Honda mise sur une nouvelle soufflerie pour le développement de ses véhicules

Publié le 21 mars 2022 dans Actualité par Julien Amado

Honda vient d'annoncer la mise en service d'une toute nouvelle soufflerie pour le développement de ses véhicules. Cela concernera les futurs modèles de la gamme, mais aussi les voitures de course qui pourront aussi profiter de ce nouvel équipement à la pointe de la technologie.

Utilisée depuis de nombreuses années pour la recherche et le développement, une soufflerie est un immense tunnel qui peut souffler de l'air sur un véhicule. Grâce à une batterie de capteurs en tout genre, les constructeurs peuvent mesurer l'efficacité aérodynamique de leurs véhicules de route, mais aussi rendre des voitures de course plus performantes.

Dans le cas de Honda, on parle d'un investissement de 124 millions de dollars US pour la construction du Honda Automotive Laboratories of Ohio (HALO). Grâce à un immense ventilateur de 8 mètres de haut, il est possible de souffler de l'air jusqu'à 310 km/h. Et un immense échangeur thermique fait varier la température entre 10 et 50° celsius à l'intérieur de la pièce, ce qui facilite l'étude de l'écoulement de l'air dans différentes configurations.

Trois objectifs différents

Pour Honda, ce nouvel équipement va servir à trois domaines de recherche différents : L'aérodynamique, l'acoustique et la course automobile.

Pour l'aérodynamique, il faut comprendre que la pénétration dans l'air a un lien direct sur la consommation d'énergie. C'est le cas pour un véhicules à essence, mais aussi pour un véhicules électrique. C'est d'ailleurs pour maximiser l'autonomie des véhicules à batterie que l'on a vu apparaître des poignées de porte rétractables ou des carénages recouvrant les organes mécaniques sous les voitures. Dans le domaine de l'aérodynamique, il reste encore beaucoup de progrès à faire selon Honda, qui mise sur cette nouvelle soufflerie pour y parvenir.

En ce qui concerne l'acoustique, l'écoulement du vent sur la carrosserie peut engendrer des bruits parasites, surtout à haute vitesse. Pour contrer ces phénomènes, le meilleur moyen consiste à placer le véhicule dans la soufflerie, ajuster le vent à la vitesse voulue et mesurer le bruit ainsi que le type de fréquences entendus dans l'habitacle. Dans le cas du HALO, on parle de 502 micros et caméras dans la soufflerie et 54 micros disposés à différents endroits de l'habitacle.

Enfin, la dernière utilisation possible est dédiée au sport automobile. Honda va utiliser sa soufflerie (et les hautes vitesses permises par celle-ci) pour aider au développement de voitures de course qui courent en IndyCar ou en IMSA. Grâce à un large tapis reproduisant l'asphalte d'une piste, il est possible de simuler le déplacement de la voiture très précisémment. Nous avons aussi pu voir des images d'une IndyCar dotée de suspensions dont la hauteur était réglable depuis la salle de contrôle, afin d'émuler les différentes variations d'assiette de la voiture (cabrage à l'accélération ou plongée au freinage par exemple).

Pour Honda, ce dernier investissement vient compléter les nombreux moyens déployés dans son centre de développement américain en Ohio, où 14 milliards de dollars US ont été investis ces 40 dernières années.

À voir aussi : quel véhicule hybride peut offrir fiabilité, durabilité et économie d'essence?

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×