Volkswagen ID. AERO : oui, elle viendra au Canada!

Publié le 27 juin 2022 dans Électrique par Guillaume Rivard

Que nous réserve Volkswagen en termes de véhicules électriques après le multisegment compact ID.4 et la fourgonnette ID.Buzz? Sur le marché nord-américain, ce sera finalement une berline de taille intermédiaire inspirée du concept ID.Aero que la compagnie a dévoilé lundi.

Reposant sur la même plateforme MEB, cette voiture est présentée comme un modèle mondial, c’est-à-dire que Volkswagen la commercialisera à la fois sur notre continent, en Europe et en Chine.

Comme son nom l’indique, la fluidité des lignes et l’aérodynamisme sont mis à l’avant-plan. Le coefficient de traînée d’à peine 0,23 le prouve bien. Ceci aura une influence positive sur l’autonomie, qui est estimée pour le moment à 620 kilomètres selon la norme WLTP utilisée de l’autre côté des deux océans. Attendez-vous à environ 500 kilomètres d’après les protocoles nord-américains, ce qui est quand même supérieur à l’autonomie de l’ID.4 actuel (jusqu’à 422 km).

Photo: Volkswagen

Sur le plan du design, on a l’impression que Volkswagen a tout simplement aplati ce dernier pour en faire une berline longue de 4,82 mètres, similaire à la Passat qui nous quitte. Les roues en deux tons à motif d’hélice mesurent pas moins de 22 pouces de diamètre, mais parions que le modèle de série en aura des plus petites.

Sur le concept, les poignées de portes sont remplacées par des surfaces tactiles illuminées, un autre élément qui risque de disparaître au moment de la production. La peinture de carrosserie comprend des pigments qui créent des reflets dorés, tandis que le toit arbore un fini noir lustré pour ajouter du contraste.

Pour le reste, l’ID.Aero affiche un petit air agressif avec sa grille sombre dans la partie inférieure du pare-chocs avant. À l’arrière, les feux reprennent le style en alvéole et un très large diffuseur dans le bas vient appuyer le design de la voiture.

En passant, la capacité utile de la batterie s’élève à 77 kWh, mais aucun autre détail technique n’est fourni. Volkswagen parle d’un modèle porte-étendard, alors le prix sera conséquent. À la blague, le directeur des relations publiques de sa branche canadienne, Thomas Tetzlaff, nous dit « quelque part entre une Beetle usagée et une navette spatiale flambant neuve, mais probablement beaucoup plus proche de la Beetle ».

Photo: Volkswagen

Prévue pour 2024, l’ID.Aero rivalisera directement avec des voitures électriques comme la Tesla Model 3, la Polestar 2 et la future Hyundai IONIQ 6, dont le dévoilement est attendu à la mi-juillet.

En mars dernier, le constructeur allemand a annoncé qu’il compte introduire sur le marché nord-américain plus de 25 nouveaux modèles entièrement électriques représentant ses différentes marques (Volkswagen, Audi, Porsche, BentleyLamborghini) d’ici 2030, année où il se donne comme objectif que 55% de ses véhicules vendus sur notre continent soient à batterie.

En vidéo : Antoine Joubert présente le Volkswagen ID.4

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×