Elon Musk voudrait supprimer 10 000 postes chez Tesla à cause d'un « mauvais feeling »

Publié le 3 juin 2022 dans Actualité par Agence QMI

Par Jean-Michel Clermont-Goulet
Elon Musk souhaiterait renvoyer 10% de tous les employés de Tesla, parce qu'il a « un super mauvais pressentiment sur l’économie » américaine.
C'est du moins ce que le milliardaire a déclaré dans un courriel envoyé jeudi à tous les cadres de Tesla et dont le sujet était: « Suspendre toutes les embauches dans le monde ».
Photo: AFP
Selon son dernier rapport annuel, Tesla et ses filiales employaient un peu plus de 100 000 personnes à la fin de 2021. Pour réduire ses effectifs de 10%, l'entreprise devrait donc mettre quelque 10 000 personnes à la porte.
Plusieurs dirigeants de grandes entreprises auraient fait part de leurs inquiétudes sur la situation économique aux États-Unis, et c'est ce qui aurait inquiété Elon Musk. C’est le cas du patron de JPMorgan Chase, Jamie Dimon, qui a déclaré mercredi que les investisseurs pourraient faire face à un « ouragan » économique.
Le courriel d'Elon Musk a été envoyé quelques jours après que l'homme d'affaires eut demandé à ses employés de retourner au travail à temps plein ou de se trouver un autre job.
L’action de Tesla en baisse
La divulgation du courriel par l’agence Reuters a eu un impact négatif sur l’entreprise d’Elon Musk.
Vendredi matin, l’action du constructeur de voitures électriques reculait à Wall Street de quelque 4,9% dans les échanges électroniques précédant l’ouverture de la séance officielle.
Photo: AFP
Depuis avril, l’action du constructeur a d'ailleurs perdu plus de 30% de sa valeur.
Des montagnes russes de défis
Au premier trimestre, Tesla a engrangé des résultats records, notamment en raison d'une forte demande pour ses véhicules électriques. Le fabricant peine toutefois à livrer les véhicules, en raison des perturbations dans la chaîne d’approvisionnement
La compagnie californienne a également été ébranlée par la suspension de la production dans son usine de Shanghai, en raison du confinement ultra-strict qui était en vigueur là-bas depuis la fin mars. En 2021, la Chine comptait pour plus du tiers des livraisons mondiales de l’entreprise.
L’annonce d’Elon Musk concernant son intention de racheter Twitter aurait, pour sa part, été perçue comme une possible tentative de détourner l'attention des problèmes de l'entreprise.
– Avec les informations de l'AFP
En vidéo : meilleurs achats 2022 - catégorie des voitures électriques
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×