Nissan LEAF 2023 : look rafraîchi, mais moins d’autonomie

Publié le 12 avril 2022 dans Électrique par Guillaume Rivard

Éclipsée par la nouvelle vague de VUS électriques, la petite Nissan LEAF continue de rouler sa bosse et reçoit quelques changements pour l’année-modèle 2023.

Présentée cette semaine dans le cadre du Salon de l’auto de New York, elle sera en vente cet été.

D’abord, on remarque une devanture épurée avec un panneau de calandre lisse et une garniture noire à la place du chrome. Un fini noir est également appliqué aux boîtiers des phares. Le nouveau logo de Nissan est bien sûr apposé et il s’illumine pour un effet plus distingué.

Photo: Nissan

Les designers ont de plus remodelé le diffuseur arrière et l’aileron au sommet du hayon, supposément pour améliorer l’aérodynamisme mais la différence sera négligeable. Ce qui ne manque pas d’attirer le regard, toutefois, c’est le style en mandoline des nouvelles jantes en alliage de 17 pouces.

Dans l’habitacle, le logo modernisé de Nissan apparaît sur le volant et une nouvelle animation sur le tableau de bord suit le démarrage de la voiture. Il n’y a aucun autre changement, par contre.

Détail important : la compagnie a décidé de ne conserver que trois versions, soit SV, SV Plus et SL Plus. La première exploite toujours un moteur de 110 kilowatts (147 chevaux) et une batterie au lithium-ion de 40 kWh, tandis que les deux autres ont un moteur de 160 kilowatts (214 chevaux) et une batterie de 62 kWh.

Photo: Nissan

Curieusement, la version S Plus est abandonnée. C’est pourtant celle qui offrait l’autonomie maximale de 363 kilomètres. Avec les autres, il faut se contenter de 240 et 349 kilomètres, respectivement. « Bien que nous comprenions que l’autonomie soit importante pour les acheteurs de véhicules électriques, la gamme simplifiée reflète les fonctionnalités et technologies les plus demandées et recherchées par nos clients au meilleur prix », nous dit Nissan Canada.

Enfin, y aura-t-il une hausse de prix? On le saura dans les prochains mois. Rappelons que la Nissan LEAF avait subi une importante réduction de 6 800 $ pour l’année-modèle 2022, amenant son PDSF à 37 498 $ ou tout près de 40 000 $ en incluant les frais de transport et de préparation.

La fin approche, n’oublions pas. Quelque part vers 2025, le constructeur prévoit de remplacer la LEAF par un multisegment qui se positionnera juste en-dessous de l’Ariya.

En vidéo : Patrice Bernier et Charles-Antoine Sinotte font la course en Nissan LEAF

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×