Une berline Volkswagen ID.4 pourrait rivaliser avec la Tesla Model 3

Publié le 14 juin 2022 dans Électrique par Guillaume Rivard

La nouvelle génération de véhicules électriques de Volkswagen prend forme, bien que le marché nord-américain n’ait accès pour l’instant qu’à un seul, soit le multisegment ID.4. Les délais de livraison pour celui-ci sont également d’une longueur épouvantable, mais les choses vont s’améliorer plus tard en 2022 lorsque l’usine de Chattanooga, au Tennessee, commencera à produire des exemplaires à son tour.

Volkswagen, qui se donne comme objectif de rattraper Tesla en termes de ventes mondiales, gagnerait certainement à nous offrir une voiture comme l’ID.3. Malheureusement, ce n’est pas encore dans les plans.

Il semble que le constructeur allemand envisage plutôt une berline dérivée de l’ID.4 et qui en reprendrait même le nom. C’est du moins ce que rapporte le site britannique Autocar, selon des informations obtenues de sources à l’interne.

Le véhicule fait partie de ce qui est appelé « Project Trinity ». Son arrivée vers le milieu de la décennie coïnciderait avec une modernisation de l’ID.4 et l’idée serait de faire du duo une réplique directe aux Tesla Model 3 et Model Y.

Photo: Volkswagen

La nouvelle berline électrique compacte, à l’instar de sa concurrente américaine, serait disponible avec un ou deux moteurs, donc deux ou quatre roues motrices, pourrait recevoir une foule de mises à jour à distance et permettrait une conduite semi-autonome de niveau 2. Elle posséderait toutefois un hayon à la place d’un coffre traditionnel.

Toujours d’après Autocar, cette voiture ID.4 emploiera la nouvelle plateforme SSP (Scalable Systems Platform) du groupe Volkswagen puisque la MEB du multisegment actuel sera éventuellement remplacée, une architecture électrique de 800 volts au lieu de 400 volts, de même qu’une nouvelle base logicielle appelée « VW.OS ». Elle serait en outre issue d’un nouveau processus de développement permettant d’accélérer de 25% la mise en marché des véhicules (passant de 54 à 40 mois en moyenne).

Quant aux performances, il est question d’une accélération de 0 à 100 km/h en moins de cinq secondes et d’une autonomie accrue d’au moins 20%, ce qui donnerait plus que 500 kilomètres en fonction des normes utilisées en Amérique du Nord (l’ID.4 2022 peut parcourir jusqu’à 422 kilomètres).

Rappelons que le deuxième véhicule de la gamme ID. qui traversera l’Atlantique sera la fourgonnette ID. Buzz, dont la première mondiale a eu lieu en mars. La nôtre, à trois rangées au lieu de deux, sera dévoilée l’an prochain et commercialisée comme modèle 2024.

En vidéo : Antoine Joubert présente le Volkswagen ID.4

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×