Magasinez votre prochain véhicule d’occasion sur otogo.ca !
Voir l’inventaire

Peut-on remorquer avec un véhicule électrique?

Publié le 11 juillet 2022 dans Véhicules d'occasion par Le Guide de l'auto

Songez-vous à vous départir de votre voiture ou camionnette à essence et à faire la transition vers l’électrique? Si oui, ne manquez pas de lire nos conseils pour l’achat d’un véhicule électrique d’occasion afin de mieux vous orienter dans votre magasinage.

Avec l’été qui bat son plein, plusieurs personnes partent en camping ou font des rénovations extérieures, ce qui veut bien souvent dire attacher une roulotte ou une remorque à l’arrière du véhicule. Or, dans le cas des modèles électriques, on voit et on entend souvent des avertissements disant que le remorquage n’est pas recommandé. Qu’en est-il vraiment?

La plupart des véhicules électriques lancés jusqu’à maintenant ne sont effectivement pas conçus pour remorquer en premier, deuxième ou troisième lieu. Ils n’ont d’ailleurs pas de cotes officielles pour le remorquage. C’est le cas de voitures comme la Nissan LEAF, la Chevrolet Bolt EV, la Tesla Model 3 et la Porsche Taycan, mais aussi de certains utilitaires tels que les Kia Niro EV et Soul EV, le Hyundai Kona électrique, le Jaguar I-PACE et même le Ford Mustang Mach-E.

Photo: Marc Lachapelle

Il faut savoir qu’en Amérique du Nord, les constructeurs utilisent la norme SAE J2807 pour déterminer la capacité maximale de remorquage des véhicules d’après une série de tests (accélération, freinage, virages, montées, descentes, etc.) et en tenant compte du poids nominal brut combiné (véhicule et remorque).

La norme et les tests diffèrent en Europe, où le remorquage s’effectue typiquement sur des routes moins rapides et représente donc un moins grand danger pour la sécurité. D’ailleurs, si vous causez un accident en remorquant avec un véhicule qui n’est pas approuvé pour le faire, vous pourriez être accusé de négligence.

Quelques exceptions

Quels véhicules électriques peuvent remorquer, alors? On peut penser à Audi avec ses e-tron (4 000 lb) et Q4 e-tron (2 650 lb), à Volvo avec ses C40 Recharge (3 968 lb) et XC40 Recharge (2 000 lb) ainsi qu’à Tesla avec ses Model X (4 960 lb) et Model Y (3 500 lb). N’oublions pas le Hyundai IONIQ 5 (2000 lb) et le Kia EV6 (2 300 lb) munis de la batterie de 77,4 kWh.

Bien sûr, ce sont majoritairement de tout nouveaux modèles que vous ne verrez pas de sitôt dans les inventaires de véhicules d’occasion. Encore moins des camionnettes électriques à venir comme le Ford F-150 Lightning et le Chevrolet Silverado EV, véritablement conçus pour le travail et le remorquage avec une capacité allant jusqu’à 10 000 lb.

Photo: General Motors

Naturellement, la batterie se draine à la vitesse grand V en tirant des charges lourdes, mais rappelons qu’un moteur à combustion consomme lui aussi beaucoup plus de carburant dans pareilles circonstances.

En vidéo: les camionnettes électriques qui seront bientôt sur nos routes

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×