Honda Civic 2022 vs Mazda3 2022 : bataille au sommet

Publié le 25 mai 2022 dans Essais par Guillaume Rivard

La hiérarchie des voitures compactes n’est plus la même en 2022. La Honda Civic, entièrement redessinée et repensée, est de retour au sommet du palmarès des meilleurs achats du Guide de l’auto, détrônant la Mazda3 qui s’était emparée du titre au cours des deux dernières années.

Nous avons eu l’occasion de passer du temps au volant de chacune, ce qui nous a permis de constater encore une fois que l’étoile de Mazda s’est fait rattraper et dépasser par la reine des ventes de voitures au Canada depuis maintenant 24 ans.

Design

Tant la Honda Civic que la Mazda3 se déclinent en formats berline et à hayon. La première adopte un style plus conservateur et mature que la génération précédente, une sorte de mini Accord (quand même pas si mini!) qui ne gagnera aucun concours de design, mais qui traversera bien l’épreuve du temps. Si la partie avant manque d’intérêt, le choix de jantes est digne de mention. Notre préférence va à la version cinq portes, en raison de son look et de sa polyvalence.

Récipiendaire du prix du Design mondial de l’année 2020, la Mazda3 est encore la plus susceptible de faire tourner les têtes, quoiqu’à sa quatrième année sur le marché, certaines personnes commencent à avoir envie de changement. Question de goût, bien sûr. Pour notre part, nous continuons de la trouver jolie et distinguée – certainement plus que la Civic. Par contre, les roues disponibles laissent à désirer et il faut feuilleter le catalogue d’options pour en avoir qui ont fière allure.

Photo: Guillaume Rivard

Habitacle

Le vent de fraîcheur à l’intérieur de la Civic 2022 lui a fait grand bien. La qualité des matériaux, le raffinement de la présentation de même que l’insonorisation se comparent à la Mazda3, bien que cette dernière garde une petite avance. Nous aimons l’instrumentation numérique de 7 ou 10,2 pouces selon la version, les commandes ergonomiques, la position de conduite favorable appuyée par des sièges bien sculptés ainsi que les touches originales comme la longue grille horizontale à motif alvéolaire qui dissimule habilement les bouches de ventilation.

À bord de la Mazda3, on a l’impression d’être assis dans une voiture plus dispendieuse, surtout en version GT. Le volant se prend bien en main, l’écran central est orienté vers le conducteur et l’accoudoir coulissant est judicieusement rembourré comme la plupart des autres points de contact. Les sièges, un peu trop serrés au niveau des épaules, ne sont cependant pas conçus pour les grands gabarits et les longs voyages. Aussi, l’une des principales faiblesses de la Mazda3 par rapport à sa rivale est son manque d’espace en général, particulièrement aux places arrière et dans le coffre (berline : 374 litres vs 419, hayon : 569 litres vs 693).

Photo: Antony Lajoie-Beaudoin

Technologie

L’écran tactile de la Honda Civic mesure 7 ou 9 pouces selon la version. Facile d’accès en conduisant, il est animé  par un système multimédia relativement efficace, même si certains réglages demandent plus d’intervention. Il est possible d’avoir Apple CarPlay et Android Auto sans fil, un point d’accès Wi-Fi, jusqu’à quatre ports USB et, tout comme dans la Mazda3, une chaîne audio Bose à 12 haut-parleurs. Le réglage automatique du volume en fonction de la vitesse est cependant plus agaçant qu’autre chose et la qualité d’image de la caméra de recul n’impressionne guère.

La compacte de Mazda possède un écran de 8,8 pouces, mais celui-ci n’est pas tactile. À la place, il faut utiliser la molette et les boutons adjacents sur la console. Mazda prétend ainsi réduire les distractions au volant, mais ce n’est pas forcément le cas. Le gros problème vient surtout du système multimédia qui demande trop de manipulations pour obtenir ce que l’on cherche, par exemple pour changer de station de radio ou jouer dans la navigation. Apple CarPlay et Android Auto exigent chacun un fil et il n’y a que deux ports USB pour tous les passagers.

Photo: Antony Lajoie-Beaudoin

Mécanique

Sous le capot, trois moteurs sont offerts d’un côté comme de l’autre (en excluant la Civic Type R). Les deux premiers sont assez comparables en termes de rendement, soit 158 et 180 chevaux pour la Civic contre 155 et 186 chevaux pour la Mazda3. La Civic Si (berline seulement) renferme un moteur turbocompressé de 200 chevaux et 192 lb-pi de couple qui paraît en avoir un peu plus et qui bénéficie d’un différentiel à glissement limité, mais la Mazda3 Turbo (berline et hayon) demeure en tête avec une puissance allant jusqu’à 250 chevaux et un couple de 320 lb-pi. C’est notre coup de cœur pour ses performances fougueuses et bien senties.

En ce qui concerne les boîtes de vitesses, la manuelle à six rapports de la Civic est disponible dans un plus grand nombre de versions. Elle s’avère un peu plus précise et amusante à manier que celle de Mazda. Toutefois, l’alternative est une transmission à variation continue qui, malgré des améliorations pour 2022 et les bonnes cotes de consommation qui en résultent, est loin d’être aussi douce et agréable que l’automatique traditionnelle à six rapports de Mazda. À propos, à quand une boîte avec huit rapports pour économiser davantage d’essence, Mazda?

Photo: Guillaume Rivard

Conduite

Sur la route, il est plutôt difficile de départager les deux voitures, qui démontrent un très bon comportement routier et s’accompagnent d’un vaste éventail de dispositifs de sécurité et d’aide à la conduite. La Civic offre une meilleure visibilité et un roulement plus confortable notamment grâce à sa suspension arrière indépendante à bras multiples. Sa direction est d’une belle fermeté en conduite sportive.

La Mazda3 impose des angles morts plus importants et sa poutre de torsion arrière se traduit par un roulement moins agréable sur les chaussées endommagées. Des freins plus mordants ne feraient pas de tort… En revanche, sa direction se veut communicative et permet un diamètre de braquage plus court que celui de la Civic (10,6 mètres vs 11,6). Puis, n’oublions pas le rouage intégral en option et le contrôle de vecteur de la force G Plus qui rehaussent la stabilité en toute saison et l’agilité dans les virages.

Photo: Honda

Verdict

La Honda Civic 2022 a fait beaucoup de progrès et s’avère plus sophistiquée que jamais. Plus chère aussi, avec un prix de détail suggéré par le fabricant qui s’élève actuellement à 25 370 $ pour la berline et 28 650 $ pour le modèle à hayon. De son côté, la Mazda3 2022 continue d’impressionner par son design, son raffinement et sa tenue de route. Les PDSF de ses deux configurations débutent respectivement à 21 700 $ et 22 850 $, ce qui est nettement inférieur.

À notre avis, la Honda Civic possède maintenant plus de qualités et de commodités que les consommateurs recherchent en général dans cette catégorie et constitue un meilleur achat à long terme, fiabilité et valeur de revente incluses.

En vidéo: Meilleurs achats du Guide de l'auto 2022 - catégorie des compactes

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×