Étude : le freinage automatique est beaucoup moins efficace le soir

Publié le 31 août 2022 dans Actualité par Guillaume Rivard

Parmi les nouveaux dispositifs d’aide à la conduite dans les véhicules, le freinage d’urgence automatique est certainement l’un des plus utiles et appréciés, surtout par les conducteurs qui se laissent distraire à l’occasion. Mais ce système, comme bien d’autres, a ses limites.

C’est ce que met en lumière une récente étude de l’Insurance Institute for Highway Safety (IIHS), un organisme américain chargé de la sécurité automobile incluant les tests de collisions.

Étant donné qu’un fort pourcentage d’accidents impliquant des piétons survient sur des routes sombres, un nouveau test a été mis sur pied afin de valider la performance des systèmes de freinage d’urgence automatique dans la noirceur.

Le test, effectué à deux vitesses différentes et avec les feux de route (les « hautes ») allumés puis éteints, simule un adulte qui traverse la route et un autre qui marche en bordure, avec un éclairage ambiant inférieur à 1 lux, soit l’équivalent d’une pleine lune.

Seulement quatre des 23 modèles de voitures, de VUS et de camionnettes à l’essai ont obtenu la plus haute note. Ce sont les Ford Mustang Mach-E, Nissan Pathfinder, Toyota Camry et Toyota Highlander.

Sept autres offrent une protection « avancée », soit les Honda Accord, Hyundai Palisade et Sonata, Nissan Frontier et Murano ainsi que Subaru Ascent et Outback.

En revanche, les Chevrolet Traverse, Ford Explorer, Maverick et Ranger, Mazda CX-9 de même que Volkswagen Atlas, Atlas Cross Sport et Tiguan ne font pas mieux qu’une protection minimale. Quant aux Chevrolet Malibu, Honda Pilot, Nissan Altima et Toyota Tacoma, leur freinage d’urgence automatique n’est même pas assez efficace dans la noirceur pour recevoir une note.

À titre indicatif, 19 de ces 23 véhicules affichent un résultat supérieur ou avancé, donc satisfaisant, lors du test en plein jour. C’est l’un des nombreux critères pour recevoir un fameux prix TOP SAFETY PICK ou TOP SAFETY PICK+ de l’IIHS. À partir de 2023, un bon résultat au test dans la noirceur deviendra nécessaire à l’obtention d’un TOP SAFETY PICK+.

« C’est décourageant de voir qu’autant de VUS et camionnettes se débrouillent mal dans le test de soir, parce que nos recherches démontrent que ces genres de véhicules sont les plus dangereux pour les piétons », affirme le président de l’IIHS, David Harkey.

Ce dernier fait remarquer que les quelque 7 300 piétons happés mortellement en 2021 aux États-Unis représentaient environ le cinquième de tous les décès sur la route et que les trois quarts de ces piétons ont péri le soir ou la nuit.

Selon Harkey, il y a beaucoup de place à l’amélioration, mais les constructeurs automobiles ont les moyens et la technologie pour remédier à la situation, suivant l’exemple des véhicules qui ont bien performé lors du test.

En vidéo : Quels VUS compacts passent le test de collision de l’IIHS?

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×