Mercedes-Benz EQS SUV : un gros VUS électrique s’en vient

Publié le 15 mars 2022 dans Électrique par Germain Goyer

Après les EQS, EQE et EQB, Mercedes-Benz poursuit son offensive électrique en confirmant l’arrivée d’un nouveau VUS 100% électrique, l’EQS SUV 2023.

Pour en officialiser la venue sur notre marché, le constructeur allemand a convié les médias en Alabama, où sera située la nouvelle usine d’assemblage de batteries de la marque. Le Guide de l’auto était d’ailleurs le seul média québécois à prendre part à cet événement exclusif.

Le nouveau Mercedes-Benz EQS SUV est bâti sur la même architecture que les berlines EQS et EQE. Il devient donc le premier VUS de la marque vendu en Amérique du Nord à avoir été développé initialement pour être uniquement mû par l’électricité.

Photo: Germain Goyer

Quelques détails

Pour l’heure, les données techniques sont minimales. Ce nouveau VUS électrique de luxe a été conçu pour être doté de deux moteurs électriques, soit un pour chaque essieu. Or, Holger Enzmann, responsable du développement des véhicules électriques chez AG Daimler, a confié que le constructeur n’écartait pas l’idée d’offrir éventuellement une version à deux roues motrices qui ne serait munie que d’un seul moteur.

Nous savons que l’habitacle sera doté du fameux écran incurvé « Hyperscreen » mesurant pas moins de 142 centimètres, occupant ainsi que l’entièreté de la largeur de la planche de bord.

Photo: Mercedes-Benz

La portion située sous les yeux du passager avant permet de diffuser notamment du contenu vidéo. Celui-ci est momentanément interrompu dès le regard du conducteur s’en approche afin d’éliminer toute forme de distraction supplémentaire. 

Le Mercedes-Benz EQS SUV peut être équipé d’une troisième rangée en option. M. Enzmann a mentionné qu’il était fort possible que celle-ci soit offerte de série pour le marché nord-américain.

Plusieurs détails comme l’autonomie électrique, la date de commercialisation ainsi que l’échelle de prix n’ont pas encore été annoncés. Il ne serait pas surprenant que ce VUS utilise la même batterie de 107,8 kWh qui sert aussi la berline EQS. Or, rien n’a été confirmé pour le moment.

Comme le l’indique l’habillage qui camouflait les véhicules prototype que nous avons pu voir de près, nous en saurons davantage le 19 avril prochain.

Photo: Germain Goyer

Quelques instants sur le siège passager

Alors que nous étions de passage à la piste d’essai de l’usine de Mercedes-Benz à Tuscaloosa, nous avons pu passer quelques instants à bord d’une unité de préproduction du EQS SUV. Bien qu’il n’ait pas l’air d’un véhicule aux capacités hors route particulièrement extrêmes, il était intéressant de le voir se débrouiller alors que M. Enzmann était à son volant. Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences.

Le couple livré instantanément grâce à l’électricité est définitivement un atout. Notons aussi au passage la multitude de capteurs et de caméras facilitant la conduite hors des terrains battus lorsque la visibilité n’est pas optimale.

De notre point de vue, le système de contrôle de descente s’est avéré particulièrement efficace. Nous avons également été impressionnés par le braquage des roues arrière. En effet, celles-ci peuvent pivoter jusqu’à 10 degrés. Cet attribut permet d’accroître considérablement la maniabilité, et ce, malgré son poids assurément élevé et son format encombrant.

Pour ne rien manquer des nouveautés dans le monde de l’auto, abonnez-vous à notre infolettre!

En vidéo: notre essai de la Mercedes-Benz EQS 2022

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×