Hyundai présente deux concepts électriques pensés pour la piste

Publié le 15 juillet 2022 dans Électrique par Guillaume Rivard

À l’occasion de son « N Day » en Corée du Sud, Hyundai a confirmé la venue en 2023 d’une version N haute performance de son multisegment électrique IONIQ 5. Malheureusement, aucuns détails à son sujet ne sont disponibles pour l’instant, ni même aucune image officielle.

L’événement a aussi été marqué par le dévoilement de deux concepts de voitures sport électriques – des prototypes de « laboratoire roulant », comme le fabricant les appelle – qui montrent le design et le genre de technologies sur lesquels travaille la division N pour ses futurs modèles.

RN22e, une IONIQ 6 de course

Le concept RN22e se base sur la toute nouvelle berline IONIQ 6 présentée en première mondiale plus tôt cette semaine. Il bénéficie de plusieurs pièces imprimées en 3D qui réduisent le poids et conservent la rigidité pour une meilleure attaque en virage, tandis que son système de traction intégrale offre une répartition optimale du couple selon les différents modes de conduite.

Photo: Hyundai

Pour améliorer les capacités en piste du bolide, les ingénieurs de N se sont concentrés sur le refroidissement et le freinage. Notamment, des étriers monoblocs à quatre pistons avec disques hybrides de 400 mm permettent au RN22e de supporter le poids de son système de propulsion électrique.

D’autre part, le dispositif « N Sound+ » produit un son dans les haut-parleurs intérieurs et extérieurs pour rehausser les sensations au volant, explique Hyundai. Le même objectif est visé par la fonction « N e-shift » qui simule la vibration et la sensation des changements de rapports.

Photo: Hyundai

Enfin, comme vous pouvez très bien le voir, pour accompagner le profil très aérodynamique de l’IONIQ 6, les designers ont greffé un pare-chocs avant plus sportif et un aileron arrière digne d’une voiture de course. Quant à la motorisation, elle développe une puissance de 430 kW (577 ch) et 546 lb-pi de couple – exactement comme la Kia EV6 GT et sans doute le futur IONIQ 5 N. La batterie de 77,4 kWh se recharge de 10% à 80% en moins de 18 minutes via une borne de 350 kW.

N Vision 74

Dans un style très différent inspiré à la fois du concept Pony de 1974 et du prototype Vision Gran Turismo 2025 dévoilé en 2015, Hyundai a créé un autre « laboratoire roulant » appelé N Vision 1974. C’est la rencontre du passé et du futur, avec des lignes bien rétro et des éléments modernes comme l’éclairage à pixel. Idem à l’intérieur (pas de photos, dommage), où l’on retrouve une instrumentation numérique et des boutons analogiques.

Photo: Hyundai

Le plus curieux, c’est le groupe motopropulseur qui l’anime. En effet, les ingénieurs ont développé une structure hybride alliant une batterie électrique de 62,4 kWh et un système à pile à combustible (le plus avancé que Hyundai ait jamais créé). L'efficacité du système de refroidissement a dû être améliorée afin de permettre aux deux sources d'alimentation d’intervenir en fonction des différentes conditions de conduite. Selon Hyundai, un tel système favorise une meilleure vectorisation du couple provenant des deux moteurs arrière.

La puissance totale s’élève ici à plus de 500 kW (670 ch), tandis que le couple dépasse les 665 lb-pi. Il est aussi question d’une autonomie de plus de 600 km et d’un temps de ravitaillement de cinq minutes… une fois qu’on réussit à trouver une station d’hydrogène.

Photo: Hyundai

« Ces projets de laboratoire roulant représentent d'excellents atouts afin de transformer la vision d'électrification de la division N en réalité; soit l’arrivée de l'IONIQ 5 N l'année prochaine », a déclaré Till Wartenberg, vice-président de Hyundai.

En vidéo: notre essai du Hyundai IONIQ 5 2022

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×