Maserati MC20 - Renaissance italienne

Publié le 1er janvier 2022 dans 2022 par Gabriel Gélinas

Cinq milliards d’euros. C’est le montant que FCA (Fiat Chrysler Automobiles) a investi dans la renaissance de Maserati, alors que la MC20 à moteur central établit un nouveau jalon pour la marque. La désignation MC évoque Maserati Corse, ou Course en italien, tandis que le chiffre 20 correspond à 2020, année de la relance.

Sur le plan technique, la MC20 impressionne. Structure monocoque en fibre de carbone pesant moins de 100 kilos, V6 biturbo de 3 litres déployant 621 ch et 538 lb-pi de couple et boîte à double embrayage à huit rapports font partie de l’arsenal de la MC20. Avec une masse limitée à 1 500 kilos, elle n’a besoin que de 2,9 secondes pour passer de 0 à 100 km/h. Sa vitesse de pointe s’élève à 325 km/h.

Une ligne à couper le souffle

Les proportions de la MC20 sont sublimes. La partie avant est caractérisée par le célèbre trident s’affichant au centre d’une large calandre, ainsi que par le déflecteur qui court d’un côté à l’autre de la voiture. Vue de profil, la MC20 apparaît très basse, et on remarque autant les portières en élytre que les jantes en alliage de 20 pouces. Ces dernières, réalisées en fibre de carbone, font partie du catalogue des options, tout comme les freins en composite de céramique et le système de levage hydraulique de la caisse, d’ailleurs. On s’aperçoit également que la MC20 est totalement dépourvue d’éléments aérodynamiques mobiles, et que le symbole du trident se retrouve découpé dans la lunette en polycarbonate qui recouvre le compartiment moteur. Elle a une gueule d’enfer, rien de moins…

En montant à bord, on est étonné de constater que le seuil de la portière de la MC20 est plus étroit que celui d’autres bagnoles exotiques dotées d’une structure monocoque en fibre de carbone, comme les McLaren par exemple. Aussi, le look de l’habitacle est très minimaliste puisque la console centrale, elle aussi en fibre de carbone, ne regroupe que le sélecteur des modes de conduite, le bouton de commande de la boîte de vitesses (avec modes Automatique et Manuel), le bouton permettant d’enclencher la marche arrière, les commandes des vitres latérales, et le bouton de contrôle du volume de la chaîne hi-fi. Toutes les autres commandes sont accessibles au volant, notamment le démarrage du moteur et l’activation du système de départ canon, ou par l’entremise de l’écran tactile central.

Un tout nouveau moteur signé Maserati

L’entente avec Ferrari, selon laquelle la marque au cheval cabré fournissait des moteurs à celle au trident, devenait caduque en 2021, ce qui a forcé Maserati à développer son propre V6 biturbo répondant à l’appellation Nettuno, évoquant Neptune, le dieu de la mer. Sur le plan technique, ce V6 se distingue par un système innovant de combustion à préchambre et double bougie, qui se retrouve pour la première fois sur une voiture de route. C’est aussi un V6 avec un angle de 90 degrés, où les turbocompresseurs logent sous les rangées de cylindres, afin de réduire le centre de gravité. Le ratio de puissance est plutôt stupéfiant avec 207 chevaux par litre de cylindrée. Comme la MC20 est une propulsion, cette cavalerie est livrée aux seules roues arrière par l’entremise de la boîte à double embrayage et par un différentiel à glissement limité, mécanique de série ou à commande électronique en option.

Le prix de départ est de 250 000 $ canadiens, ce qui représente une certaine « aubaine » compte tenu du potentiel de performance de la MC20. Bien évidemment, les options mentionnées précédemment, et celles du programme de personnalisation Fuoriserie, auront tôt fait d’élever le montant de la facture à facilement plus de 300 000 dollars. Prochainement, l’arrivée de la Spider décapotable permettra à Maserati de doubler son offre. Une autre variante électrique suivra dans un avenir proche. À ce sujet, Maserati a développé une motorisation électrique avec architecture de 800 volts appelée Folgore, qui signifie « éclair » en italien. Un groupe motopropulseur composé de trois moteurs électriques, un pour le train avant et deux pour le train arrière, ce qui permet d’introduire la notion de la répartition vectorielle du couple.

Il est clair que la MC20 est une voiture exceptionnelle, mais deviendra-t-elle une voiture d’exception? La rareté aura certainement une incidence sur sa valeur à long terme, mais FCA, aujourd’hui Stellantis, pourra-t-elle continuer à investir les sommes nécessaires pour assurer la pérennité et l’évolution de Maserati? Cette question ne trouvera sa réponse que dans les prochaines années, qui seront déterminantes pour Maserati.

Feu vert

Feu rouge

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×