Jaguar I-PACE - Une impulsion pour 2022

Publié le 1er janvier 2022 dans 2022 par Gabriel Gélinas

À l’heure actuelle, la célèbre marque britannique entreprend une transition vers la mobilité électrique alors qu’elle traverse une période très difficile sur le plan financier. En effet, les ventes de Jaguar ont baissé de 37% en 2020 et elle ne compte plus que pour 22% des ventes de Jaguar Land Rover. Selon le français Thierry Bolloré, nouveau patron du groupe, ce n’est rien de moins qu’une rationalisation tous azimuts qui s’impose dès maintenant et les changements seront radicaux. Jaguar ne produira plus de VUS, laissant ce terrain en exclusivité à Land Rover. Tous les efforts seront mis du côté de la motorisation électrique, même si le Jaguar I-Pace, commercialisé depuis 2018, n’a pas obtenu le succès commercial souhaité, et ce, malgré les nombreux prix décernés à ce modèle par la presse spécialisée.

Pas facile d’être le premier rival direct du Tesla Model X, mission qui a été celle du Jaguar I-Pace. Alors que la marque américaine compte des légions de fans dédiés à la cause de la mobilité électrique, Jaguar faisait plutôt figure d’outsider dans ce créneau du marché, et la fiabilité aléatoire de ses modèles à motorisation thermique a sans doute freiné les ardeurs de la clientèle ciblée.

Subtil restylage

Pour 2022, le Jaguar I-Pace a fait l’objet d’un très léger restylage, comme en témoigne l’adoption d’un pourtour de calandre qui s’affiche maintenant en couleur Atlas Grey plutôt qu’en chrome, alors que les jantes en alliage de 20 pouces sont dotées d’un nouveau design. La palette des couleurs de carrosserie a également été revue. Au Canada, le I-Pace n’est disponible qu’en une seule variante appelée HSE, dont le prix de départ se trouve juste sous la barre des 100 000 dollars. Avec ses airs de coupé surélevé, le I-Pace se présente comme un crossover, comme le disent nos cousins français, une sorte d’amalgame entre une voiture et un VUS. Le style est particulièrement réussi, le I-Pace ayant obtenu le prix du Design de l’année, en 2019, aux World Car of the Year Awards, en plus de remporter les honneurs de la Voiture de l’année.

D’autres modifications ont été apportées au I-Pace, pour l’année-modèle 2022, puisque l’habitacle présente le nouveau système de télématique Pivi Pro avec menus simplifiés, qui sera éventuellement partagé avec tous les modèles de la marque. Une interface par ailleurs compatible avec les fonctionnalités Apple CarPlay et Android Auto. Le système de navigation affiche les stations où des bornes de recharge sont disponibles et fera une sélection de ces bornes en fonction du trajet à parcourir afin de choisir les chargeurs les plus rapides pour réduire le temps de chargement. Et puisqu’il est question de recharge, précisons que le nouveau chargeur embarqué du I-Pace revendique une puissance de 11 kW, ce qui permet d’ajouter une centaine de kilomètres d’autonomie en 15 minutes lorsque la voiture est branchée à une borne rapide (100 kW).

Agréable à conduire

Sur la route, le I-Pace fait preuve d’un excellent comportement routier, malgré une direction qui manque de ressenti, et se montre plus dynamique que le Audi e-tron quattro. Avec ses deux moteurs électriques, le Jaguar électrique décolle avec aplomb et atteint 100 km/h en moins de 4,64 secondes mesurées, malgré sa masse supérieure à deux tonnes métriques. Lorsque le parcours devient plus sinueux, le I-Pace témoigne d’une très bonne tenue de route, ce qui le rend très agréable à conduire puisque le véhicule vire à plat et s’accroche au bitume avec une grande stabilité. Le freinage ne manque pas de mordant lui non plus. En conduite urbaine, il est aussi possible de le conduire à une seule pédale, en profitant du freinage régénératif. Le rayon de braquage court ajoute à la maniabilité lors de manœuvres de stationnement. À ce sujet, précisons que l’apport de la caméra de recul demeure précieux, car la lunette arrière du I-Pace rend la visibilité vers l’arrière plus difficile. On remarque aussi l’absence d’un essuie-glace arrière qui serait le bienvenu, particulièrement en hiver.

L’autonomie conférée par sa batterie de 90 kWh s’affiche à 377 km lorsque les conditions sont idéales, mais peut facilement baisser vers les 300 km si la température ambiante est plus froide. Sous cet aspect précis, bien que le I-Pace fasse un peu mieux que le Audi e-tron quattro, il n’est pas en mesure d’égaler le Tesla Model X.

En conclusion, le modèle 2022 du I-Pace manifeste une belle évolution pour ce qui est de son système multimédia et de sa vitesse de recharge plus rapide. Cela suffira-t-il à convaincre la clientèle de s’y intéresser à une époque où Tesla fait presque figure de choix par défaut et où la concurrence va encore s’intensifier dans ce créneau? On espère pour Jaguar que cette impulsion donnée au I-Pace en 2022 sera suffisante.

Feu vert

Feu rouge

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×