Volvo XC60 2022 : le charme scandinave

Publié le 27 mai 2022 dans Essais par Dominic Boucher

Le Volvo XC60 se place entre le petit XC40 et le volumineux XC90 dans la gamme des VUS de la marque. Il se décline en version à essence (B5 et B6) ou en hybride rechargeable.

Pour complexifier la tâche, le consommateur doit également choisir entre trois déclinaisons: Momentum, Inscription et R-Design pour les modèles à essence et Inscription, R-Design et Polestar Engineered pour les moutures hybrides enfichables.

Le Guide de l’auto a pris le volant du Volvo XC60 B6 Inscription 2022. Il arbore une calandre noire au cadre chromé brillant et des jantes de 20 pouces. L’intérieur se distingue avec un décor en bois flotté et une sellerie en cuir nappa ventilé. Les prix varient de 52 650 $ à 90 450 $ (PDSF) et notre modèle à l’essai, qui était rempli d’options, coûtait 78 479 $ (incluant les frais de transport et préparation).

Photo: Dominic Boucher

Confort royal

Sur la route, le Volvo XC60 procure un confort royal grâce à ses sièges qui sont fort probablement les plus commodes de l’industrie. Ils peuvent s’ajuster de toutes les façons imaginables pour obtenir la position de conduite idéale. D’ailleurs, ils sont chauffants, ventilés et notre version à l’essai était livrée avec la fonction de massage, une option de 1 300 $. 

La suspension pneumatique (optionnelle) effectue un travail remarquable pour réduire l’impact des imperfections de la route, et ce, malgré les jantes de 20 pouces. Dans les paramètres situés dans le système d’infodivertissement, vous pouvez désactiver les amortisseurs à air. Le roulement devient alors particulièrement ferme.

Les grandes surfaces vitrées offrent une excellente visibilité et l’habitacle est spacieux pour tous les occupants. Soulignons la qualité relevée de l’assemblage et des matériaux à bord.

Derrière le volant se trouve un écran complètement numérique de 12 pouces qui est simple d’utilisation. D’autre part, nous soulignons la qualité de la chaîne audio Bowers & Wilkins, une option de 3 750 $.

Photo: Dominic Boucher

Bien qu’il soit plaisant à l’œil, le levier de vitesses pourrait être revu dans son fonctionnement. Pour passer au mode en marche (D), il faut tirer deux fois vers le bas sur le levier, au lieu de l’actionner en un seul mouvement comme le font de nombreux concurrents. De plus, en mode manuel, il faut « tasser » le manche à droite pour changer de vitesse et à gauche pour rétrograder, ce qui est plus ou moins intuitif.

Google se met de la partie

Le système multimédia animé par Google figure parmi les grandes forces du Volvo XC60. La présentation est belle et tout est simple à utiliser. Les commandes vocales se font facilement à la simple mention « OK Google », comme vous le feriez avec votre téléphone. Tous les contrôles de ventilation s’y trouvent d’ailleurs. Ces fonctions bénéficieraient d’un affichage muni de plus grosses icônes, tout comme les paramètres aussi.

Au lieu d’un affichage à l’horizontale, l’écran tactile du Volvo XC60 est placé à la verticale. De plus en plus de modèles de l’industrie optent d’ailleurs pour une telle configuration.  Nous avons toutefois connu des pépins avec le GPS intégré à bord du véhicule. Après avoir pris possession du XC60, le système de navigation était incapable de repérer la position du véhicule. Même en mouvement, le système croyait que nous étions stationnaires dans une autre région du Québec.

Sur le forum de Volvo, certains internautes mentionnent qu’il s’agit d’un problème de la dernière mise à jour. Par conséquent, ils ont suggéré de redémarrer le système en appuyant sur le bouton placé au bas de l’écran pendant une vingtaine de secondes.  Mais en vain, après plusieurs tentatives pour le réinitialiser, nous avons laissé le système de navigation de côté. Quelques jours plus tard, il affichait (enfin) l’emplacement correct.  

