Nissan Sentra 2022 : la compacte oubliée

Publié le 31 mai 2022 dans Essais par Dominic Boucher

La Nissan Sentra a été redessinée il y a déjà deux ans. Elle offre une esthétique marquée aux lignes beaucoup plus dynamiques que par le passé.

C’est un élément important, puisqu’elle figure dans la catégorie des berlines compactes comme les Hyundai Elantra, Toyota Corolla, Honda Civic et Mazda3. Même si ce segment est en perte de vitesse, plusieurs joueurs réussissent à tirer leur épingle du jeu.

Pour voir si la Nissan Sentra se défend bien face à la concurrence, le Guide de l’auto a essayé une des nouvelles versions commercialisées en 2022, la SR Édition Minuit

Photo: Dominic Boucher

Ambiance réussie

L’habitacle est bien dessiné, surtout avec ses surpiqûres retrouvées sur la console centrale ainsi que sur les sièges. Ces derniers pourraient néanmoins bénéficier d’un peu plus d’ajustements et d’un dossier plus grand. De plus, notez que le siège passager n’a pas d’ajustement en hauteur.

Intégré dans un écran de huit pouces, le système d’infodivertissement a l’avantage d’être facile d’utilisation. Il incorpore Apple CarPlay et Android Auto. Les moutures de base possèdent quatre haut-parleurs, alors que les SV et SR en ont six, et la SR Prime arrive de série avec un système audio Bose.

Toutefois, la finition de la Sentra demeure perfectible à certains endroits à l’intérieur. À l’extérieur, certains panneaux sont très espacés notamment, au niveau du capot. N’empêche que la voiture est tout de même bien assemblée.

Photo: Dominic Boucher

Conduite intéressante

Nissan s’est appliqué en ce qui concerne la dynamique de conduite au quotidien. Le volant offre une bonne prise en main et la direction est précise. L’instrumentation est claire et le tableau de bord incorpore un écran numérique de sept pouces (4,2 pour les versions de base) placé entre deux cadrans.

Quant aux éléments de la suspension, ils proposent un bel équilibre entre le confort et la fermeté. La visibilité est bonne à l’exception de la lunette arrière.

Le groupe motopropulseur vient cependant ternir l’expérience de conduite qui nous a laissés sur notre appétit. Doté d’un moteur quatre cylindres de 2,0 litres atmosphérique développant une cavalerie de 149 chevaux et 146 lb-pi de couple, ses performances sont plutôt anémiques.

Photo: Dominic Boucher

Il n’en demeure pas moins que le moulin s’en sort bien au quotidien, surtout en ce qui a trait à la consommation d’essence. Mais puisque nous essayons une version SR, nous aurions aimé que Nissan injecte quelques chevaux supplémentaires.

Par ailleurs, seules les versions S et SR peuvent être munies de la transmission manuelle à six vitesses. Toutes les autres déclinaisons sont servies par une boîte à variation continue (CVT). Nous avons remarqué qu’elle simule des rapports en conduite normale, éliminant l’effet élastique ordinairement retrouvé avec une CVT.

Au chapitre de la consommation, le tableau de bord affichait une cote de 6,5 L/100 km au terme de notre essai, ce qui est largement inférieur à la donnée de 7,1 L/100 km annoncée par Ressources naturelles Canada. Étrangement, aucune version de la Sentra ne comporte la technologie d’arrêt/démarrage, un élément qui permettrait de réduire davantage la consommation en ville.

Photo: Dominic Boucher

Deux éditions spéciales

La Nissan Sentra se décline en huit versions distinctes, avec deux nouvelles éditions spéciales qui s’ajoutent au catalogue : S, S Plus, SV, SR (boîte manuelle), SV édition spéciale, SR, SR Édition Minuit et SR Prime. Les prix varient entre 19 598 $ et 27 098 $ (PDSF).

L’ensemble Édition Spéciale pour la mouture SV intègre un toit ouvrant, des roues de 17 pouces et un becquet arrière.

Notre véhicule à l’essai — la SR Édition Minuit — arbore une série d’éléments esthétiques peints en noir : la grille en V, le becquet, le diffuseur arrière, les emblèmes retrouvés sur la carrosserie et les jantes à cinq branches de 18 pouces.

Aussi, il  revêtait la peinture à deux tons Noir intense/Gris poudre métallisé, une option de 630 $. Incluant les frais de transport et préparation, le prix s’élevait à 27 898 $.  

Photo: Dominic Boucher

Plusieurs technologies

Toutes les Sentra 2022 sont munies des technologies d’aide à la conduite, dont le système de surveillance des angles morts, le système de freinage d’urgence automatique, l’avertisseur de franchissement de ligne, l’alerte de circulation transversale arrière, le système de notification de collision et le système de détection de l’hypovigilance.

L’Édition Minuit ajoute le régulateur de vitesse intelligent et la SR Prime est la seule qui possède un écran de visualisation du périmètre au lieu d’une caméra de recul.

Bref, la Nissan Sentra 2022 est une voiture compacte aux prix compétitifs et qui demeure une avenue intéressante dans le créneau des voitures compactes. Malheureusement, elle ne réussit pas à se démarquer de la concurrence qui est déjà bien établie. Dommage, puisqu’il s’agit d’un produit rationnel à considérer pour le consommateur.

En vidéo: les voitures les plus abordables en 2022

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Nissan Sentra 2022
Version à l'essai SR Édition Minuit
Fourchette de prix 19 598 $ – 27 098 $
Prix du modèle à l'essai 25 598 $
Garantie de base 3 ans/60 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 5 ans/100 000 km
Consommation (ville/route/observée) 8,2 / 6,2 / 6,5 L/100km
Options Peinture noir intense/gris poudre métallisé : 630 $
Modèles concurrents Honda Civic, Honda Insight, Hyundai Elantra, Kia Forte, Mazda Mazda3, Subaru Impreza, Toyota Corolla, Volkswagen Jetta
Points forts
  • conduite intéressante
  • prix alléchant
  • esthétique réussie
  • frugale à la pompe
Points faibles
  • moteur anémique
  • assemblage perfectible
  • pas de fonction arrêt/démarrage
Fiche d'appréciation
Consommation 4.0/5 Nous avons obtenu une cote de 6,5 L/100 km, ce qui démontre l’efficacité du groupe motopropulseur.
Confort 3.5/5 La suspension est bien calibrée et les sièges procurent un bon confort, même si le dossier pourrait être plus grand.
Performances 3.5/5 Le moteur anémique jumelé à la boîte CVT ternit la conduite qui serait malgré tout animée.
Système multimédia 4.0/5 Le système d’infodivertissement est convivial et simple. Il inclut Apple CarPlay et Android Auto de série
Agrément de conduite 3.5/5 Excluant le groupe motopropulseur, la Sentra a une conduite relativement dynamique.
Appréciation générale 3.5/5 La Nissan Sentra est une berline conçue pour vous amener du point A au point B à un prix abordable tout en affichant une bonne consommation d’essence.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×