pour ceux qui ne connaissent pas Talbot, ce constructeur automobile français fondé en 1903 s’est fait connaître des deux côtés de la Manche au début du 20e siècle. Après plusieurs difficultés, il a été sauvé de la faillite en 1935 par l'ingénieur italien Antony Lago, donnant ainsi naissance aux voitures Talbot-Lago.

Photo: Gooding & Company

La T150 C est rapidement devenue son modèle d'exception dans les versions Spécial et SS (Super Sport), revêtant des carrosseries hors série comme la « Goutte d’eau » que vous voyez ici, œuvre de Giuseppe Figoni et Ovidio Falaschi. Elle a remporté le Prix d’excellence du Concours d’élégance Fémina de Paris en 1938 et plusieurs autres honneurs prestigieux par la suite, notamment aux concours d’Amelia Island et de Pebble Beach.

Au fait, son moteur à six cylindres en ligne de 4,0 litres générait 140 chevaux et était jumelé à une transmission à quatre rapports. Soulignons également sa suspension avant indépendante combinant un levier triangulaire supérieur avec un ressort à lamelle semi-elliptique transversal.

Photo: Gooding & Company

La voiture japonaise la plus chère

Un peu plus tôt dans la journée, Gooding & Company a vu une Toyota 2000 GT 1967 – considérée comme la première supervoiture japonaise – trouver preneur pour une somme de 2 535 000 $ américains, l’équivalent de 3,2 millions $ canadiens. C’est un record à l’encan non seulement pour une voiture Toyota mais aussi pour toutes les automobiles japonaises.

Photo: Gooding & Company

Parmi les autres ventes impressionnantes de l’événement, on note une Porsche 718 RSK 1959 (2,97 millions $), une Bentley Continental R-Type 1954 (2,97 millions $), une Ferrari F40 1991 (2,45 millions $), une rarissime Porsche 904/6 1965 (2,2 millions $), une BMW 507 Series II 1959 (2,15 millions $), une Ferrari 330 GTS 1967 (2,1 millions $) et une Porsche Carrera GT 2005 (2 millions $).

En vidéo: 11 modèles qui pourraient prendre de la valeur prochainement

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×