Photo: Dominic Boucher

Groupe motopropulseur efficace

Sur le plan mécanique, le Volvo XC60 B6 est animé par un moteur à quatre cylindres de 2,0 litres à la fois turbocompressé et surcompressé. Il est aussi muni de la technologie d’hybridation légère qui permet de réduire (partiellement) la consommation d’essence.

Grâce à sa puissance de 295 chevaux et un couple de 310 lb-pi, la marque clame un exercice du 0 à 100 km/h en 6,2 secondes. Les accélérations sont linéaires et franches. Le XC60 ne semble jamais s’essouffler et notons également les passages de vitesse rapides de la transmission à huit rapports. Ses freins à disque ventilés aux quatre roues lui confèrent un freinage puissant.

Au terme de notre essai, nous avons obtenu une cote de consommation de 9,0 L/100 km, soit 0,9 L/100 km inférieur à la donnée de Ressources naturelles Canada. La capacité de remorquage s’élève à 1 580 kg et les rails de toit peuvent supporter une charge maximale de 100 kg.

Photo: Dominic Boucher

Concurrence féroce

Le Volvo XC60 fait face à une concurrence féroce que sont les Acura RDX, Audi Q5, BMW X3/X4, Genesis GV70, Jaguar F-PACE, Mercedes-Benz GLC et Porsche Macan, pour n’en nommer que quelques-uns.

Il réussit néanmoins à tirer son épingle du jeu grâce à des arguments solides. Citons le grand confort, les performances du groupe motopropulseur et le système multimédia parmi les points forts. Mis à part un roulement ferme et une fiabilité incertaine, le Volvo XC60 demeure un choix logique dans le segment des VUS compacts de luxe.

En vidéo: notre essai du Volvo XC40 Recharge 2021

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Volvo XC60 2022
Version à l'essai Inscription B6 AWD
Fourchette de prix 52 650 $ – 90 450 $
Prix du modèle à l'essai 78 479 $
Garantie de base 4 ans/80 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 4 ans/80 000 km
Consommation (ville/route/observée) 11,7 / 8,6 / 9,0 L/100km
Options Carrosserie Aube argentée : 900 $, Jante de 20 pouces à 5 branches en Y Graphite Diamant : 1 000 $, Cuir nappa ventilé blond dans l’intérieur blond/anthracite : 0 $, Groupe Climat : 1 000 $, Lounge 1 : 2 900 $, Sièges avant avec fonction de massage : 1 300 $, Châssis actif avec suspension pneumatique : 2 350 $, Système audio Bowers & Wilkins : 3 750 $
Modèles concurrents Acura RDX, Audi Q5, BMW X3, BMW X4, Buick Envision, Cadillac XT5, Infiniti QX50, Jaguar F-PACE, Land Rover Range Rover Evoque, Land Rover Range Rover Velar, Lexus NX, Lincoln Corsair, Mercedes-Benz GLC, Porsche Macan
Points forts
  • Groupe motopropulseur efficace
  • Système multimédia convivial
  • Confort relevé
Points faibles
  • Roulement ferme sans la suspension à air
  • Fiabilité à long terme incertaine
Fiche d'appréciation
Consommation 4.0/5 Nous avons obtenu 9,0 L/100 km, une consommation inférieure à celle annoncée par Ressources naturelles Canada.
Confort 4.5/5 Le confort prime à bord du XC60 grâce à ses sièges aux multiples ajustements et à sa suspension à air.
Performances 4.0/5 Muni d’un turbo et d’un surcompresseur, le moteur est vigoureux et les accélérations sont franches. Le freinage est puissant.
Système multimédia 4.5/5 Le système multimédia est ergonomique et affiche une belle présentation.
Agrément de conduite 4.5/5 Avec son confort relevé, ses performances intéressantes et l’excellente visibilité, le XC60 procure un plaisir de conduire garanti.
Appréciation générale 4.0/5 Le Volvo XC60 est un produit convaincant grâce à ses nombreuses qualités et peu d’irritants.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×