Nissan : un pas de plus vers des batteries à électrolyte solide

Publié le 11 avril 2022 dans Électrique par Guillaume Rivard

Dans le cadre de sa stratégie Ambition 2030 présentée en novembre dernier, Nissan a dit se donner comme objectif que 50% de ses ventes mondiales soient des véhicules électrifiés d’ici la fin de la décennie, incluant 40% de véhicules tout électriques en Amérique du Nord.

À l’échelle de la planète, Nissan compte lancer 15 nouveaux modèles électriques avant 2030, tant pour sa marque que pour sa division de luxe Infiniti. Il y en aura de tous les genres, même des camionnettes.

Deux ans plus tôt environ, un premier véhicule alimenté par une batterie à électrolyte solide (all-solid-state battery ou à semi-conducteurs devrait arriver sur le marché. Il s’agit d’une technologie très prometteuse sur laquelle travaillent plusieurs autres compagnies automobiles.

Selon Nissan, la densité énergétique deux fois plus grande que celle des batteries au lithium-ion classiques réduira considérablement la taille et le coût des batteries, les temps de recharge seront raccourcis du tiers et l’autonomie augmentera substantiellement.

Les prototypes d’abord

Les efforts de Nissan dans ce domaine sont déjà bien entamés. Un prototype d'installation de production de cellules de batteries stratifiées à semi-conducteurs vient justement d’être dévoilé à son centre de recherche de Kanagawa au Japon.

Photo: Nissan

Les matériaux, la conception et les processus de fabrication de ce prototype seront étudiés dans ce site expérimental. Nissan prévoit ensuite de mettre en place une ligne de production pilote dans son usine de Yokohama au cours de l’année 2024.

« Les connaissances acquises grâce à notre expérience soutiennent le développement des batteries entièrement solides et nous avons accumulé d'importantes technologies élémentaires. À l'avenir, nos divisions de R&D et de fabrication continueront de travailler ensemble pour utiliser cette installation de production de prototypes et accélérer l'application pratique des batteries entièrement solides », a déclaré Kunio Nakaguro, vice-président exécutif en charge de la recherche et du développement chez Nissan.

Plus près de nous

Avant d’en arriver là, il est intéressant de rappeler l’investissement de 500 millions $US annoncé en février par Nissan pour transformer son usine de Canton, au Mississippi, en un berceau pour la production de véhicules électriques en sol américain à compter de 2025.

Deux tout nouveaux modèles y seront fabriqués au début, un représentant la marque Nissan et l’autre, Infiniti. Le premier viendra s’ajouter au Nissan Ariya 2023 et au petit multisegment qui remplacera la LEAF, tandis que le second pourrait être la version de série des concepts Q Inspiration et Qs Inspiration.

En vidéo : Le Guide de l'auto présente le Nissan Ariya 2023

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×