Mercedes-Benz C300 2022 : confort et luxe à l'avant-plan

Publié le 17 mai 2022 dans Premiers contacts par Gabriel Gélinas

Au Canada, les VUS comptent maintenant pour 74% des ventes de Mercedes-Benz, les berlines, coupés et cabriolets accusant un recul marqué lors des dernières années au point où une certaine rationalisation de la gamme s’est opérée.

Toutefois, la Classe C demeure un modèle important pour le constructeur allemand, d’autant plus que son architecture servira de base au GLC renouvelé, lequel sera dévoilé en juin. À l’échelle mondiale, plus de 2,5 millions de Classe C, berlines ou familiales, ont trouvé preneurs au cours de la dernière décennie, ce qui en fait tout de même un modèle phare pour le fabricant de Stuttgart.

De 255 à 302 chevaux

Plus longue de 6,5 centimètres, avec un empattement allongé de 2,5 centimètres, la nouvelle Classe C 2022 reprend les codes stylistiques propres à la marque, assurant ainsi une filiation directe avec les Classe E et Classe S, mais son style est désormais plus dynamique avec l’ajout de nervures sur son capot soulignant la puissance de sa motorisation.

Photo: Mercedes-Benz

La C300 dispose maintenant d’un alterno-démarreur, logé en sandwich entre le moteur thermique et la boîte de vitesses automatique, qui est alimenté par un système électrique de 48 volts. Cela permet d’ajouter 147 livres-pied de couple et 20 chevaux supplémentaires aux 255 chevaux du moteur quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres, qui est doté d’une fonction de suralimentation ajoutant un autre 27 chevaux pendant 30 secondes. Le conducteur n’a pas à appuyer sur un bouton de commande pour obtenir ce surcroît de puissance et de couple, il n’a qu’à enfoncer l’accélérateur pour que la voiture passe presque instantanément de 255 à 302 chevaux.

Photo: Mercedes-Benz

Sur les routes secondaires de la région de la vallée de la rivière Hudson dans l’État de New York, je me suis servi à quelques reprises de la pleine puissance libérée par ce moteur pour constater que les manoeuvres de dépassement sont moins hasardeuses et donc plus sécuritaires.

Cela a aussi permis de constater que la sonorité du moteur est loin d’être agréable à pleine charge! Le couple à moyen régime est bien présent, c’est le propre des moteurs turbo, et la contribution de l’alterno-démarreur aide beaucoup en reprises. C’est donc une solution efficace, capable de livrer beaucoup de couple rapidement, mais cette motorisation n’a malheureusement pas la douceur ou la sonorité d’un six cylindres en ligne. Il faudra s’y faire, c’est la nouvelle réalité, les quatre cylindres turbocompressés avec micro-hybridation seront de plus en plus présents sous les capots des voitures à motorisation thermique.

Néanmoins, ce moteur sait se montrer relativement discret en conduite normale, alors que la boîte automatique égrène les rapports en douceur. Sur un parcours mixte, nous avons observé une consommation moyenne de 9,2 L/100 km, les cotes officielles étant de 9,9 L/100 km en ville et de 7,1 L/100 km sur la route.

Photo: Mercedes-Benz

Plus confort que sport

Le comportement routier est nettement plus axé sur le confort que la dynamique, quoique le guidage du train avant se montre très précis, grâce à une direction dont l’assistance est finement calibrée. La C300 ne rechigne pas à l’idée de rouler rapidement en virage, mais on sent très bien que ce n’est pas là sa vocation première, puisque les mouvements de caisse sont présents, quoique toujours bien maîtrisés.

Inspiration Classe S

L’élément épatant de la nouvelle Classe C est sans contredit la tablette centrale de 30 centimètres en diagonale et qui sert d’interface avec la plus récente version du système de télématique MBUX, inauguré sur la récente Classe S.

Photo: Mercedes-Benz

Le système de navigation affiche des indications très claires, doublées d’images captées par la caméra avant sur lesquelles des flèches flottantes vous indiquent la direction à prendre. Notre voiture d’essai était aussi équipée d’un affichage tête haute , projetant ces mêmes indications sur la surface intérieure du pare-brise, et donnant l’impression au conducteur que le tableau devant lui fait toute la largeur de la voie empruntée par le véhicule. Avec autant d’informations directement devant les yeux, il est presque impossible de louper un virage ou un carrefour giratoire. La qualité des matériaux impressionne, tout comme la finition intérieure, et les sièges sont très confortables à l’avant et aux places arrière, lesquelles accordent un bon dégagement.

Le prix de départ de la Mercedes-Benz C300 4Matic 2022 est de 56 700 $, et l’ajout de trois groupes d’options a porté la facture de notre voiture d’essai à 66 200 $. La nouvelle C300 sera en vente au pays dès le mois de juin 2022, et une variante AMG C43 suivra au quatrième trimestre de l’année en cours. Si la logique est respectée, la AMG C63 devrait suivre au courant de 2023, tout comme une éventuelle variante à motorisation hybride rechargeable.

Photo: Mercedes-Benz

Somme toute, la Mercedes-Benz Classe C 2022 hérite de plusieurs fonctionnalités développées pour la Classe S et la berline électrique EQS. Son niveau de confort est très bon, le facteur luxe est très présent, mais la dynamique est en retrait par rapport à des rivales directes comme la BMW Série 3 et même la Genesis G70. C’est un pur produit Mercedes-Benz, hormis le manque de douceur et de raffinement de son quatre cylindres turbo.

En vidéo: Meilleurs achats du Guide de l'auto 2022 - catégorie des compactes de luxe

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Mercedes-Benz Classe C 2022
Version à l'essai 300 4MATIC Berline
Fourchette de prix 56 700 $ – 77 500 $
Prix du modèle à l'essai 66 200 $
Garantie de base 4 ans/80 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 4 ans/80 000 km
Consommation (ville/route/observée) 9,9 / 7,1 / 9,2 L/100km
Options Pack Premium - 3200 dollars, Pack Premium Plus - 3400 dollars, Pack Night - 2900 dollars
Modèles concurrents Acura TLX, Alfa Romeo Giulia, Audi A4, Audi A5, BMW Série 3, BMW Série 4, Cadillac CT5, Genesis G70, Infiniti Q50, Infiniti Q60, Lexus IS, Lexus RC, Tesla Model 3, Volvo S60
Points forts
  • Motorisation performante et efficace
  • Système de télématique MBUX efficace
  • Confort et luxe
  • Rouage intégral de série
Points faibles
  • Prix élevé de notre modèle d'essai
  • Moins dynamique qu'une Série 3 ou G70
  • Moteur bruyant en accélération franche
Fiche d'appréciation
Consommation 4.0/5 En conduite normale, la C300 devrait se montrer raisonnable.
Confort 4.0/5 Très bon niveau de confort, sauf en accélération franche.
Performances 4.0/5 Motorisation tonique et efficace.
Système multimédia 4.5/5 Efficace. Très grand écran. Connectivité Apple CarPlay et Android Auto au programme.
Agrément de conduite 3.5/5 Pas la plus dynamique du créneau.
Appréciation générale 4.0/5 Un pur produit Mercedes-Benz misant sur le confort et le luxe.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×