1 milliard $ pour une usine de composantes de batteries à Shawinigan

Publié le 13 juillet 2022 dans Actualité par TVA Nouvelles

Par Jonathan Cyrenne

Réseau Allégé Québec injectera un milliard de dollars à Shawinigan d'ici deux ans pour y construire une usine de composantes de batteries.

L'entreprise et la Ville de Shawinigan en ont fait l'annonce lundi après-midi.

Il s'agit de la première entreprise à s'installer dans le parc industriel Alice-Asselin, conçu pour y recevoir de grandes usines. 

« On s'en fait parler de ce parc qui était vide, mais on vient de frapper un coup de circuit », a lancé le maire Michel Angers.

Des travaux de préliminaires sont déjà en cours sur le terrain pour l'inspection du site, son autorisation et sa conception. L’entreprise aura besoin d’environ six millions de pieds carrés pour la réalisation de son projet.

Le projet prévoit la construction d'une usine dans le domaine de la fabrication et du développement de systèmes de stockage en grille, pour batteries. Durant la phase de construction, des centaines d'emplois dans le secteur de la construction et de l'ingénierie seront créés. Par la suite, l’usine embauchera au moins une centaine de personnes.

« Réseau Allégé Québec entend s'investir prioritairement au service de la communauté de Shawinigan. Cela comprendra la création d'emplois hautement qualifiés, une excellente formation, une collaboration universitaire locale et des salaires compétitifs à l'échelle mondiale », a indiqué le PDG de Réseau Allégé Québec, Michael Epstein, dans un communiqué.

Questionné à savoir s’il pensait que le projet allait avoir l’acceptabilité sociale, le maire Angers s’est dit confiant. 

« C’est une zone industrielle, loin des maisons. On se souviendra qu’on a déjà procédé à des expropriations, on est confiants que les gens seront heureux de voir un tel investissement chez nous. »

Pour l’instant, aucune demande de financement public n’a été acheminée au gouvernement, selon le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, mais ce dernier a laissé entendre que cette étape pourrait venir prochainement. L’entreprise en est d’ailleurs à évaluer les coûts du projet. Elle estime qu’une somme d’un milliard de dollars pourrait être nécessaire.

La région Mauricie et Centre-du-Québec devrait ainsi devenir un jouer majeur dans l’industrie de la batterie. Le projet de l’Américaine Lightening Energy annoncé lundi, qui détient Réseau Allégé Québec, s’inscrit dans la volonté du milieu économique et politique de créer une zone d’innovation liée à la filière batterie.

Déjà, BASF et General Motors ont annoncé des investissements à Bécancour. L’usine de motoneiges électriques Taiga s’implantera aussi à Shawinigan. Le fabricant de bornes de recharge Elmec est également en expansion.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×