Mercedes-Benz Classe S - Une technologie de pointe

Publié le 1er janvier 2022 dans 2022 par Gabriel Gélinas

La Classe S de Mercedes-Benz, ainsi nommée depuis 1972 pour « Classe Spéciale », a souvent été la voiture par laquelle les dernières innovations technologiques ont été inaugurées. Dès 1978, la Classe S est devenue la première au monde à être équipée de freins ABS. Trois ans plus tard, le coussin gonflable faisait sa première apparition à bord. En 1995, c’est au tour du système antidérapage ESP (Electronic Stability Program) puis, en 1998, c’est le régulateur de vitesse adaptatif qui est lancé sur la grande berline de luxe de Mercedes-Benz.

Dans l’histoire de l’automobile, les innovations technologiques ont souvent été introduites à bord des voitures de luxe pour ensuite se retrouver à bord des modèles de monsieur et madame Tout-le-Monde. C’est encore vrai aujourd’hui alors que la récente Classe S, ainsi que la berline à motorisation électrique EQS de la marque à l’étoile, en propose de nouvelles, dont certaines se retrouveront peut-être dans des modèles plus populaires dans un avenir plus ou moins rapproché. Aujourd’hui, la Classe S de septième génération, lancée à l’automne 2020, continue de jouer son rôle de pionnière en inaugurant le premier coussin gonflable intégré au dossier du siège du conducteur pour protéger les passagers prenant place à l’arrière lors d’une collision frontale.

Aérodynamique étudiée

Au pays, Mercedes-Benz offre la Classe S en deux configurations, soit la S500 à empattement régulier et moteur six cylindres en ligne turbocompressé de 3 litres, ainsi que la S580 animée par un V8 biturbo de 4 litres, laquelle est dotée d’un empattement allongé. Ces deux déclinaisons sont à la fois équipées d’une boîte automatique à neuf rapports ainsi que du rouage intégral de série. Une variante à motorisation hybride rechargeable s’ajoutera au catalogue avec une autonomie anticipée de 100 kilomètres en mode électrique.

La Classe S est une grande berline de luxe, mais c’est aussi l’une des voitures les plus aérodynamiques au monde avec un coefficient de traînée de seulement 0,22, ce qui réduit le bruit du vent à vitesse d’autoroute. Pour assurer un confort souverain, la calibration des liaisons au sol de la suspension E-Active Body Control (optionnelle) est ajustée mille fois par seconde, et les quatre roues directionnelles (aussi optionnelles) bonifient également la maniabilité de cette berline de grand luxe, qui fait plus de cinq mètres en longueur.

Bardée de tous les systèmes de sécurité avancés développés par Mercedes-Benz, la récente Classe S ajoute un dispositif agissant sur la suspension pneumatique. Ce dernier soulève la caisse de huit centimètres en quelques dixièmes de secondes si les capteurs détectent que la voiture est sur le point d’être percutée latéralement par un autre véhicule. Cela fait en sorte que le point de contact soit le longeron du châssis, plus solide que la portière.

Une oasis de calme et de volupté

La Classe S ne propose rien de moins qu’un « troisième espace de vie » après le domicile et le bureau. Il est possible d’opter pour une instrumentation en 3D, une chaîne audio de type Surround en 4D comptant trente haut-parleurs, cinq écrans de type OLED, et un éclairage ambiant, composé d’un élément de fibre optique à tous les 1,6 centimètre, pour un total de 250. Sans oublier les sièges avec 19 moteurs pour l’ajustement, la ventilation et les fonctions de massage du siège du conducteur.

Offerte en option, la suite de Première Classe transforme les places arrière en véritable Lounge, avec dossier inclinable, repose-pied et tablette de travail. Même les appuie-têtes sont doublés d’un oreiller douillet. Avec la commande vocale « Hey Mercedes » permettant d’activer les programmes relaxants ou énergisants qui mettent à contribution la chaîne audio, les fonctions de massage, l’éclairage ambiant et les animations sur les écrans, la Classe S contribue à assurer la zénitude au quotidien…

À l’avant, le conducteur fait face à un écran de 12,3 pouces de diagonale, lequel remplace le bloc d’instruments, alors qu’un autre écran de type OLED à commande tactile fait 12,8 pouces de diagonale. Ce dernier occupe une bonne partie de la console centrale. La Classe S est aussi livrable avec un dispositif de visualisation tête-haute à réalité augmentée permettant, entre autres, de projeter les flèches indiquant le trajet prévu par le système de guidage directement dans le champ de vision du conducteur. Pas de doute possible, la Classe S continue d’épater la galerie en suscitant l’émerveillement des passagers qui prendront place à son bord. Elle est encore et toujours à la fine pointe de la technologie, et représente tout le savoir-faire des ingénieurs et des designers de la marque à l’étoile.

Feu vert

Feu rouge

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×