BMW M3 Competition xDrive 2022 : en dérive sur la glace!

Publié le 18 mars 2022 dans Essais par Gabriel Gélinas

Les vitres latérales sont recouvertes d’une couche de neige, le moteur est au rupteur et les quatre pneus patinent allègrement sur la glace vive, alors que je guide la BMW M3 Competition xDrive en glissade sur le parcours de figure 8 du complexe Mécaglisse .

C’est par une journée fabuleuse, sous un soleil éclatant et dans un décor féérique que je découvre une M3 transformée par l’ajout du rouage intégral xDrive.

La M3 comme la M5

Pour la première fois en 35 ans d’histoire, la BMW M3 Competition est maintenant disponible avec un rouage intégral semblable à celui des M5 et M8.

Le moteur S58 biturbo de 3,0 litres demeure inchangé, avec ses 503 chevaux et ses 479 livres-pied de couple, mais les ingénieurs de la division M ont ajouté une paire de demi-arbres, modifié la géométrie du train avant, et recalibré la gestion électronique du différentiel actif, entre autres. Tout comme sur les M5 et M8, le rouage intégral xDrive de la M3 est assuré par un embrayage multidisque à commande électronique qui priorise la livrée du couple au train arrière. Ce rouage est paramétrable sur trois modes, soit 4WD, 4WD Sport et 2WD.

Photo: Benjamin Pelletier-Vachon

4WD Sport et ESC Off

Sur les circuits enneigés et glacés du superbe complexe Mécaglisse, localisé à Notre-Dame-de-la-Merci dans Lanaudière, j’ai rapidement découvert que la sélection du mode 4WD Sport et la désactivation complète du système électronique de contrôle de la stabilité présentaient la meilleure configuration pour faire valser la M3 Competition.

Dans cet environnement sécuritaire et contrôlé, il est possible de pousser la voiture à ses limites, sans craindre de voir surgir un autre véhicule en sens inverse! C’est donc l’occasion parfaite pour s’en donner à cœur joie en contrôlant la M3 à l’accélérateur sur de belles glissades prolongées, comme les photos en font foi.

Photo: Benjamin Pelletier-Vachon

En mode 2WD, les réactions de la voiture sont un peu trop vives sur la glace, mais cela permet de retrouver cette conduite un poil plus directe sur une surface sèche et dégagée. Bref, c’est le meilleur des deux mondes que de pouvoir passer du mode intégral à propulsion à la pression d’un bouton sur la M3 Competition xDrive.

Un comportement routier sûr

Sur les routes publiques, je préfère activer le filet de sécurité que procure le ESC (Electronic Stability Control) tout en conservant le mode 4WD Sport, histoire de faire dériver un peu la voiture sans que la glissade ne devienne trop prononcée.

Photo: Benjamin Pelletier-Vachon

Au cours de l’été 2021, j’ai aussi fait l’essai d’une M3 traditionnelle à boîte manuelle et, même si les conditions climatiques étaient complètement différentes, j’ai remarqué que le comportement routier des deux voitures est similaire. La M3 Competition xDrive pèse une cinquantaine de kilos de plus que la M3, mais le rouage intégral optimise la motricité en accélération franche et permet d’atteindre la barre des 100 km/h avec un chrono plus rapide de quatre dixièmes de seconde par rapport à la M3 Competition à rouage propulsion. Quant à la dynamique, c’est relativement semblable. Puisqu’il s’agit d’une sportive, les liaisons au sol sont toujours fermes, même en mode Confort, mais c’est le prix à payer pour une dynamique de premier plan.

Le choix de ce modèle signifie également qu’il faut assumer le look très agressif de la calandre hypertypée de la M3. Au début, je la trouvais vraiment over-the-top comme disent les Anglais, mais plus le temps passe et plus je m’y fais. Quant à l’habitacle, j’apprécie au plus haut point que le système de télématique iDrive puisse être contrôlé au moyen de l’écran tactile ou de la molette localisée sur la console.

Photo: Benjamin Pelletier-Vachon

Chère, comme toujours

Évidemment, la M3 Competition xDrive commande un prix de départ élevé, soit 90 800 $, et l’ajout de deux ensembles d’options et de trois options individuelles sur notre voiture d’essai ont porté sa facture à 107 995 $.

À lui seul, l’ensemble M Carbon, comprenant des sièges baquets en carbone, coûte 8 500 $. Au sujet de ces sièges, précisons qu’ils compliquent l’accès à bord ainsi que la sortie du véhicule mais, une fois que l’on est bien installé, ils offrent un soutien exceptionnel et demeurent confortables même pour un long trajet. Par contre, ils ne conviendront pas à tous les gabarits. J’avoue avoir craqué pour la superbe couleur Bleu Portimao, une option de 895 $.

Si BMW a choisi d’ajouter le rouage intégral à la M3, c’est en partie parce que certaines rivales l’offrent déjà et aussi afin d’élargir le bassin de sa clientèle, certains automobilistes préférant conduire une intégrale. Personnellement, je choisirais la M3 Competition xDrive bien avant la M3 traditionnelle ou la M3 Competition de type propulsion afin d’en profiter sur une plus longue période, compte tenu de notre climat, et surtout pour pouvoir aller m’éclater à l’occasion chez Mécaglisse!

Photo: Benjamin Pelletier-Vachon
Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai BMW Série 3 2022
Version à l'essai M3 Competition xDrive
Fourchette de prix 90 800 $ – 107 995 $
Prix du modèle à l'essai 107 995 $
Garantie de base 4 ans/80 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 4 ans/80 000 km
Consommation (ville/route/observée) 14,6 / 10,5 / n.d. L/100km
Options Ensemble M Carbon - 8500 dollars, Ensemble Premium - 6550 dollars, Peinture métallisée Bleu Portimao - 895 dollars, Blocs optiques Shadowline - 500 dollars, Freins M Compound avec étriers en rouge - 750 dollars
Modèles concurrents Acura TLX, Alfa Romeo Giulia, Audi A4, Cadillac CT5, Genesis G70, Infiniti Q50, Lexus IS, Mercedes-Benz Classe C, Polestar 2, Tesla Model 3, Volvo S60
Points forts
  • Rouage intégral très performant
  • Puissance et couple du moteur
  • Dynamique de premier plan
  • Soutien latéral des sièges
Points faibles
  • Prix élevé
  • Tarif des options
  • Un peu plus lourde avec le rouage intégral
Fiche d'appréciation
Consommation 3.5/5 Pas mauvaise sur autoroute grâce la boîte à huit rapports.
Confort 3.5/5 Les liaisons au sol demeurent fermes, même en mode Confort.
Performances 4.5/5 Motorisation exceptionnelle.
Système multimédia 4.0/5 Système très convivial.
Agrément de conduite 4.5/5 Au top!
Appréciation générale 4.0/5 L'ajout du rouage intégral est une révélation.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×