5 erreurs à ne pas faire pour bien entretenir votre auto

Publié le 29 mars 2022 dans Conseils: Protégez votre auto par Le Guide de l'auto

Bien entretenir son véhicule afin qu’il dure longtemps est une chose que tout propriétaire devrait s’efforcer de faire. En général, c’est une stratégie plus avantageuse financièrement (et plus écologique!) que de changer de véhicule après quelques années seulement. Avec la hausse actuelle des prix – pour le neuf mais surtout pour l’occasion – c’est d’autant plus vrai!

En fouillant un peu, vous trouverez plusieurs conseils à suivre pour bien prendre soin de votre voiture, fourgonnette, VUS ou camionnette à longueur d’année. Voici maintenant cinq erreurs à éviter…

1. Négliger les inspections saisonnières

Ça peut dépendre de la marque et du modèle, mais en général, le fait de ne jamais faire vérifier une voiture rend celle-ci très incertaine et moins sécuritaire sur la route. Ce qu’on ne sait pas est difficile à prévoir et à inclure dans un budget. Les inspections permettent de se rendre compte d’un problème avant qu’il ne devienne trop grave. C’est pratique en plusieurs occasions, notamment juste avant une fin de garantie.

2. Croire qu’il n’est pas nécessaire de faire entretenir les freins, sauf quand ils crient

Bien que les freins d’aujourd’hui soient plus efficaces en performance et en durabilité, un mauvais entretien les fera durer bien moins longtemps. Par exemple, au Québec, le calcium sur les routes fait davantage de ravage et cause des accumulations de sédiments et de rouille qui font littéralement saisir les plaquettes en place, provoquant une usure rapide et inégale jusqu’à exiger un remplacement.

3. Se contenter de changer l’huile à moteur et oublier le reste

Le raffinement et l’efficacité des véhicules d’aujourd’hui s’expliquent par la qualité des matériaux et des liquides utilisés. Le fait de négliger les remplacements de liquides peut mener à des dégradations lentes et irréversibles. Par exemple, le liquide de freins a la particularité d’absorber rapidement l’humidité de l’air ambiant. De plus, il n’y a pas de filtration ou de circulation en boucle. Les résidus accumulés dans le liquide restent donc coincés.

4. Choisir les pneus les moins chers

On le rappelle, les pneus sont le seul point de contact avec la route. En plus de durer moins longtemps (jusqu’à trois fois moins dans certains cas), un pneu bon marché tend généralement à souffrir d’un manque d’adhérence au sol. Même si la semelle a une épaisseur convenable, la piètre qualité du composé de caoutchouc pourrait rendre le pneu instable au point d’être dangereux parfois.

5. Endurer de mauvais essuie-glaces au lieu de les remplacer

La visibilité est l’une des choses les plus importantes pour un conducteur. Un pare-brise mal dégagé peut tout gâcher et entraîner un accident. Le prix d’une bonne paire d’essuie-glaces n’est rien comparé à la facture d’un carrossier… ou aux frais médicaux. Pour préserver les essuie-glace plus longtemps, on peut par exemple déglacer la vitre avec précaution, mettre un traitement aquapel pour diminuer l’effort des balais, utiliser plus de lave-glace et enlever les contaminants graisseux à l’aide d’un chiffon propre et de l’alcool à friction.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×